UA-78901392-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2016

Rire et faire rire à l'hôpital...

 

 

Mme A.L. Trouble a écrit un article dans le magazine Bubble Mag concernant le rire à l'hôpital. Elle nous signale notamment que du 9 au 22/9, dans tous les magasins Oxybul Eveil et Jeux, Jacadi, Okaïdi et Obaïdi ainsi que dans les crèches Rigolo comme la vie, un nez rouge sera vendu 1euro. Les bénéfices de cette vente seront reversés aux 3 associations de clowns hospitaliers, partenaires de la Fondation d'entreprise IDKIDS c'est à dire Théodora, le Rire Médecin et les Clowns de l'Espoir. Cf le site: www.idkidsgroup.com .

 

Mme Trouble nous rappelle que les premiers «clowns doctors» sont apparus en 1986 au Canada et à New York. Depuis, cette pratique s'est répandue dans de nombreux pays: Russie, Australie, Nouvelle Zélande, Israël, Etats-Unis et de nombreux pays européens. En France, une fédération s'est crée: la Fédération française des associations de clowns hospitaliers ou F.F.A.C.H.

 

Il a été prouvé que l'humour et le rire sont de puissants antidotes aux maux vécus à l'hôpital. Les clowns en effet, après s'être informés de l'état physique et moral des enfants auprès du personnel, rendent visite aux jeunes et vont de chambre en chambre. Parfois, ils embarquent même des parents et du personnel dans leurs histoires, jeux et pitreries.

 

En fait, être clown hospitalier est un métier reconnu par l'état, qui s'apprend. On leur enseigne, certes, la danse, le chant, le mime et le jeu d'acteur, mais aussi la gestion de la douleur et du deuil. Et leur formation se poursuit au fur et à mesure de leur mission. Un bien beau moyen de redonner de la joie là où elle fait parfois défaut!

Pour contacter les 3 associations formant des clows, joindre sur Internet: www.lesclownsdelespoir.fr , www.leriremedecin.org, www.theodora.org .

Lyliane

 

27/08/2016

Des espaces de jeux et d'enseignement pour des enfants en grande précarité...

 

Le journal gratuit Bubble Mag de la rentrée 2016 consacre un article, signé par Mme Isabelle Pollet, à une initiative positive nommée Magic Place. L'Association Chemins d'Enfances, en effet, a ciblé des enfants vivant en grande précarité (12000 en Ile de france et 600 000 sur l'ensemble du territoire) et elle leur propose «de jouer et d'apprendre» pour oublier leur quotidien difficile.

Chaque semaine, pour des enfants de 6 à 12 ans, l'Association monte en 40 minutes deux tentes à air captif. Ces tentes abritent d'une part une aire de jeux colorée et d'autre part une mini-salle de classe avec du matériel pédagogique. Un professeur de français langue étrangère (FLE) et une animatrice sont là pour faire parler les enfants à l'aide d'une mascotte et pour éveiller leur curiosité. Au début, chacun se présente et parle de son vécu. Puis on passe à des échanges entre eux, l'animatrice et l'enseignant.

Il a été remarqué, qu'au fil du temps et des partages, la confiance s'installe: les enfants acceptent en effet de jouer à des jeux de société et ils commencent à s'exprimer en français. L'objectif de l'Association Chemins d'Enfances est de proposer aux mairies, aux quartiers et aux structures sociales accueillant des migrants de s'investir à leur tour. Car ces salles de classe et de jeux éphémères ont donné d'excellents résultats.

L'Association a des projets non seulement en France, mais aussi au Cambodge et en Inde. Pour s'informer et faire des dons, consulter: www.cheminsdenfances.org . Pour soutenir ces actions, Ikids Fondation, qui réunit les marques Okaïdi, Jacadi (vêtements de 3 à 14 ans) et Oxybul Eveil et jeux (jouets), a durant un mois proposé à tous ses clients d'arrondir à l'euro supérieur le montant de ses achats. Ainsi, près de 260 000 dons ont été recueillis et partagés, dont 12 500 euros ont été affectés au soutien de l'initiative Magic Place.

Les choses bougent un peu partout sur la planète et elles vont souvent dans le sens de la solidarité. Ne suffit-il pas d'y croire, d'y participer dans la mesure de nos moyens et de le faire savoir autour de nous?

Lyliane

 

26/08/2016

A propos du fameux "Burkini"...

Monsieur le Président de la République, 

En tant que citoyens, nous sommes inquiets par le climat d’exclusion et d’oppression qu’installent les arrêtés anti-"burkinis". Comme les chercheurs travaillant de longue date sur les inégalités sociales, à l’initiative de cette lettre, nous sommes troublés par le fait qu’encore une fois, le champ de bataille politique prend comme enjeu le corps des femmes…  Les mêmes qui trouvent le voile indécent ne sont guère troublés par les inégalités entre hommes et femmes pourtant largement documentées dans notre pays et qui ne se réduisent pas.

Nous vous prions, Monsieur le Président, de vous prononcer contre ces arrêtés afin de faire cesser l'atteinte aux droits humains et le climat d'exclusion créé par ces arrêtés anti-burkinis.

C'est une impression de mauvais rêve. Dans le Guardian, le Daily Mail, s’étalent des photos montrant des policiers français, armés qui obligent une femme, mère de famille, à se déshabiller sur la plage de Cannes.

 

 

 

 

 

 

Signez la pétition et écrivez à Mr le Président de la République, comme le fait Change.fr ci dessus, car c'est contraire à tous les droits humains! Et la France serait la patrie des Droits de l'Homme...

Où est la tolérance pratiquée jusque là dans notre pays? J'ai honte de voir ça!

Va t on empêcher les combinaisons de plongée sur les plages désormais? Et faire rhabiller les nudistes?

Ridicule, même en période pré-électorale où on semble prendre tous les électeurs pour des idiots ou des racistes...

Lyliane

 

 

 

 

 

 

Des jouets éco-responsables...

 

Une marque Thaïlandaise nommée Plan Toys, à l'initiative de Mr Vitool Viraponsavan, architecte, a lancé la fabrication de jouets en donnant une seconde vie à des hévéas (troncs et branches), arbres qui n'étaient cultivés que pour le latex. Depuis 2012, la marque a même trouvé le moyen de recycler les racines et la sciure d'hévéas.

C'est le premier fabricant de jouets à avoir obtenu la marque sociétale SA 8000, car il a une empreinte carbone négative. De plus, cette société est soucieuse du bien-être de ses salariés en terme notamment de sécurité, de rémunération, de temps de travail, d'école, de non discrimination, de liberté d'association et de droit à la négociation collective...

Ces jouets en bois de la marque Plan Toys, respectueux de la planète, sont beaux et de très bonne qualité. Aussi, en France, l'entreprise Oxybul Eveil et Jeux s'est rapprochée de cette firme de Thaïlande pour développer 6 coffrets cadeaux à destination des O-3 ans. Ces coffrets sont d'ores et déjà disponibles au prix de 19,99 euros pièce sur le site Internet: www.oxybul.com et en boutique. Ne pas hésiter à les réclamer s'ils n'étaient pas encore en rayon!

Donnons du sens à nos achats et privilégions le plus possible les jouets éco-responsables pour les offrir à nos proches.

Lyliane

 

25/08/2016

«Les yeux, messagers de nos émotions»...

 

C'est le titre de l'ouvrage de Mr Pascal Barbey, spécialiste en optique et en optométrie, paru en septembre 2014 aux éditions Albin Michel. Ce livre nous apprend notamment que les yeux sont le miroir de l'âme. De ce fait, ils sont en relation étroite avec nos émotions. En prenant conscience de nos émotions, dit l'auteur, nous devrions pouvoir corriger notre vision au début du trouble crée.

 

Je me suis particulièrement penchée sur la myopie et l'astigmatisme, deux troubles visuels dont je souffre depuis mon adolescence. Si j'en crois la thèse de Mr Barbey, la myopie serait liée à des facteurs psychosomatiques nous faisant rester dans notre bulle et projetant du flou vers l'extérieur. Une peur intense ou un sentiment d'insécurité pourraient être à l'origine de la myopie. Tout cela a fait remonter chez moi le souvenir d'un stress profond, qui pourrait bien avoir provoqué mon repli sur moi-même et ma myopie. Mr Barbey propose un test de fusion pour harmoniser les deux hémisphères du cerveau, dès que le trouble est repéré. Il pourrait alors être réversible, affirme-t-il. Ensuite la correction s'effectue généralement grâce à des verres ou des lentilles.

 

Quant à l'astigmatisme, qui est lié à la contraction du globe occulaire et qui donne une forme allongée au cristallin, Mr Barbey considère que «ce trouble est le fait des enfants trop sages et trop gentils, qui craignent de se confronter aux autres». Effectivement, j'ai souvent ressenti que le monde extérieur était dangereux et qu'il valait mieux rester seule.

 

A travers cet ouvrage, qui donne des pistes intéressantes pour décoder d'autres problèmes visuels, j'ai découvert qu'une cataracte apparaît souvent après un choc émotionnel et que le glaucome pourrait signaler un secret de famille. Bref, Mr Barbey a un regard personnel sur les troubles de la vision et les différentes méthodes pour les corriger.

 

Par exemple, pour apaiser nos émotions et améliorer notre vision, il préconise de se concentrer sur une figure géométrique traditionnelle formée de multiples cercles nommée «fleur de vie» en 3D. Il recommande également d'effectuer de petits sauts sur place en regardant devant soi pendant une minute (saut à la corde...) pour atténuer les émotions négatives. Il aurait même expérimenté des sons qui pourraient stimuler nos organes...

 

Pour en savoir plus, consulter par exemple sur Internet: www.association-orthoptique.fr ou www.optometric-aof.com.

Lyliane

 

24/08/2016

Appel de Mr Nicolas Hulot...

Il y a un an exactement, je vous adressais une alerte importante. Si je vous le renvoie aujourd’hui c’est que l’urgence est encore plus grande. Nous sommes à découvert depuis 15 jours. En cause : la sur consommation de nos ressources et notre incapacité à limiter nos émissions de carbone.

En 2015, vous avez été nombreux à répondre à mon appel en soutenant ma Fondation et c’est en grande partie grâce à tous ceux qui, comme vous peut-être, ont répondu présents que nous avons pu faire pression sur nos décideurs pour obtenir l’accord de Paris en décembre.

Face à l’urgence, il est à nouveau important d’agir pour obtenir cette fois de nos gouvernants qu’ils passent des paroles aux actes. Il est plus que temps que nous commencions à éponger notre dette énergétique en mettant en œuvre les engagements de la COP 21.

Pour cela, j’ai besoin de vous et de votre soutien.

 

Merci par avance de l’attention que vous porterez à mon appel.

 

Je suis fier de porter votre voix

 

Un site d'e-commerce Made in France...

 

Nous sommes relativement nombreux dans notre pays à regretter, qu'en raison de la mondialisation, la plupart des jeans, des tee-shirts, des chaussures et des jouets par exemple soient fabriqués à l'étranger (Chine, Inde, Indonésie, Taïwan, Bangladesh...). Non seulement les normes de qualité de fabrication sont bien différentes de ce que nous aimerions, mais, dans ces pays lointains, ce sont souvent de jeunes enfants ou des femmes mal rétribuées qui confectionnent ces produits. En outre, leur transport vers la France coûte cher en énergie et aggrave le volume des gaz à effet de serre. Sans compter que le service après vente est la plupart du temps inefficace, voire inexistant. Bref, le plus grand gagnant, en l'occurence, me paraît être le patron, qui a délocalisé son entreprise...

Aussi, je me réjouis d'apprendre par le Journal gratuit Fémina que depuis peu existent deux sites qui regroupent toutes les boutiques de produits Made in France. Il s'agit de cliquer par Internet sur www.bmif.fr et www.lesptitesboitesfrancaises.fr. Ces deux sites d'e-commerce ont des rayons très variés où l'on peut avoir les coordonnées de ces marques. Pour bmif par exemple, ce sont: épicerie, mode, bijouterie, soin/bien-être, enfants, maison, sports/loisirs et même fête des mères, fête des pères et soldes.

Ces deux sites permettent ainsi de faire connaître et de soutenir des entreprises françaises, qui ont choisi de faire de la qualité et d'employer des artisans vivant sur notre sol et possédant un savoir-faire. Les consommateurs que nous sommes peuvent de ce fait choisir des produits et accéder à une vente en ligne sans intermédiaire.

J'ai noté, par exemple, un jeu de société nommé Combat de Coqs, crée par deux jeunes bretons de 25 ans, qui ont imaginé 12 thématiques avec des cartes posant des questions sur notre patrimoine français. De même, une entreprise a mis au point des steak de bœuf sèché et une autre nommée Babelicot propose des légumes bio en bocaux. Et n'oublions pas La Belle Iloise qui produit des produits de la mer et notamment des conserves de sardines de qualité...

Je ne sais pas si nous allons ainsi faire baisser le chômage dans notre pays, mais j'ai l'impression que ce type d'initiatives est susceptible de dynamiser la créativité de nos jeunes et moins jeunes. Ce centre commercial Made in France a eu le mérite d'innover et cela suscite à mon sens le besoin d'encouragements. Alors, pourquoi ne pas aller voir ces fabrications françaises bien vivantes en parcourant ces sites et en les faisant connaître autour de nous?

Lyliane

 

23/08/2016

Nulle part, en France...

 

Samedi soir, le 20/8/2016, sur la chaîne TV Arte, j'ai vu un film documentaire, présenté par Mr William Irigoyen avec des paroles de l'écrivain Laurent Gaudé, tourné en janvier 2016 dans les camps de Grande Synthe et de Calais. La réalisatrice Yolande Moreau est venue tourner «Nulle part en France» pendant 10 jours avec une petite équipe de tournage.

Il m'a été difficile de supporter ces images prises dans ces deux camps du Pas de Calais, battus des vents, parmi la boue et les détritus. Tout le monde femmes, enfants, hommes est équipé de bottes et se chauffe autour de petits feux de bois. Les adultes, jeunes pour la plupart, errent à la recherche d'un filon pour sortir du camp à la nuit tombée et tâcher de rejoindre l'Angleterre.

Kurdes, afghans, éthiopiens, syriens entassés là se disent très déçus de l'accueil de la France, qu'ils croyaient être le pays de la démocratie... Ils ressentent douloureusement la haine et l'hostilité de la population locale, qui fait des amalgames entre les migrants et les terroristes. Pourtant, nous savons bien que ces exilés eux-même ont dû fuir ces terroristes (talibans, islamistes) et qu'ils n'ont rien à voir avec eux! Ils aimeraient ne faire que passer, mais la Police les refoule et les en empêche.

Le seul moment qui m'a fait chaud au cœur a été celui filmant la venue de bénévoles écossais, belges et de quelques rares français apportant provisions, duvets, jeux et friandises pour les enfants. Cela a contrebalancé pour un moment la dureté des conditions de vie de ces réfugiés! Entre temps je sais qu'à Calais, les bulldozers sont passés écrasant tout sur leur passage! Et que l'on compte aujourd'hui quelques 7000 migrants à Calais dans ce qui constitue le plus grand bidonville de France. Heureusement, à grande Synthe, le Maire de la ville et l'ONG Médecins du Monde ont crée un camp plus décent pour les réfugiés installés sur leur sol...

Ce film documentaire a le mérite de rappeler aux Français, à tous les européens que ces personnes sont des exilés et qu'elles ont droit à la dignité et à un traitement humain. Au nom de quoi les retenons nous à nos frontières? Allons nous enfin pouvoir leur offrir un droit de passage, un exil décent en sortant de peurs orchestrées par quelques partis xénophobes? Je le souhaite de tout mon coeur!

Lyliane

 

22/08/2016

Des champions s'engagent en faveur de la paix...

 

J'apprends par un article du quotidien Nice-Matin du 21/8/2016 que le triple vainqueur du Tour de France Mr Chris Froome, résident monégasque, fait partie depuis novembre 2015 du Club des Champions de la Paix. Quatre vingt champions en effet, comme Djokovic, Bubka, ont adhéré à cette même organisation, Peace and Sport, parrainée par le Prince Albert 2 de Monaco.

 

Ces champions de toutes disciplines apportent leur notoriété au service de programmes éducatifs et de formations pour des éducateurs sportifs grâce aux fonds qu'ils récoltent. Par exemple, récemment, Mr Chris Froome a mis aux enchères une casquette siglée de Sky et signée de sa main au bénéfice de l'Association.

 

Du 23 au 26/11/2016 aura lieu un Forum de Peace and Sport en Principauté de Monaco. Pour en savoir plus, contacter sur Internet: www.peace-sport.org. Une belle initiative à souligner! De tels gestes mériteraient d'être bien davantage connus dans les médias, ce qui ferait contrepoids avec tous les faits divers violents détaillés chaque jour...

Lyliane

 

21/08/2016

Un bon équilibre acide-base, qu'est-ce que c'est?

 

L'équilibre acido-basique est la juste répartition entre l'alcalinité du corps et son acidité, qui résulte principalement de l'alimentation, nous explique le journal gratuit L'écolomag de mai/juin 2016. Mais comment savoir où nous en sommes? Grâce à des bandelettes achetées en pharmacie, nous pouvons chercher à connaître notre PH urinaire du matin. Le PH se mesure sur une échelle de 1 à 14, l'équilibre étant entre 7 et 7,5 environ.

Les diététiciens considèrent que, pour assurer un bon équilibre acido-basique, il faut consommer à la fois des aliments alcalins (70%) et des aliments acidifiants (30%). Lorsqu'il y a acidose, c'est à dire prédominance des aliments acidifiants, il suffit d'augmenter temporairement la consommation d'aliments alcalins. Car l'acidose a souvent pour conséquence une déminéralisation, de la fatigue chronique, de la rétention d'eau et une perte de la masse musculaire. Souvent même l'appétit est perturbé (fringales) et la glycémie non maîtrisée, dans la mesure où la faim est directement reliée à notre taux de sucre dans le sang.

Quels sont donc les aliments considérés comme acidifiants? Voici quelques exemples: toutes les sucreries, le pain blanc, l'alcool, la viande, le fromage, les céréales raffinées, les sodas...

Par contre, les aliments basifiants sont par exemple: les algues, les amandes, les figues sèches, les avocats, les épinards, les asperges, le citron, l'eau minérale riche en bicarbonate...En effet, ne pas se fier au goût acide du citron car c'est un alcalinisant hors pair.

Pour aller plus loin avec ces notions, lire l'ouvrage de Mmes Anne Dufour et Catherine Dupin intitulé «Ma Bible acido-basique» paru aux éditions Leduc ou consulter sur Internet: www.passeportsante.net .

Lyliane

 

20/08/2016

A propos de la pollution et de l'acidité des mers et des océans...

 

 

Mme Janine Benoit, qui est à la tête d'un laboratoire promouvant notamment l'alca-Ph, dans le Journal gratuit Pluriel Nature, souligne les conséquences de l'acidité des mers et des océans, qui a augmenté de 30% en 250 ans. En effet, depuis le début de l'ère industrielle, l'acidité de la mer s'est déja élevée de 26%.

 

Les pollutions de l'eau qui causent cette acidification sont dues à l'agriculture (engrais chimiques, herbicides, pesticides...), aux rejets ménagers (eaux usées) là où des stations d'épuration ne sont pas installées, aux marées noires et notamment aux rejets d'hydrocarbures des bateaux... Tout cela provoque entre autre chose la prolifération d'algues qui envahissent les mers et les plages, la pollution des nappes phréatiques et des cours d'eau.

 

De plus, à cause du réchauffement climatique, la température de l'eau de mer augmente, aux pôles des icebergs fondent, partout des récifs coralliens disparaissent et certains animaux marins se trouvent aujourd'hui dans des zones où ils ne devraient pas être (requins en Méditerranée). Sans oublier les sacs plastiques, métaux lourds et déchets en tous genres qui se retrouvent dans la chair de certains poissons ou étouffent des tortues de mer...

 

Pour les populations qui vivent des ressources marines, cela pourrait entraîner la disparition de certaines espèces (huîtres, moules, thons...). La montée des eaux pourrait aussi rapidement submerger des îles et atolls... Cette pollution et cette acidification de notre environnement ont également des conséquences indirectes sur notre santé: rhumatismes, diabète, maladies cardio-vasculaires, allergies augmentent peu à peu.

 

Face à tous ces périls annoncés, que faisons-nous concrètement? Ne serait-il pas grand temps de prendre des mesures en faveur de l'eau, de la régénération des mers et océans, de l'agriculture biologique, afin de revendiquer un monde plus écologique à tous les niveaux pour nos descendants?

 

A titre individuel, nous pourrions déjà veiller à la non-acidification de notre organisme en mesurant régulièrement notre PH urinaire grâce à des bandelettes achetées en pharmacie. Car notre organisme, composé en grande partie d'eau, doit rester en équilibre acide/base (EAB normal: entre 7 et 7,5), pour demeurer en bonne santé. Notre alimentation, notre oxygénation (vigilance à propos de la composition des denrées achetées, sport) sont réputées jouer un rôle important. Enfin, pour en savoir plus au sujet de l'alca-ph, consulter le blog de Mme Benoit:blog-de-janine-benoit.com .

Lyliane

 

19/08/2016

Réguler la mondialisation...

 

 

Le bimestriel gratuit Pluriel Nature de mai/juin 2016, sous la plume de Mr E. Deboux, revient sur le scandale nouvellement révélé par Mme E. Lucet et d'autres journalistes à propos des Panama Papers (paradis fiscaux touchant tous les partis, la plupart des multinationales et des dirigeants des pays développés) et sur la nécessité d'enfin changer de politique. L'ultralibéralisme mondial en effet, les inégalités sociales qui s'accroissent, la concurrence déloyale entre les petites entreprises et les multinationales (qui font de «l'optimisation» dans des paradis fiscaux), tout cela montre qu'il faudrait passer à un système plus équilibré et vivable pour notre futur et celui de nos enfants.

 

Car, notre développement actuel est insoutenable à terme: il détruit notre économie (délocalisations...), notre lien social (riches de plus en plus riches et chômeurs, SDF en nombre), notre biodiversité végétale et animale et il nous entraîne tous vers une catastrophe climatique. Cet ultralibéralisme mondial a notamment, depuis 30 ans, favorisé l'importation de denrées lointaines par camions, bateaux ou avions dans des circuits longs et coûteux en énergie. Des multinationales ont la haute main sur les semences hybrides, les OGM, l'agrochimie, l'agroalimentaire, la pharmacie de synthèse et elles pèsent sur les décisions nationales (nos parlements) et internationales(Bruxelles). De plus, ces lobbies sont domiciliés dans des paradis fiscaux et ne payent de ce fait ni TVA sur les denrées importées, ni impôts sur les revenus, alors que les classes moyennes peinent chez nous à s'acquitter de leurs impôts directs et indirects.

 

Le journaliste en conclue qu'il devient urgent à l'échelon de la planète de réguler la mondialisation et de changer individuellement nos modes de vie, de production, de consommation, notre façon de manger, de nous loger, de nous déplacer. En favorisant par exemple chez nous les énergies renouvelables, en cessant de subventionner les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon), en régulant la finance et le trafic des marchandises... Chacun peut essayer de manger davantage local, bio et de saison, afin d'encourager les producteurs de sa région en circuits courts, de placer son argent dans une banque éthique (ne finançant pas la vente d'armes), de faire isoler sa maison pour économiser l'énergie, de se déplacer avec bus, tram, vélo ou en covoiturage c'est à dire plus écologiquement...

 

La France en effet me paraît avoir fait des choix dangereux et peu éthiques dans le nucléaire, les pesticides, la vente d'armement, le monopole du tabac... Il y a des menaces qui pèsent sur notre sol par des contrats internationaux aux négociations secrètes (Tafta, gaz à effet de serre, OGM...). Les grands laboratoires avec leurs molécules de synthèse sont loin de pratiquer la transparence: ils ont fait l'objet de scandales retentissants. Aussi, les Français se tournent de plus en plus vers les plantes médicinales et les médecines douces. Des patrons d'entreprises pourraient relocaliser leurs usines en France (vêtements, chaussures, jouets...), car nous avions acquis des savoirs-faire. Du coup, les consommateurs en «achetant français», pourraient faire baisser le chômage, avoir des produits sains et de qualité durable.

 

L'article se termine sur un appel, après la COP 21 et ses prescriptions générales, à aller plus loin et plus vite dans le concret: par exemple en taxant plus lourdement les émissions de CO2, afin de décourager les gros pollueurs et de les faire payer à proportion de leurs émissions de gaz à effet de serre. Car pour le moment, ils ont encore trouvé des arrangements et des parades! Il serait temps de faire régner d'autres valeurs que le chacun pour soi et de nous préoccuper des pays pauvres menacés au premier chef!

 

Il me semble que c'est à nous, citoyens, de donner l'impulse, de commencer à user de notre pouvoir de consommateurs et d'électeurs, en refusant la malbouffe, en interrogeant nos élus et futurs dirigeants sur leurs engagements futurs réels, en nous mettant dès aujourd'hui en chemin, sans céder à la publicité, ni aux modes, bref en ne nous contentant plus de vagues promesses d'autres personnes... N'ayons plus peur de nous engager, d'innover et d'être solidaires! C'est peut-être le bon moment d'agir dans une révolution individuelle pacifique qui peu à peu ferait tache d'huile... Car soyons en sûrs: tout est relié dans ce vaste système mondial! En changeant plusieurs points, en boycottant certains produits, certaines firmes, nous pourrions faire un jour advenir un monde meilleur...

 

Pour réfléchir à la question, il me semble utile de conseiller de lire particulièrement l'ouvrage de Frédérique Basset intitulé« Vers l'autonomie alimentaire» et de consulter sur Internet:www.paradisfiscaux20.com .

Lyliane

 

18/08/2016

Grâce totale pour Mme Sauvage par la pétition de change.org...

 

 

 

 
 
 

 

Il y a quelques mois, un mouvement inédit en France avait permis d'obtenir la grâce présidentielle pour Jacqueline Sauvage.

Maltraitée pendant plus de 40 ans par son mari, elle avait fini par le tuer et avait été condamnée à 10 ans de prison. Son histoire avait ému toute la France et avait poussé François Hollande à lui accorder une grâce partielle lui permettant de faire une demande de libération conditionnelle.

Aujourd'hui, la justice a décidé de ne pas répondre à cette demande et que la place de Jacqueline Sauvage était en prison.Elle brise ainsi l'espoir pour sa famille de la retrouver, et pour près de 430 000 personnes qui avaient signé la pétition pour qu'elle soit graciée de voir la souffrance de cette femme battue reconnue.

Choquées par cette décision, Karine, Carole, Véronique et Eva, qui avaient déjà mené campagne pour qu'elle soit graciée, ont lancé une nouvelle pétition pour qu'elle soit libérée immédiatement.

Si vous souhaitez les soutenir, cliquez ici

Francois Hollande: Libération immédiate de Jacqueline Sauvage

 
karine plassard
Clermont - Ferrand, France

Grâce totale pour Jacqueline Sauvage !

Nous venons d'apprendre avec effroi et colère que le tribunal d'application des peines a rejeté la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage, allant à l'encontre de l'avis de la Procureure et des experts. Mais aussi et surtout en allant à l'encontre de la décision présidentielle d'accorder une grâce partielle à Jacqueline Sauvage.

Le Président de la République avait voulu ainsi montrer que la condamnation par deux fois de Madame Sauvage a 10 ans de prison ferme assortie d'une peine de sûreté de 5 ans n'avait pas pris en compte un contexte humain au regard de ce qu'avait vécue cette femme, qui rappelons-le, a été victime pendant 47 ans de violences, coups, humiliations par son bourreau.

La grâce partielle permettait de relever la peine de sûreté, et de déposer la demande de libération conditionnelle immédiatement. Or la justice et la magistrature, bafouées dans leur honneur par cette grâce ont décidé qu'il n'en serait pas ainsi, et que la place de Jacqueline Sauvage reste la prison.

Cette même justice qui jamais n'entend les victimes de violences, cette même justice qui laisse des pères tuer des enfants malgré les alertes des mères, comme nous l'ont démontrées les affaires récentes d'infanticides et de meurtres de femmes ! Hier a Aurillac, une 68e femme a été assassinée par son ex compagnon.

La justice reproche toujours a Jacqueline Sauvage de ne pas avoir déposé plainte. Mais 80% de ces femmes assassinées, avaient déposé plainte et n'ont pas été protégées. Voila pourquoi, les femmes victimes ne deposent pas plainte, car elles ne sont pas entendues !

Nous ne pouvons pas accepter cette décision, nous avons été des milliers à nous engager et à nous mobiliser pour que cette femme puisse être enfin libre, pour qu'elle puisse vivre, à 70 ans, un peu de bonheur et de paix auprès de sa famille.

Pour qui Jacqueline Sauvage est-elle un danger ? Personne !Le geste qu'elle a commis, elle l'a fait dans un contexte particulier de vie pavée au quotidien de violences ! Cette justice qui ne l'a jamais protégée la condamne à nouveau, sous prétexte qu'elle "n'aurait pas conscience de la gravité de son geste", ils ont donc refait son procès et uniquement à charge, n'entendant pas le cri de ses filles qui depuis des mois attendent le retour de leur mère…

Par ailleurs, ces mêmes magistrats ont-ils eux conscience de l'enfer qu'elle a vécu ? De la responsabilité de la société dans son ensemble qui a l'a laissé vivre cet enfer ? Certainement pas !

Le Président de la République en accordant une grâce partielle avait voulu ménager la magistrature ! Elle vient de le trahir, de nous trahir et surtout de trahir Jacqueline et sa famille ! Alors il faut désormais que le Président de la République accorde une grâce totale, pour qu'enfin Jacqueline Sauvage soit libérée et sorte au plus vite de prison !

Ensemble nous avions gagné une première fois, recommençons, pour Jacqueline, pour sa famille et pour toutes les femmes victimes de violences !

Pour qu'enfin on reconnaisse dans ce pays, que les violences conjugales sont un crime et qu'elles doivent être considérées comme telles !

Pour mettre fin à l'impunité des auteurs !

Carole Arribat, Eva Darlan, Karine Plassard, Véronique Guégano.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Face à une maladie, les 12 étapes de la guérison selon Mr Alain Moenaert...

 

Ce psychologue, ayant lui-même subi un AVC suivi d'un cancer de la prostate, a analysé dans un ouvrage concernant «Les guérisons anormales» publié au Souffle d'Or les facteurs permettant de déjouer les pronostics les plus sombres de la médecine. Il a en effet remarqué qu'en commençant à s'occuper essentiellement de lui-même, en vivant à un rythme plus lent, plus joyeux tout en évacuant ses stress, il est possible de comprendre «les messages» de la maladie. Car, pour lui, la maladie est un signe, obligeant à reconsidérer sa façon de vivre, à considérer son corps autrement. La priorité devient alors le désir de vivre pleinement l'instant présent.

 

Il a listé pour le journal Alternatif Bien-être de janvier 2016 les 12 étapes de guérison selon ses propres observations:

- accepter le diagnostic mais refuser le pronostic éventuel

  • alors recadrer la catastrophe en cadeau

  • prendre sa responsabilité dans la création de la maladie(lâcher la victime)

  • devenir à ses yeux la personne la plus importante (sortir de l'oubli de soi)

  • construire un objectif irrésistible (voyage, autre profession...)

  • comprendre le message envoyé (stress, pessimisme...)

  • nettoyer le passé (écriture, marche, changement d'environnement,

  • pardonner et se pardonner

  • lâcher-prise à ses peurs

  • développer des références internes

  • se connecter spirituellement

  • vivre sa vie pleinement en retrouvant ses rêves de jeunesse notamment

 

Bref c'est un appel à métamorphose qui est lancé et une révolution dans l'approche thérapeutique.

Cela revient à s'écouter et à mieux s'aimer en quelque sorte!

Lyliane

 

17/08/2016

Contre mouches et moustiques...

 

  Et si on vous disait qu'il existe un moyen tout simple de se débarrasser naturellement des mouches et des moustiques, sans produits chimiques et surtout sans se ruiner ?

Voici une astuce peu connue, qui marche à  tous les coups et en l'espace de quelques minutes seulement !
> >  Avec la chaleur et l'humidité, les mouches nous envahissent et les moustiques nous attaquent par nuées, nous infligeant de douloureuses piqures. Mais on ne va pas se laisser faire : un citron, une quinzaine de clous de girofle et une petite coupelle suffisent à  mettre fin à  tous vos tourments !

Comment Faire :

  1. Prenez un citron vert, coupez-le en 2. (ça marche aussi avec une orange...)
  2. Plantez-y quelques clous de girofle, et placez le tout au centre de la maison.

Et c'est tout ! L'odeur de ces deux plantes combinées (agrume et clou de girofle) est un répulsif naturel, incroyablement efficace contre les petits insectes ailés !

Placez un demi-citron dans chaque pièce, et vous n'aurez plus aucun souci.
>  

Si la pulpe devient un peu marron-brun, c'est normal : c'est justement que ça marche.

Il faut juste penser à  remplacer les citrons au bout de 2 à  3 semaines.

Pour le coup, cela sent plutôt bon, par contre les mouches et les moustiques n'apprécient pas du tout. En fait, ils détestent tellement cette odeur qu'ils quittent instantanément les lieux.

Voilà  qui devrait vous permettre de retrouver des nuits tranquilles !

 A garder en archive afin de mettre en application  pour la saison 2016/2017.

 

09:07 Écrit par Equisetum (prêle) | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

Faire une retraite spirituelle...

 

Temple zen ou bouddhiste, abbaye, monastère, les Français sont de plus en plus nombreux à tenter l'expérience d'une retraite spirituelle écrivent deux journalistes du Journal Aujourd'hui du 15/08/2016. Qu'ils rêvent d'une pause, d'être déchargés des contraintes du quotidien ou de relâcher la pression, la plupart des "retraitants" recherchent une oasis de paix et de silence pendant une à plusieurs semaines d'été.

Pourtant, des adaptations et des lâcher-prise sont nécessaires, car il s'agit de se lever aux aurores, de couper leurs portables, de ne plus lire leurs e-mails, de manger de façon frugale, de participer aux tâches de la communauté, de méditer ou de prier. Pour certains toutefois, reconnaît le Journal, l'expérience de l'étude de la Bible ou de la récitation du chapelet paraît trop difficile... Ils préfèrent alors souvent seuls ou à plusieurs entreprendre une marche vers St Jacques de Compostelle, plus active à leurs yeux.

Cette année, quoi qu'il en soit, dans l'Organisation Catholique du Foyer de Charité de Tressaint (Côtes d'Armor), à l'abbaye bénédictine de Ligugé (Vienne), au village des Pruniers près de Bordeaux où se trouve un immense monastère bouddhiste, dans celui plus modeste de Wetterwiller (Alsace), pratiquants, croyants, non croyants et même athées cherchent à se ressourcer, à se purifier, à vivre une retraite spirituelle seuls ou en famille.

Les journalistes semblent penser qu'en raison des événements violents de ces 2 dernières années en France ou de difficultés personnelles (maladie, divorce, deuil), beaucoup éprouvent le besoin de visiter leur monde intérieur et de trouver des réponses en eux-même. Ces haltes sont-elles le signe d'une époque où les gens sont angoissés et où le dialogue social paraît très tendu? Cela semble tout de même en lien...

Favorisent cette pratique, qui fait se couper du monde pour un temps limité et qui cette année gonfle les effectifs, des coûts modestes (de 15 à 35 euros la nuit) et des règles d'accueil à l'écoute des demandes. Les mosquées pour le moment ne proposent pas de retraites spirituelles, sauf celle près de St Etienne (Loire), qui accepte des musulmans pendant 10 jours à la fin du mois du ramadan, au cours de ce qui s'appelle «l'tikal».

Pour en savoir davantage sur les retraites spirituelles dans notre pays, consulter sur Internet différents sites: www.méditation-zen.org, www.centrebouddhisteparis.org ou bien www.paris.catholique.fr ou www.abbayes.fr ou encore www.guidestchristophe.com.

Lyliane

 

16/08/2016

Un projet insensé à combattre par une pétition...


Choquant -- la toute 1ère mine de l’océan profond vient de recevoir une licence d’exploitation. Une nouvelle menace terrible pour nos océans agonisants. Mais comme le projet a du mal à se financer, une condamnation d’ampleur mondiale pourrait lui donner le coup de grâce et en même temps tuer dans l’oeuf l’idée même de l’exploitation minière en haute-mer. Signez la pétition! 


SIGNEZ LA PETITION

 



Une compagnie minière canadienne a reçu une autorisation pour un projet 
insensé qui pourrait s'avérer désastreux pour la planète entière: la 1ère mine en océan profond au monde.

Nous savons tous à quel point les mines sont toxiques et peuvent dévaster les écosystèmes terrestres -- imaginez juste la course effrénée des entreprises avides de fouiller les abysses en quête de minéraux. 
C’est la dernière chose dont nos océans agonisants ont besoin. 

La bonne nouvelle, c’est que cette compagnie a du mal à financer son projet. Noyons-le sous un océan de reproches, dissuadons tout nouvel investisseur et assurons nous que cette épouvantable industrie soit étouffée dans l’oeuf. Cliquez pour 
signer la pétition, elle sera médiatisée et envoyée aux investisseurs potentiels:  

https://secure.avaaz.org/fr/png_nautilus_loc/?bgcAWcb&v=79776&cl=10439683140&_checksum=268cb4a46e3d8e6670b949dec4883a82ad04f2b7a24e9926d3ee687019cff61c

Bien entendu, le 
site choisi pour la mine est adossé à un des trésors de nos océans, le riche écosystème au large de la côte de Papouasie Nouvelle-Guinée, qui possède toutes les merveilles imaginables, des coraux grouillants de vie aux cachalots. Cela donne une petite idée de ce qui sera exploité si nous n’arrêtons pas cette monstrueuse industrie qui est en train d’émerger. 

La compagnie minière n’a jamais opéré à cette échelle et est déjà confrontée à des problèmes financiers. Ce projet est risqué. Si nous le rendons encore plus périlleux en révélant son avenir économique incertain, 
nous pourrions stopper la mine et nous assurer que l’industrie toute entière sache que l’on ne s’attaque pas aux océans impunément! 

Partout dans le monde, nous menons des batailles pour maintenir un équilibre entre les humains et le monde de la nature, un équilibre qui est nécessaire pour le développement soutenable préconisé  par tous les scientifiques pour notre propre survie et celle d’innombrables espèces. 
C’est l’appât du gain contre le bon sens -- assurons-nous que le meilleur des deux l’emporte: 

https://secure.avaaz.org/fr/png_nautilus_loc/?bgcAWcb&v=79776&cl=10439683140&_checksum=268cb4a46e3d8e6670b949dec4883a82ad04f2b7a24e9926d3ee687019cff61c

Les scientifiques qui étudient les écosystèmes nous rappellent à quel point ceux-ci sont remarquablement interdépendants. Notre propre survie en tant qu’humains dépend énormément de petites créatures comme le plancton ou de plus grosses comme les oursins. On compare souvent l’espèce humaine à un virus, prédatrice de son écosystème. Mais Avaaz est une communauté de personnes  souhaitant se mettre au service de la protection la nature, pour vivre en harmonie avec celle-ci. 

De ce point de vue, cette campagne fait écho au rôle que nous jouons dans notre écosystème, celui de gardiens protégeant et servant cette merveilleuse planète qui est notre maison. Dans l’équipe d’Avaaz, nous sommes immensément reconnaissants de jouer ce rôle, au sein de notre mouvement.

Avec espoir,
Ricken, Nell, Christoph, Lisa, Luis, Risalat et le reste de l’équipe d’Avaaz

 

A propos de notre système lymphatique...

 

Je voudrais vous faire profiter des recherches que j'ai récemment effectuées, pour comprendre à quoi sert le système lymphatique dans notre corps, en lisant l'ouvrage de Mme Leslie Kenton «Dix jours pour se régénérerer» paru aux éditions Jouvence. J'ai appris qu'avec la peau, les poumons, les reins et les intestins, ce système relativement méconnu est une voie importante d'élimination de notre corps.

 

Non seulement, en effet, c'est une voie majeure d'absorbtion des nutriments venant de l'appareil digestif et allant vers les tissus, mais c'est un système de défense immunitaire, fournissant des cellules protégeant le corps des agressions et de la maladie. A ce titre, on peut dire qu'il permet d'éliminer les déchets métaboliques et de prévenir les maladies dégénératives et le vieillissement.

 

Ce système est remarquablement organisé et structuré. Il se compose d'un réseau de petits canaux transportant la lymphe, qui desservent tout notre organisme. La lymphe, qui circule et draine fluides et toxines à travers ces canaux, transporte notamment les protéines et les cellules mortes vers les ganglions lymphatiques situés à l'aine, dans le cou et dans la région sous-axillaire. C'est là aussi que se fabriquent les anticorps utiles pour combattre les infections.

 

Une technique existe pour détoxiquer notre corps et améliorer la qualité de la lymphe: elle s'appelle drainage lymphatique. Cette technique encourage le mouvement des fluides intertissulaires et décongestionne les zones où la lymphe stagne et où des toxines se sont accumulées.

C'est pourquoi, en dehors de suites opératoires, chimiothérapies ou autres qui nécessitent un fort drainage lymphatique pratiqué par un spécialiste, faire bouger notre corps et stimuler tous nos muscles quotidiennement est si important pour éliminer stress et toxines.

Lyliane

 

15/08/2016

Que pouvons nous faire en faveur de l'environnement?

 

La préservation de l'environnement ne peut laisser personne indifférent car, dans le monde entier, des alarmes retentissent, afin de nous rendre plus attentifs aux conséquences de notre irrespect de la nature, nous dit le Journal SEL Informations d'août 2016. Le journaliste cite notamment la perte de biodiversité (animale et végétale), la pollution de l'eau, de l'air et du sol et le réchauffement climatique.

 

Dans nos pays européens, l'écologie est justement la science qui étudie les relations entre les êtres vivants et leur milieu. Néanmoins, la Banque Mondiale vient d'annoncer le danger pour près de 100 millions de personnes de tomber dans l'extrême pauvreté en raison principalement du réchauffement climatique.

 

C'est donc à chacun d'entre nous de changer, à son rythme et selon ses possibilités, certains gestes quotidiens pour préserver l'environnement. Le journal SEL nous recommande de pratiquer les 3 R: réduire, réutiliser et recycler. Lors de nos achats en effet, nous pouvons favoriser les produits portant un label écologique ou provenant du commerce équitable. Nous aurions aussi intérêt sur le plan alimentaire à consommer des fruits et des légumes locaux, de saison et d'éviter les aliments provenant d'espèces menacées ou en surpêche.

 

Dans la vie de tous les jours, pourquoi ne pas préférer les transports en commun, moins gourmands en énergie et moins polluants que tous nos véhicules individuels. De même pourquoi ne pas choisir de mettre notre argent dans une banque éthique comme la Nef, qui pratique la confiance et la transparence?

 

L'Accord sur le Climat de décembre 2015 à Paris devra sans tarder être mis en œuvre et particulièrement le Fonds Vert qui devrait atteindre 91 milliards d'euros par an à partir de 2020. Car, un monde «zéro carbone, zéro pauvreté» devrait pouvoir un jour être réalité. Pour aller dans ce sens, montrons nous engagés et généreux et soyons des consommateurs responsables en faisant des choix ayant un impact sur le futur de nos enfants, sur tout notre environnement et sur le bien être de tous les habitants de notre planète.

Lyliane

 

14/08/2016

Que faire avec du bicarbonate de sodium?

 

Dans un numéro spécial de Trucs et Astuces du Centre du Livre Naturel, je me suis intéressée au bicarbonate, cette poudre blanche qui pourrait nous aider à résoudre beaucoup de problèmes du quotidien. Son ancêtre, le Natron, était déjà connu et employé par les Egyptiens. Nos grand-mères autrefois l'utilisaient en raison de ses multiples propriétés dans l'entretien de la maison, la lessive, le jardin, la cuisine, la santé...

Nous pouvons nous demander pourquoi le bicarbonate de soude a été peu à peu remplacé dans notre pays par une multitude de produits différents... Serait-ce parce qu'il est économique dans une société orientée vers la consommation?

 

Que ce soit pour prolonger la vie de nos fleurs coupées, pour désodoriser nos intérieurs, pour nettoyer les moisissures qui s'attaquent aux joints de nos salles d'eau, pour entretenir nos bijoux, détacher notre linge, nos carrelages ou la grille de notre hotte aspirante, desherber les allées du jardin ou s'attaquer aux ravageurs de nos plantes, le bicarbonate employé pur, dilué ou associé à du savon noir ou du vinaigre blanc est très efficace.

 

Certaines personnes connaissent encore la façon de faire lever plus vite une pâte à gâteaux ou de faire monter des blancs en neige (une cuillère à café de bicarbonate à ajouter). Cet incontournable naturel, qui peut soigner aussi bien les mycoses que les maux de gorge, est un produit polyvalent et biodégradable. Il est très bon marché et par chance on le trouve encore en droguerie, en jardinerie ou en magasins de régime.

Pour en savoir davantage sur le bicarbonate ou commander le Guide Pratique du bicarbonate, s'adresser par courrier au Centre du Livre Naturel, CS 60073 à Croix Cédex (59963) ou sur Internet à www.compagnie-bicarbonate.com .

Lyliane

 

13/08/2016

Faire du neuf avec du vieux...

 

Lors de l'émission Télématin sur France 2, Mme Laurence de Beauvillard nous a présenté le travail d'un artisan auvergnat, Mr Julien Douzal, ancien ingénieur, qui, à partir du bois de vieille barriques de champagne par exemple, fabrique des montures de lunettes de soleil originales. Il a même réussi à recycler une planche de surf et des skis et à les transformer partiellement en montures griffées au logo de leur donateur. Car donner une seconde vie à des objets du quotidien ou assez courants lui semble une démarche qui va dans le sens du développement durable.

 

Mr Douzal, installé avec son atelier à St Babel, a eu l'idée première de ce recyclage en visitant les caves de champagne de la marque R. Boyer. En partenariat avec cette maison, il propose aujourd'hui au prix de 405 euros un coffret contenant une bouteille de champagne Boyer millésimé et une paire de lunettes tirées des fûts en bois de chène de cette maison champenoise. Cette opération est cependant limitée aux 100 premières personnes. Créer de telles lunettes de soleil à partir de bois de noyer, de chène, de frêne ou de bois flotté quel qu'il soit lui prend en effet pas mal de temps (2 à 3 paires maximum par jour).

 

Pour s'informer plus complètement sur cette initiative originale, consulter le site internet de l'artisan: www.wood-light.com .

Lyliane

 

12/08/2016

TAFTA et CETA, suite encourageante...

 

Les Français ne                                       Les Français ne veulent ni du TAFTA, ni du CETA. 

Grâce à vous, l’adoption des projets d’accords de libre-échange transatlantiques entre l’Union européenne d’une part (TAFTA), et les États-Unis et le Canada d’autre part (CETA) pourrait s’avérer plus compliquée que prévu.

 

Grâce à la générosité des membres de SumOfUs, nous avons pu réaliser, via Harris Interactive, un sondage sur la perception du TAFTA et du CETA en France. Les résultats sont sans appel et montrent que les Français ne veulent ni du TAFTA ni du CETA.

Il nous faut maintenir la pression sur le gouvernement en leur rappelant sans cesse que les français rejettent très largement ces traités de libre-échange. Les résultats du sondage doivent donc inonder les réseaux sociaux. Pouvez-vous relayer les résultats sur Facebook ?

 



Les résultats, édifiants, ont montré que 
7 français sur 10 associent ces traités à un « danger » ou une « arnaque ». Et pour cause...

Comme l’ont pressenti 81% des sondés, s’ils étaient adoptés, le TAFTA et le CETA remettraient très probablement en cause les lois françaises en matière de santé, d’alimentation ou d’environnement. Ils auraient aussi des conséquences sur l’emploi et l’économie nationale. Les français ne sont pas dupes.

Ce rejet en masse a poussé le premier ministre, Manuel Valls, à prendre clairement position contre le TAFTA. De son côté, François Hollande a réclamé que le CETA soit adopté par les parlements nationaux avant toute entrée en vigueur. À coup sûr, il a dû se souvenir que 80% des français tiennent justement à ce que l’Assemblée Nationale et le Sénat soient impliqués dans le processus de décision.

Ces avancées sont la preuve que nos mobilisations ne sont pas vaines ! Le sondage que vous nous avez permis de financer aura donné des informations et résultats précieux contre le TAFTA et le CETA. A nous maintenant de les relayer en masse pour gagner la bataille de l’information.

 

 

Partager sur Facebook  

 



 

 

La spiruline, un concentré de vitamines...

 

La spiruline est une algue simple de couleur bleue/vert foncé, qui doit son nom à sa forme enroulée en spirale. Elle ne mesure que ½ mm de long. Elle vit dans des eaux salées, alcalines et chaudes (entre 20 et 40°). On en trouve à l'état naturel dans des lacs en Afrique et en Amérique du Sud. Chez les Aztèques, notamment dans le lac Texcoco, elle était très réputée. En Afrique, on la ramasse encore dans les lacs au Kenya et au Tchad pour ses précieux nutriments.

 

Depuis plusieurs années dans nos pays occidentaux, on l'utilise comme complément alimentaire. Après récolte et séchage, elle est vendue en poudre ou en gélules car la forme fraîche, issue de bassins de culture, ne se conserve pas très longtemps. Elle contient une teneur record en vitamines A, B12, F et E ainsi qu'en magnésium, en germanium et en fer. Sa forte concentration en protéines, en lipides et même en glucides en fait un adjuvant alimentaire très apprécié pour combler des carences.

 

On considère que 10 g de spiruline par jour suffisent. Mais il est recommandé de ne pas cuire la spiruline et de l'ajouter après cuisson. Il n'y a néanmoins aucune contre indication à la prise régulière de spiruline. Aussi, des cures à but thérapeutique de 1 à 3 mois sont indiquées pour redonner des forces aux convalescents et aux personnes affaiblies. Le système immunitaire particulièrement peut être considérablement renforcé par la spiruline (production de lymphocytes).

Alors, pourquoi ne pas essayer?

Lyliane

 

09:42 Écrit par Equisetum (prêle) dans L'EAU ET LA MER, SOINS ALTERNATIFS ET SANTE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

11/08/2016

Garde-mangers solidaires...

 

J'ai appris qu'au Québec, depuis 2007, l'Association Défi Jeunesse chapeaute le mouvement des Moissonneurs Solidaires, dans lequel des bénévoles donnent de leur temps pour lutter contre la pauvreté. Ceux-ci, en effet, font des gestes concrets pour ensemencer, récolter, trier ou laver des aliments (légumes, céréales...) destinés à nourrir des personnes en difficulté. Plus de 2 millions de kg de légumes frais servent par exemple à fournir des repas chauds dans la ville de Montréal ou grâce à des surplus à alimenter des épiceries communautaires. cf www.moissonneursolidaires.org ou www.legardemanger.org.

La fondation Béati de son côté, qui est un organisme privé issu d'une tradition chrétienne, est active depuis 25 ans au Québec et nourrit des élèves de 19 écoles primaires sur Montréal. Des gens célèbres, comédiens, acteurs, n'hésitent pas à prêter leur nom à de telles actions solidaires. cf www.fondationbeati.org .

Aux Etats-Unis, des garde-manger sont installés au coin des rues et ils sont alimentés par de généreux donateurs et des bénévoles. Ainsi, des sans abri peuvent se servir et se nourrir sans avoir à mendier sur la voie publique.

Nous avons en France de nombreux réseaux comme les Restos du Coeur crées par Coluche, la Banque Alimentaire et la Croix Rouge, qui prennent en charge les déshérités. Alimentés par les surplus européens, ils sont depuis peu destinataires des invendus ou des produits en passe d'être périmés dans les super-marchés. De plus en plus, des voix s'élèvent pour prendre en charge les plus pauvres, ce qui ne peut manquer de nous réjouir. Cela démontre à l'évidence que l'être humain a le sens de la solidarité et du partage, alors que l'individualisme dans nos sociétés est souvent montré du doigt.

Lyliane

 

10/08/2016

Agriculture écologique, des idées plein la terre...

 L'O.N.G Greenpeace France nous annonce la sortie imminente d'un livre-photos de 64 pages ayant pour titre: Agriculture écologique, des idées plein la terre. Son objectif est de mettre en valeur des collectifs d'agriculteurs, qui travaillent en symbiose avec 7 principes clés de l'agriculture écologique. Ces principes sont: reprendre les rênes du système alimentaire donner à la communauté rurale la place qu'elle mérite améliorer la production et les rendements alimentaires favoriser la biodiversité préserver l'eau et la santé des sols choisir des méthodes écologiques pour lutter contre les parasites développer des systèmes alimentaires susceptibles de s'adapter naturellement aux évolutions climatiques.

L'agriculture écologique dont parle Greenpeace est vue comme une solution d'avenir. Le livre-photos en question va montrer des projets innovants allant dans le sens d'une transition agricole efficace. En effet, l'agriculture industrielle est pour Greenpeace un modèle dépassé. En raison notamment de l'utilisation intensive de produits chimiques et de rendements à court terme, l'agriculture industrielle, aux mains d'une poignée de multinationales, nous mène apparemment droit au désastre. Aussi, avec le soutien de la F.N.C.I.V.A.M (fédération des groupes d'agriculteurs et de ruraux) et de la F.A.D.E.A.R (réseau de l'agriculture paysanne), Greenpeace veut faire entendre la voix des paysans et des consommateurs. Ceux ci, jusqu'ici, étaient pris en tenaille par des gros lobbies industriels.

Les citoyens que nous sommes peuvent commencer à changer leurs habitudes d'achats et de consommation, à choisir des produits locaux, de saison, issus de l'agriculture écologique (labellisés A.B par exemple). En cette saison, des fruits et légumes cultivés en plein champ et non sous serre contribuent par exemple à réduire l'impact de l'agriculture sur le climat... En privilégiant les circuits courts comme les AMAP, qui créent un lien direct entre paysans et consommateurs, nous pourrons contribuer à l'émergence d'un autre type d'agriculture dans notre pays. Pour en savoir plus sur le concept consultez: www.reseau-amap.org . Nombreux sont en effet les agriculteurs cherchant à sortir d'un système qui les étouffe. Ils souhaitent notamment être autonomes, préserver la biodiversité, pouvoir utiliser leurs propres graines, conserver une souveraineté alimentaire et garder un lien à la terre... Pour commander le livre-photos ou faire des dons, s'adresse à www.greenpeace-france.org .

Lyliane

09/08/2016

«Moi Malala, pour l'éducation des filles»...

 

 

Pendant les vacances d'été, je me suis acheté un livre-audio consacré au récit de Melle Malala Yousafzai concernant son vécu personnel. Quel bonheur de pouvoir rester allongée au frais et d'écouter la voix de Mme Guila Clara Kessous, comédienne, tout au long des 10h d'enregistrement de ce récit bouleversant traduit de l'anglais! Ce texte est également disponible en Livre de Poche sous le titre: Moi, Malala.

Cette adolescente pakistanaise, née à Mingora dans une famille modeste, a passé sa jeunesse dans la vallée du Swat, au Nord-Ouest du pays. Ses parents et notamment son père, directeur d'école, l'ont toujours encouragée à s'instruire et à ne pas céder à la peur des fanatiques infiltrés dans le pays. Elle a en effet tenu dès l'âge de 12 ans environ un blog pour la BBC, dans lequel elle ne cachait rien des intimidations envers la population, et notamment envers les femmes et les jeunes filles, des talibans venus d'Afghanistan.

A l'âge de 15 ans, elle fut grièvement blessée avec deux de ses amies d'école par un taliban dans un bus les ramenant de leurs cours. Elle fut tout d'abord opérée au Pakistan, puis évacuée vers Birmingham afin de commencer une rééducation. Sa famille, c'est à dire ses parents et ses deux frères, s'exilèrent en Angleterre pour l'accompagner dans sa convalescence et échapper au terrorisme. Là bas, Malala continue à suivre des cours et à lutter pour que toutes les filles du monde puissent aller à l'école.

Elle reçut pour son combat courageux en faveur de l'éducation le Prix Simone de Beauvoir en France, puis le prix Sakharov en 2013 et enfin le prix Nobel de la Paix en 2014. Aujourd'hui, ayant touché des droits sur son livre, elle a crée avec sa famille la Fondation Malala qui continue à promouvoir l'accès à l'éducation pour tous les enfants du monde. Un film documentaire de Davis Guggenheim a été tourné en 2015 sous le titre:« Il m'a appelée Malala». Pour plus d'informations, consulter sur Internet: www.malala.org .

Quel bel exemple d'engagement pacifique contre l'obscurantisme de cette jeune musulmane qui ne se résigne pas à voir déformé le message du Coran! Puissent un jour prochain les fanatiques de tout bord réaliser leur folie meurtrière et les autorités de tous les pays démocratiques soutenir le combat de cette jeune femme... «Un livre, un professeur, un crayon», voilà ce qu'elle demande à tous! Car l'éducation, selon ses propres convictions, nous rend libres!

Lyliane

 

08/08/2016

Avoir du mal à s'endormir...

 

La revue Alternatif Bien-être de mai 2016 propose un dossier de Mme Magali Walkowicz concernant les causes alimentaires ou autres qui modifient notre sommeil. Elle ajoute également une liste de compléments alimentaires susceptibles d'aider à trouver un sommeil réparateur. Selon elle, en effet, un Français sur trois dort mal. Il faut savoir que le sommeil se découpe en cycles: un d'entrée dans le sommeil, puis un lent et profond pour récupérer des fatigues physiques, ensuite un dit paradoxal où l'on rêve et mémorise.

Si des neurotransmetteurs comme la dopamine, l'adrénaline et la noradrénaline influencent l'état de veille, d'autres neurones prennent la nuit le relais. Il s'agit de la sérotonine, qui engendre la mélatonine (hormone du sommeil) et le GABA (acide gamma-aminobutyrique) qui freine la transmission des signaux nerveux et ralentit notamment le rythme cardiaque. D'autres hormones (thyroïdiennes, sexuelles, de croissance) jouent aussi un rôle, de même que les niveaux sanguins de magnésium, calcium ou potassium.

On conseille généralement aux personnes ayant du mal à s'endormir d'éviter la pratique d'exercices physiques tardifs, du stress, du tabac et de mauvais choix alimentaires (café, thé, chocolat noir, coca cola, alcool...). Au repas du soir, Mme Walkowicz conseille de consommer un peu de protéines (viande, poisson, œufs), mais également des glucides à index glycémiques bas (patates douces,lentilles, haricots rouges ou blancs, riz basmati, sarrasin, millet, quinoa, châtaignes et des fruits...). La vitamine D joue aussi un rôle ainsi que d'autres nutriments comme le zinc, la vitamine B6, le magnésium, les oméga-3.

Il faut savoir également que l'âge a tendance à raccourcir la durée du sommeil paradoxal, influencé par l'hormone de croissance. Un manque de collagène, présent uniquement dans le bouillon d'os, la peau et les os du poulet par exemple, que la plupart des gens écartent de peur du gras, serait bénéfique à notre sommeil. La prise de 10 à 15 g de collagène avant le coucher pourrait compenser les manques de sommeil dus à l'âge.

Des personnes ayant un rythme de sommeil décalé (voyages, travail de nuit) peuvent prendre de la mélatonine ou du tryptophane en complément alimentaire. Le 5-HTP tiré d'une plante africaine «le griffonia simplicifolia», de même que des plantes en infusion ou gélules comme la valériane, les pétales de coquelicot séchés et le houblon sont susceptibles d'aider à s'endormir sans accoutumance. Enfin une étude datant de 2011 aurait montré qu'une cure de jus de griottes ou de jus de cerises pouvait améliorer la qualité du sommeil...

Alors, soyons attentifs à ce qui peut nous aider à améliorer la qualité de notre sommeil, qui reste un gage de bonne santé physique et mentale! Et évitons si possible les somnifères, qui induisent une accoutumance et des effets secondaires nuisibles à la longue à nos neurones!

Lyliane

 

00:00 Écrit par Equisetum (prêle) dans EDUCATION, SOINS ALTERNATIFS ET SANTE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

07/08/2016

Quand l'abattoir vient à la ferme...

 

 

Des vidéos montrant des actes de cruauté envers des animaux d'élevage au moment de leur abattage ont récemment suscité un vif émoi dans notre pays. En laissant de côté le respect dû aux animaux, en imposant des cadences soutenues par des contraintes de rentabilité et en cherchant à proposer de la viande toujours moins chère, les dérives sont devenues inévitables, juge Mme C. Sivault dans la revue Alternatif Bien-être de juillet 2016.

Bon nombre d'abattoirs ont fermé ces dernières années, entraînant un effet de concentration dans de plus grosses structures et un éloignement des fermes. Face à cette situation, l'Association L.214 qui a diffusé ces vidéos propose une solution radicale: cesser de consommer de la viande. Mais ce n'est pas aussi simple pour les consommateurs!

Des éleveurs de leur côté, sans crainte de tomber dans l'illégalité et s'inspirant de l'exemple autrichien, ont imaginé une alternative en formant un Collectif nommé: Quand l'abattoir vient à la ferme. Mme J. Porcher, sociologue à l'INRA, est à l'origine de la formation de ce collectif, en partenariat avec des éleveurs, des vétérinaires et des associations de défense des animaux. Elle propose des abattoirs mobiles se déplaçant de ferme en ferme. Ce Collectif permettrait ainsi la réappropriation par les éleveurs de l'abattage et des techniques plus respectueuses des animaux. Pöur en savoir plus, consulter notamment les sites Internet: www.l214enquete.org ou www.weltfarm.pmaf.org .

Lyliane

 

06/08/2016

Le silence de nos jours...

Sur toutes les ondes, à la radio, à la télé, le silence semble être une hérésie, nous dit Mme Dassonville dans le Journal Télérama de la semaine. Même quand il s'invite dans une conversation, certains animateurs le repoussent, alors que le silence souvent révèle une hésitation ou une émotion. En effet, les pauses radiophoniques se raréfient jusqu'à disparaître des antennes commerciales, même au cours de la nuit.

Publicités, spots, rediffusions, interviews, jeux, films occupent le terrain. On craint en effet une rupture d'antenne si le silence s'installe, alors on coupe et on évite les temps morts. Il est pourtant prouvé que le silence pourrait nous faire un bien fou, mais la plupart d'entre nous avons comme la hantise d'un temps où rien ne se passe. Le fait de se taire, d'écouter la nature ou en soi serait pourtant susceptible d'affiner nos sensations, d'approfondir nos ressentis...

Le silence en effet laisse place au regard intérieur, au recueillement, à l'intuition, à l'abandon. Pour certains auteurs comme Corbin, le silence absolu est celui de l'intériorité, de la prière et du sacré. Et dans la vie de tous les jours, "les taiseux" ne sont généralement pas très bien vus.

La journaliste rappelle qu'il y a 3 ans, les réalisatrices Amandine Casadamont et Angélique Tibau se sont rendues dans le Nord du Mexique, dans une zone désertique nommée "zone du silence". Elles en ont ramené une oeuvre captivante du même nom habitée de craquements, de sons légers ou furtifs, dignes d'une salle de concert.

L'été 1952 déja, un compositeur d'avant-garde américain, John Cage, fit grand bruit en dévoilant un morceau de musique, vierge de toute note nommé 4'33". C'était tout sauf un canular! Influencé par le zen, par l'oeuvre de Marcel Duchamp, l'auteur avait voulu exprimer quelque chose d'essentiel par son absence de sons...

Dans nos sociétés hyper connectées, où la parole, la musique et le bruit règnent jusqu'à l'excès, le silence est devenu soit un luxe, soit un vide angoissant. Mis à part le recueillement vécu dans les monastères, seules les minutes de silence habitées du souvenir des victimes d'attentats permettent encore d'être diffusées sur les ondes...

Lyliane

05/08/2016

Le succès du vélo en Afrique...

 

Dans le Journal Télérama de la semaine, il est annoncé la rediffusion le 8/8/2016 à 6h45 sur Arte d'un document de Mme Florence Touly et de Mr Vladimir Vasak concernant le succès du vélo en Zambie. Ce reportage, nous dit Mme M.H. Soenen, a déjà été diffusé en 2012 sous le titre: Des vélos pour la Zambie.

Nous allons donc redécouvrir le Buffalo, un modèle de vélo ultra robuste pensé par des entrepreneurs américains pour résister à tout (charges lourdes, routes...). L'ONG World Bicycle Relief en a vendu ou attribué plus de 300 000 en Afrique.

A travers l'exemple zambien, on peut voir le rôle essentiel du vélo comme outil de développement économique, d'accès à la santé et à l'éducation. Alors continuons dans ce sens et soulignons tous les efforts entrepris pour soutenir utilement des régions déshéritées du monde!

Lyliane