Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2018

Comment parler à ses enfants ou ados d'écologie?

Les enfants sont souvent choqués par les images qu'ils voient à la télévision: maisons détruites après un ouragan, populations obligées de fuir devant la montée des eaux, éléphants dépecés pour leur ivoire... Nous essayons de les rassurer, mais que comprennent-ils de ce monde inquiétant? Interrogée par Mme Valérie Josselin, Mme Marie Romanens, psychanalyste auteure d'un livre avec Mr P. Guérin publié Au souffle d'Or intitulé  "Pour une écologie intérieure", affirme dans Version Femina que "les enfants et particulièrement les tout-petits s'intéressent à leur univers proche tout d'abord de manière sensorielle et à travers le mouvement".

Pour elle, avant 5 ans, ils ne peuvent en effet agir que par imitation, par exemple pour économiser l'eau, éteindre la lumière, ne pas cueillir toutes les fleurs, ni écraser tous les insectes... Les parents sont donc bien inspirés de montrer le bon exemple. Ainsi, ils leur transmettent des sensations et des émotions positives, qui les aideront à protéger la vie sous toutes ses formes et à ressentir la place de l'être humain au sein de la nature.

Mme Aurore Soarès, médiatrice scientifique et muséographe, auteure du livre "Comment parler d'écologie aux enfants?" aux Editions Le Baron Perché, écrit que "comprendre notre monde aide l'enfant à savoir qui il est. Car grandir c'est aussi prendre conscience de la place de l'homme dans la nature, réaliser que tous nos besoins ne peuvent pas être tous satisfaits, car les ressources de la planète sont limitées"...

Ce n'est qu'à partir de 6-7 ans, quand ils développent une pensée conceptuelle et nuancée, que l'on peut commencer à aborder les questions d'environnement, sans trop les bombarder toutefois d'informations et de conseils. Mme Romanens préconise "de s'appuyer sur des albums imagés pour développer leur culture et leur curiosité pour notre écosystème, en démarrant avec des sujets qui les touchent: la mer, les animaux, les volcans..."

Vers 9-10 ans, Mme Soares pense que "c'est le bon moment pour expliquer aux jeunes que sur la planète les êtres humains, les animaux et les végétaux sont tous liés les uns aux autres et dépendants de leur milieu". Ils peuvent comprendre alors qu'il ne faut pas gaspiller l'eau quand on se lave, ni l'électricité grâce à des ampoules basse consommation, ni le papier, afin que moins d'arbres soient abattus. En allant faire les courses, on peut faire comprendre à nos enfants ou petits-enfants pourquoi on privilégie les fruits et les légumes du terroir, au lieu de les faire venir par avion de très loin...

Certes, nos enfants vont peu à peu réaliser que notre Terre est en danger si nous n'y prêtons pas attention, mais cela ne doit pas les décourager. Car, "pour avoir envie de grandir, les jeunes ont besoin d'un monde relativement sécurisant et d'adultes responsables en qui ils ont con fiance". Ils peuvent aussi comprendre que des scientifiques font avancer la recherche, des politiques prennent des mesures contre le réchauffement climatique, la pollution de l'eau et de l'air, la protection des forêts...

Les deux femmes interrogées sont d'accord pour dire que le message à leur faire passer est qu'"il n'est pas trop tard pour sauver la planète si tout le monde s'y met". Les termes précis comme gaz à effet de serre, empreinte carbone, transition énergétique seraient à employer avec des ados et particulièrement ceux qui posent des questions. On peut regarder avec eux des émissions de vulgarisation comme " C'est pas sorcier" et le film "Demain" de Cyril Dion et Mélanie Laurent. Enfin, des livres comme "Deux ans de vacances" de Jules Verne ou "La vie secrète des arbres" de l'écrivain forestier Peter Wohlleben.

Au fond, conclue Mme Soares: "Parler d'écologie est une véritable éducation au vivre-ensemble, avec la défense des diversités culturelles, aussi essentielles à la vie sur Terre que l'est la biodiversité". Il me semble qu'en tant que parent ou grand-parent, nous avons la responsabilité de transmettre en paroles comme en gestes ce que nous savons du monde dans lequel nous vivons, mais surtout nos espoirs pour l'avenir de la planète, un avenir conditionné par une élévation de notre niveau de conscience individuel et collectif...

Lyliane

10/02/2018

Sericyne: une start-up pour les tisserands du futur!

Mmes Clara Hardy, designer et Constance Madaule, ingénieure agronome, toutes deux passionnées de textiles, ont fondé en 2015 Sericyne, une start-up tout à fait originale installée dans une pépinière à Paris, raconte Mme Sophie Berthier dans le Journal Télérama de janvier 2018. Ces deux jeunes françaises, âgée respectivement de 25 et de 26 ans, conjuguent en effet tradition et innovation dans leur société en utilisant à la fois des vers à soie et en leur faisant produire directement des formes variées. Le salon Made in France les a fait connaître du grand public et notamment de l'industrie de luxe, habituelle grande consommatrice de soie naturelle.

Ce nouveau procédé de fabrication qu'elles ont breveté s'appelle: la soie conformée, car elle est non tissée et très différente des méthodes traditionnelles. La soierie d'autrefois, industrie datant de 4500 ans, utilisait en effet des vers à soie (Bombyx mori), nourris de branches de mûriers, produisant des cocons qu'il fallait ensuite récolter, ébouillanter et passer dans du détergent, afin de supprimer une des protéines nommée séricine(sorte de colle). Les deux jeunes femmes d'aujourd'hui suppriment beaucoup de ces étapes, en gardant la séricine, économisant la consommation d'eau et de détergents.

Attachée à un circuit court autour de la sériciculture française qu'elle souhaite relancer, la start-up Sericyne achète directement les vers à soie au seul éleveur encore en activité dans le département du Rhône. Ce sont alors les vers à soie qui produisent la soie naturelle selon les formes proposées par des moules sur lesquels les vers sont posés. La technique imaginée par ces jeunes créatrices agit comme une véritable imprimante en 2D et 3D. Dans leur local parisien, ce savoir-faire est exposé et il produit des objets uniques: paravents, luminaires, chapeaux, écrins d'horlogerie ou de bijouterie. Un développement est envisagé dans l'industrie cosmétique, dans la mesure où la séricine est un hydratant et un anti-oxydant naturel connu. Des masques en soie notamment pourraient bientôt être mis au point...

Cette alliance de ces deux femmes imaginatives démontre, s'il en était encore besoin, que dans notre pays il y a de la place pour l'innovation et la créativité de personnes motivées. J'espère que cet exemple réussi donnera des ailes à d'autres projets et réconfortera ceux qui seraient tentés de croire au déclin de notre industrie. Car quoi de mieux que d'arriver à concilier tradition et modernité? Pour toute information complémentaire, consulter le site www.sericyne.fr.

Lyliane

08/02/2018

Une bonne idée: un club jeunes SPA...

Les Clubs Jeunes sont l'une des activités les moins connues de la Société Protectrice des Animaux, écrit Mme Béatrice  Majewski dans le magazine Mellow de décembre 2017. Pourtant ces clubs existent depuis plus de 15 ans. Destinés aux adolescents âgés de 11 à 17 ans, le temps d'une journée par semaine ou par mois,(les 63 clubs ne fonctionnent pas tous pareil), ces clubs permettent aux jeunes de se rendre dans un refuge pour donner un coup de main aux bénévoles.

Là, selon les besoins, ils peuvent être amenés à nettoyer la chatterie, à laver les gamelles, à jardiner pour agrémenter le refuge, participer aux collectes alimentaires de la S.P.A. et bien sûr nourrir, promener et câliner les animaux (chats, furets, lapins, chiens, serpents, tortues...). Les adhésions se font auprès de ces clubs par les familles.

Ces clubs ont pour objet de sensibiliser les jeunes à la protection animale. Ils sont tout d'abord amenés à rencontrer des responsables comportementalistes qui leur expliqueront comment mieux comprendre les animaux du refuge et agir sans se mettre en danger. C'est une activité extrascolaire, qui allie le bénévolat au plaisir de prendre soin des animaux. Pour en savoir davantage, contacter: https://www.la-spa.fr/clubs-jeunes.

Lyliane

.

 

01/02/2018

Stop à la pêche électrique en Europe!

L’eurodéputé allemande Ska Keller lors du vote contre la pêche électrique. REUTERS/Vincent Kessler
 
 

Les députés européens ont voté contre cette technique pour laquelle certains pays bénéficiaient de dérogations.

Le Parlement européen a demandé l’interdiction de la pêche électrique dans les eaux de l’Union européenne (UE) à l’issue d’un vote organisé ce mardi à Bruxelles. Ce vote est une étape sur le long parcours législatif du texte au sein de l’UE. Le parlement doit maintenant entrer en négociation avec le Conseil et la Commission européenne pour trouver un compromis final. Cette technique de pêche très controversée, qui consiste à récupérer notamment des soles après les avoir électrocutées, était interdite depuis 1998 en Europe. Mais l’UE avait accordé en 2007 des dérogations à titre expérimental. Jusqu’à 5 % de la flotte de chaque Etat membre pouvait être équipé d’un filet électrifié.

C’est notamment le cas des pêcheurs néerlandais qui utilisent massivement cette technique dans une partie de la mer du Nord. Pour les pêcheurs, l’électricité présente des avantages : elle contraint soles et plies à sortir de la couche protectrice de sédiments pour se jeter dans les mailles, ce qui rend inutile le raclage sur plusieurs centimètres de profondeur du sol marin.

LIRE AUSSI

> Pourquoi la pêche électrique est si controversée

 

 

 

-

 

En octobre 2017, l’association Bloom avait porté plainte contre les Pays-Bas pour non-respect de la législation : 84 navires néerlandais étant équipés au lieu de 15. Les pêcheurs utilisaient par ailleurs, selon Bloom, des tensions électriques comprises entre 40 et 60 volts alors que la tension réglementaire est de 15 volts. L’ONG estime que cette pratique provoque « des lésions sur les poissons et affecte tout l’écosystème car elle n’est pas sélective ».

«On a gagné», nous confiait ce mardi midi par SMS l’eurodéputé écologiste français Yannick Jadot.

 Pour approfondir le sujet, consulter l'article du Parisien cité plus haut sur: www.leparisien.fr/.../la-peche-electrique-definitivement-interdite-dans-les-eaux-europee.

Lyliane

30/01/2018

Zéro phyto bio a besoin de vous...

 
 
 
 

 

   
 
Voir la version en ligne
 
 
 
 
Chers adhérents, chers sympathisants,
 
Il y a trois ans, les associations Bioconsom'acteurs, Générations Futures et Agir pour l'environnement, ont initié le projet « Zéro Phyto 100 % Bio » afin d'accompagner les élus, les communes et les citoyens dans la transition.
 
Aujourd'hui, ce projet a donné naissance au documentaire Zéro Phyto 100 % Bio, réalisé par Guillaume Bodin, également auteur des films Insecticide Mon Amour et La Clef des Terroirs.
 
 
La sortie nationale dans les salles de cinéma a lieu mercredi 31 Janvier, et nous avons besoin de vous pour les remplir !
 
 
Zéro Phyto 100 % Bio mène l'enquête sur les pionniers de la restauration collective biologique et locale, ainsi que les communes qui n'ont pas attendu l'entrée en vigueur du 1er Janvier 2017 de la loi Labbé interdisant l'utilisation des pesticides dans les espaces publics pour changer leurs pratiques.
 
Ce film met en lumière des exemples de pratiques alternatives et écologiques qu'il est nécessaire de présenter à un maximum de spectateurs, afin de démontrer qu'il est possible de faire entrer la bio dans les cantines et de gérer les espaces verts avec un budget largement abordable.
 
 
Le film a d'ores et déjà été vu par près de 16 000 personnes à l'occasion des 300 avant-premières qui ont eu lieu partout en France. Lors de sa sortie, Zéro Phyto 100 % Bio sera diffusé dans de nombreux MK2 et cinémas indépendants.
 
Mais si le public (vous !) n'est pas au rendez-vous dès les premiers jours de sa sortie, il risque de disparaître des salles dès la semaine suivante.
 
 
Il est primordial de soutenir Zéro Phyto 100 % Bio dès le 31/01, notamment dans les salles parisiennes.
 
 
Débutons l'année 2018 en fanfare en permettant à ce film de rester à l'affiche !
 
 
Vous pouvez aussi vous mobiliser pour qu'un cinéma proche de chez vous diffuse le film : un guide est à votre disposition ici.

20/01/2018

Protéger encore davantage l'Antarctique et tous les océans selon Greenpeace...

Le petit encart "La Bannière" qui m'a été envoyé par Greenpeace fait le point sur les dangers qui menacent nos océans et particulièrement l'Antarctique. Il faut en effet savoir que l'iceberg Larsen C, le plus grand jamais observé, s'est détaché de la péninsule antarctique en juillet 2017, en raison du réchauffement climatique selon les scientifiques. Environ 64% des océans, soit presque la moitié de la surface de la planète n'appartient à aucun pays. Ces zones maritimes appelées "eaux internationales" ou aussi "haute mer" appartiennent à tous. Nous avons donc la responsabilité collective de les protéger.

Lors du protocole de Madrid, signé en 1981 à la demande des ONG de défense de l'environnement, le continent Antarctique avait été choisie comme "réserve naturelle consacrée à la paix et à la science". La commission pour la conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique ou CCAMLR a été établie en 1982 et elle compte 25 Etats membres signataires, dont la France. Les scientifiques estiment que, d'ici 2030, 30% de nos océans devraient faire partie d'aires marines protégées où toute activité industrielle devrait être interdite.

Un premier pas a été franchi en 2016 avec la création de la plus grande réserve marine du monde dans la Mer de Ross, une baie bordant le continent antarctique sur une superficie de 1,5 millions de Km2. Toutefois, dans la mesure où la Commission CCAMLR doit se réunir en octobre 2018 pour créer un sanctuaire marin encore plus vaste en Mer de Wedell, il est important que les citoyens européens, à l'initiative de ce projet, se mobilisent pour le faire aboutir.

En octobre 2017, aucun accord n'avait été trouvé pour délimiter une autre aire marine à l'Est de l'Antarctique. Aussi, en 2018, "tous les gouvernements des Etats membres, toute la Communauté Internationale devront se mobiliser pour soutenir ce projet, afin que la protection des océans prenne le pas sur les intérêts des industriels et notamment ceux de la pêche". Les manchots, les phoques, les baleines à bosses,  les rorquals bleus, les cachalots ont besoin d'un havre de paix. De plus, la plupart se nourrissent de petites crevettes, le krill, de plus en plus prisées par les flottes de pêche. 

Réalisons que les océans sont essentiels à la vie sur terre. Ils procurent 50% de l'air que nous respirons, abritent une grande biodiversité et leurs ressources fournissent de la subsistance à des millions de personnes dans le monde. Notre intérêt est donc de tout faire pour les protéger. Les jeunes notamment, à la maison comme à l'école, devront être sensibilisés à ces projets. Pour soutenir Greenpeace, qui nous alerte à ce sujet comme sur d'autres (nucléaire, obsolescence programmée...), il est possible de contacter le site: www.greenpeace.fr.

Lyliane

14/12/2017

Contre les tueurs d'abeilles : nous gagnons du terrain!

 
 
 
 
 
 

photo une bulletin pollinis

Bulletin liaison

Chère amie, cher ami,

Notre mobilisation pour en finir avec la disparition massive des abeilles en Europe gagne du terrain !

Contre les tueurs d’abeilles que l’industrie agrochimique veut à tout prix nous imposer au détriment des pollinisateurs, et de la santé et de l’alimentation de toute la population, nous avons réussi à faire déposer une série d’amendements salutaires qui mettraient fin, ni plus ni moins, à la commercialisation de tous les pesticides néonicotinoïdes en Europe.

Pour obliger les députés européens à voter le texte, la mobilisation ne faiblit pas : plus de 270 000 personnes ont déjà participé à l’action, et nous avons réussi le tour de force d’inviter les scientifiques indépendants, qui tirent la sonnette d’alarme depuis des années sur les effets désastreux des pesticides néonicotinoïdes sur les abeilles, au cœur du Parlement européen pour qu’ils puissent convaincre de vive voix les députés.

Toute l’équipe de POLLINIS est sur le pont pour que notre pression sur les députés soit plus forte que celle des lobbys. Pour en savoir plus sur cette action, rendez-vous ici > Néonicotinoïdes : POLLINIS invite les scientifiques à Bruxelles.

Mais parce que la lutte au coude à coude contre l’agrochimie est longue et fastidieuse, et qu’il peut se passer encore des années avant que les dirigeants politiques n’acceptent de transiter vers un modèle agricole qui ne repose pas sur le tout-chimique et respecte la nature et les pollinisateurs dont dépendent les cultures, POLLINIS mène aussi des actions de fondpour protéger les abeilles localementvaloriser les écotypes d’abeilles locales naturellement résistantes, et explorer les pistes agricoles les plus prometteuses pour l’agriculture de demain.

Tout ce travail au quotidien, nous ne pouvons le mener que parce que nous pouvons compter sur une équipe expérimentée et motivée, dédiée à 100 % au combat, et sur un noyau de personnes qui ont bien compris que sans moyens financiers aucune bataille ne peut être gagnée.

C’est grâce à ces généreux donateurs, et à leur engagement et leur soutien sans faille, que POLLINIS peut accomplir les actions nécessaires à la défense et la préservation des abeilles, en France et en Europe.

Notre association garantit sa liberté et son indépendance en refusant toute subvention, de quelque organisme que ce soit.

C’est ce qui nous permet d’avoir les mains libres pour enquêter et dénoncer publiquement les manigances des lobbys de l’agrochimie pour continuer à faire autoriser leurs produits malgré les dangers pour l’environnement, les pollinisateurs ou la santé humaine ; ou révéler au grand jour les liens inacceptables entre l’agrochimie et les autorités sanitaires censées les contrôler ; ou encore montrer les moyens de pression qu’ils utilisent sur les décideurs politiques pour contrer la volonté des citoyens et s’assurer que leurs profits continuent à fructifier, au détriment de l’intérêt général…

C’est ce qui nous permet aussi d’associer des scientifiques et des experts indépendants à nos études, et de soutenir des projets importants pour l’avenir, comme la conservation des abeilles, le recensement des pollinisateurs sauvages ou le développement de méthodes d’agriculture alternative.

Si vous souhaitez, vous aussi, nous aider à continuer tout ce travail indispensable pour protéger les abeilles, maintenant et à l’avenir, et reconstituer un environnement agricole qui leur est favorable, vous pouvez faire un don grâce au formulaire sécurisé que vous trouverez en page 3 de notre bulletin d’information.

Un grand merci par avance pour votre soutien, et bonne lecture !

Bien cordialement,

Nicolas Laarman

Délégué général

Lire le bulletin de liaison

 
 
 

POLLINIS Association Loi 1901
ONG indépendante, financée exclusivement par les dons des citoyens, qui se bat pour la protection des abeilles et des pollinisateurs sauvages en militant notamment pour un modèle agricole sans pesticide en Europe.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

03/12/2017

Qu'offrir pour les fêtes de Noël à nos proches?

Ce mois de décembre est la période où beaucoup d'entre nous recherchent des idées de cadeaux pour leurs enfants, leurs parents, frères, soeurs, neveux et nièces ou amis. La société de consommation leur suggère de céder au goût du jour: un nouveau téléphone portable, un bijou fantaisie, un sac à main plus moderne, un bon cadeau à la Fnac ou Séphora, un livre primé, un robot, un drone... Or, il existe des cadeaux plus originaux et engagés, susceptibles de surprendre et de ravir nos proches, comme ceux que nous pourrions confectionner nous-mêmes ou dénicher alentour...

Par exemple nous suggère le journal Le Pélerin: offrir des arbres pour reboiser le monde en allant sur le site de l'ONG  Planète Urgence: www.jetaimejeseme.org. Après commande, la personne recevra par e-mail un certificat authentifiant ce cadeau fait en son nom pour notre planète. Ou bien offrir une mini serre de balcon ou d'appartement en zinc et verre garnie de 3 pots, de terreau de culture et de semences bio de persil, basilic et ciboulette. On peut en trouver chez www.natureetdécouvertes.com ou en boutique au prix de 30 euros environ. Il est également possible grâce à l'ONG "Elevage sans frontières" d'offrir une poule à une famille burkinabé pour illuminer leur fête de Noël. Allons donc sur le site www.offrez-une-poule.elevagessans frontiere.org et mettons une poule ou un coq sous le sapin!

Si la personne a un jardin, on peut choisir d'offrir un kit pour monter soi-même un nichoir écologique et un kit graines pour nourrir les oiseaux pendant l'hiver. La LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) en commercialise de même que le site: www.ekobutiks.com (12,50 euros). Pour un amateur de randos cyclistes, "l'Atlas des plus belles voies vertes et véloroutes de France" ( Ouest France à 25 euros ou d'autres régions à choisir) pourrait convenir. Les Editions Biotope( www.leclub-biotope.com) publient cette année un livre remarquable au prix de 34 euros de magnifiques photos de nature sélectionnées par le Muséum d'histoire naturelle de Londres.

Enfin, pour nos enfants à partir de 8/9 ans et nos adolescents, les éditions Actes Sud Junior recommandent l'ouvrage de Pierre Rabhi et de Cyril Dion, illustré par l'Agence Costume Trois Pièces, au prix de 16,80 euros: "Demain entre tes mains". Ses 72 pages donnent de quoi pousser à la réflexion et motiver nos jeunes à protéger et aimer la nature.

Pour les un peu plus jeunes, l'ouvrage du grand dessinateur japonais Jiro Taniguchi (aujourd'hui décédé) aux éditions rue de Sèvres au prix de 18 euros: "La Forêt Millénaire" serait également un choix de qualité. Le réalisateur Cyril Dion quant à lui a écrit un beau livre pour les enfants, plein d'idées pour préserver la planète, aux éditions Actes Sud Junior intitulé: "Une nuit sous les étoiles avec ma fille"(16,90 euros). 

Si vous avez d'autres idées originales, envoyez les: elles seront bienvenues et pourront être éventuellement partagées sur notre blog. Une amie a déja commencé par son témoignage: 

"Je viens de faire mes dons de Noël à diverses associations, et l'un me plaît bien, c'est au CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement): des "Soli cadeaux".  On offre une somme pour quelque chose de précis dans un pays où ont été mises en place des actions en lien avec l'agroécologie, Afrique, Amérique du sud, Asie...  On peut offrir des graines, des animaux, poules, chèvres... ou des formations.  J'ai déjeuné aujourd'hui avec un tout jeune séminariste qui vient de Haïti où est sa famille, on a parlé de son pays, du coup j'offre de quoi greffer des fruitiers et des avocatiers et enseigner aux femmes engagées comment faire.
Les années précédentes quand fille ou petite fille étaient là, je leur donnais la carte de l'action en cadeau, comme ça elles participaient".

Lyliane

21/11/2017

Pourquoi l'animal est-il un bon thérapeute?

 

Dans Version Fémina, Mr Saverio TOMASELLA, psychanalyste, répond aux questions d'une journaliste à propos de l'animal thérapeute. Les mammifères que sont le chat, le chien, le cheval auraient développé avec leurs petits une «tradition du lien». La plupart d'entre eux sont attentifs à l'être humain et relativement disponibles. Quand ils sentent la recherche d'une présence maternelle, ils ne jugent pas et, sans aucun langage, ils savent retrouver l'enfant ou l'adulte en difficulté, se rapprocher de lui pour l'apaiser par leur simple contact.

 

Le chat, par exemple est hypersensible, déteste le bruit et l'agitation. Ce qui fait qu'il convient bien aux personnes autistes, qu'ils savent en quelque sorte «apprivoiser». Le chien est plus extraverti et idéal pour des personnes déprimées, les obligeant à sortir et à se préoccuper de leurs besoins. Quant au cheval, ultrasensible, il a un rôle à la fois éducatif et apaisant. Comme il déteste la colère, il peut aider à dépasser les émotions toxiques.

 

Cela nous montre que face à la détresse et au chagrin d'un proche, il n'est pas forcément besoin de parler. Le prendre dans nos bras, l'écouter affectueusement, rester présent avec délicatesse est quelque chose à apprendre avec reconnaissance de nos animaux favoris.

 

Pour aller plus loin, lire les ouvrages de Mmes Claire Aubé et Cécile Sylvestre «Renaître après un traumatisme» aux éditiions Leduc, en cours de parution, de Mme Julie Barton «Dog medecine»aux éditions Belfond ou le livre d'Arabella Carter-Johnson «Iris Grace, la petite fille qui s'ouvrit au monde grâce à un chat»aux Presses de la cité.

 

Lyliane

08/11/2017

Adoptons à la SPA!

La journaliste Mme Valérie Josselin dans le journal Version Fémina nous propose d'adopter un chien ou un chat à la SPA, au lieu de l'acheter dans une animalerie. En 2016, on compte environ 42 000 animaux qui ont été adoptés dans les 56 refuges de la SPA (Société Protectrice des Animaux) en France, soit 39% de plus qu'en 2013. On y trouve essentiellement des chiens et des chats, mais aussi des lapins, des furets, des tortues, des chevaux, des poneys et des ânes.

Une fois recueillis, les animaux sont identifiés, stérilisés, vaccinés et, si leur état de santé le permet, ils sont soignés avec beaucoup d'égards. Ils vivent en effet dans des box confortables chauffés et ils sont promenés et nourris. Même s'ils ont  été précédemment maltraités, les animaux montrent des capacités de résilience remarquables. La plupart, en effet, reprennent un comportement normal, lorsqu'ils trouvent un maître affectueux.

Généralement, le futur acquéreur a accès à tous les renseignements sur l'animal et sur son passé. Il peut même commencer à effectuer une présélection sur le site ci-après en regardant des photos - www.la-spa.fr/refuges -, mais rien ne vaut la rencontre. La SPA se réserve le droit de refuser l'adoption d'un animal si elle estime que les conditions nécessaires à son épanouissement ne sont pas réunies. Une période d'adaptation est prévue pour le cas où le comportement de l'animal poserait problème.

L'acte d'adopter un animal engage dans le temps, y compris financièrement. Ce ne doit pas être une lubie, mais une décision réfléchie. Faire vivre en effet à l'animal un nouvel abandon doit être exclu. Les conseillers SPA connaissent bien les animaux de leur refuge et ils peuvent orienter les choix vers telle race ou tel tempérament correspondant au mode de vie  familial.

Venir au refuge avec une pièce d'identité, un justificatif de domicile de moins de 3 mois et une fiche de paie si vous adoptez un chien. La SPA demande habituellement de régler les frais de vaccination et de stérilisation de l'animal (150 euros pour un chat et 250 à 300 euros pour un chien). La SPA prendra des nouvelles de l'animal adopté et pourra, éventuellement, rendre visite à la famille pendant la phase d'adaptation.

Pour en savoir davantage, consulter sur Internet: www.spa.fr.

Lyliane

 

 

05/11/2017

Sauvons les éléphants avec AVAAZ!

Hong Kong: mettez fin à l'ivoire, pas aux éléphants!

SIGNEZ LA PÉTITION
 

Au Conseil législatif de Hong Kong:

Nous vous demandons d'interdire immédiatement les ventes, importations et exportations d'ivoire brut et travaillé. La survie des derniers éléphants sauvages du monde dépend de votre capacité à fermer le gigantesque marché d'ivoire de Hong Kong immédiatement!

 
 

593 879 personnes ont signé. Aidez-nous à atteindre 750 000

Hong Kong vient de faire la plus grande saisie d’ivoire depuis des décennies. 1000 éléphants ont été assassinés pour cette seule cargaison(!), et vont finir en petits bibelots sur des étagères! 

Hong Kong, c’est un peu une grande boucherie -- les ventes de bouts d’éléphants charcutés y sont florissantes. Tant que ces transactions y resteront légales, de majestueux éléphants continueront d’être décimés. À ce rythme, ils pourraient disparaître de notre vivant. 

Le gouvernement de Hong Kong veut interdire ce commerce honteux, mais les lobbies de l’industrie lui font la guerre. Notre gigantesque communauté peut noyer leurs arguments bancals sous nos signatures, offrir aux autorités le soutien nécessaire et sauver des milliers d’éléphants. Chacune de nos voix compte pour faire entendre un tollé suffisamment colossal. 

Lançons une méga-pétition pour sauver les éléphants, et Avaaz couvrira Hong Kong d’affiches, fera pression sur les décideurs clés et déclenchera un buzz médiatique. Ajoutez votre nom et faites circuler tout autour de vous -- finissons-en avec cette immense boucherie d’éléphants!
 
 

Parlez-en à vos amis!

Avec espoir, 

Rewan, Danny, Nataliya, Luca et toute l’équipe d’Avaaz 

 

18/10/2017

L'humain avant le profit, pétition selon Some of Us.org.

 
 
 

Monsanto trafique les études sur le glyphosate

 

Alors que 7 Français sur 10 déclarent être pour l'interdiction du glyphosate pour tous les usages, y compris agricoles, nous ne pouvons nous permettre aucune cacophonie, aucun délai, aucune condition. La position de la France doit être claire et ferme : non au glyphosate, maintenant!

Dites au Président de la République de rejeter la terrible proposition de la Commission Européenne au sujet du renouvellement de la licence du glyphosate pour 10 nouvelles années. Nous voulons une interdiction immédiate!

En raison des règles de vote de l'UE, l'opposition de l'Allemagne, de la France et de l'Italie suffirait à bloquer la proposition de la Commission concernant le glyphosate. Aussi, même si d’autres gouvernement ont d’ores et déjà fait savoir qu’ils soutiendraient le renouvellement de cet herbicide toxique, nous pouvons encore gagner. La France a une lourde responsabilité.

En 2015, une importante étude du Centre international de Recherche sur le Cancer classait le glyphosate parmi les cancérogènes probables pour l’homme. Aujourd’hui, pas un jour ne se passe sans qu’un scandale impliquant le pesticide de Monsanto éclate quelque part dans le monde, obligeant le géant de l’agrochimie à tout mettre en œuvre pour éviter les répercussions sur son image.

Il y a peu, des dizaines de courriels internes, diffusés dans le cadre d'une poursuite contre la multinationale, révélaient la collaboration entre Monsanto et un cabinet d'experts-conseils mandaté pour inciter la revue scientifique Critical Reviews in Toxicology à publier un prétendu rapport «indépendant» concernant les effets du glyphosate sur la santé. Et cette semaine, Le Monde révèle comment la firme manipule les agences de réglementation pour éviter que le glyphosate soit classé cancérogène. 

SIGNER LA PÉTITION

Some of us

 
 
 
 
 

26/09/2017

Complémentarité bénéfique de l'agriculture et de l'élevage...

Selon Elevages sans Frontières (ESF), "la promotion de modèles avec agriculture et élevage associé contribue fortement au maintien des écosystèmes et à la sécurité économique des paysans et des territoires ruraux". Pratiquée dès l'Antiquité par les paysans, l'association de l'agriculture et l'élevage pastoral permet de valoriser les restes de culture et de fertiliser les champs avec les déjections animales. Dans l'Afrique de l'Ouest, où la transhumance est encore pratiquée, les rendements de cette association paraissent augmentés. On réduit en effet l'utilisation d'engrais chimiques par les fientes et les crottins épandus sur les champs et en parallèle une polyculture vivrière est pratiquée pour nourrir la population.

En Asie une association de riz et de pisciculture voit peu à peu le jour. Au Togo, au Sénégal et au Bénin, à travers des formations, les agro-éleveurs apprennent à doser les matières premières, à connaître les meilleures périodes d'épandage et à faire du compost. En matière d'environnement, la culture de plantes fourragères et la valorisation des résidus de culture est encouragé (son de maïs, de colza...). Chez nous, en Europe par contre, la mécanisation a peu à peu remplacé les animaux. Les terres appauvries ont demandé de plus en plus d'intrants, ce contre quoi lutte l'agriculture biologique...

L'agro-éleveur, écrit ESF, est moins dépendant des achats extérieurs(fertilisants, aliments...), ce qui limite les risques économiques. Ce modèle est, certes, à adapter aux réalités locales. En effet, le climat, la nature des sols, la structuration familiale et les demandes locales en produits agricoles sont des paramètres à prendre en compte. Quoi qu'il en soit, en repensant les complémentarités dans les fermes, l'agriculteur peut découvrir une meilleure gestion de l'environnement, une maîtrise des coûts et une plus grande autonomie. 

Pour approfondir le sujet, se reporter à www.elevagessansfrontieres.org.

24/09/2017

Elever des moutons en Seine St Denis...

J'apprends, grâce au Journal la Croix de novembre 2016, que les membres de la coopérative des Bergers urbains élèvent des moutons dans le 9-3, afin de promouvoir le développement d'une agriculture en milieu urbain, dans les interstices laissés par la ville. Des automobilistes d'Aubervilliers (Seine St Denis) prennent en photo la douzaine de brebis qui traversent la route sans se presser. En effet, dans le secteur des anciens docks, devenu un quartier de bureaux et de commerce aux portes de Paris, depuis le matin des ovins paissent et se déplacent d'un carré d'herbe entre deux trottoirs à une pelouse devant un centre commercial...

Les animaux sont guidés par deux hommes aux grosses chaussures de marche et aux bâtons de bois. L'un d'eux Mr Guillaume Leterrier  explique que cette race de moutons, des "Bleus du Maine" aux têtes et aux pattes sombres, est bien domestiquée et est facile à tenir en ville, là où des vaches pourraient rayer des carrosseries. Il fait partie de l'Association Clinamen et de son émanation la Coopérative des Bergers Urbains.

Cette animation exotique est voulue pour développer une agriculture urbaine. Dans la coopérative, aucun d'entre eux n'est issu du milieu agricole. Tous apprécient de susciter échanges et dialogues avec les habitants, tandis que leurs bêtes (une cinquantaine en tout) entretiennent les espaces verts. L'Université de Paris 13, à l'intérieur du campus de Villetaneuse (Seine St Denis) leur a mis des prés à disposition, dans l'attente de l'installation de leur bergerie dans le parc Valbon à la Courneuve.

Voilà une initiative originale qui pourrait être étendue partout en ville avec des personnes sans emploi, ni formation. L'Association Clinamen organise des formations. Des associations, agricoles ou non, pourraient tenter ainsi de rapprocher ruraux et urbains et de faire oeuvre utile par la même occasion. Pour en savoir davantage, contacter: https://www.association-clinamen.fr,  https://www.bergersurbains.com ou www.demainlaville.com/les-bergers-urbains-bien-plus-que-des-bergers-has-been-ou-v. 

Lyliane

20/09/2017

Une éponge contre la pollution marine...

Des chercheurs américains du laboratoire national d'Argonne aux Etats-Unis ainsi que des Rice University et Penn State University ont mis au point une éponge en nanotubes de carbone capable d'absorber leur poids en pétrole et en diesel. Ces matériaux aux propriétés physiques originales  sont à la fois hydrophobes et lipophiles. Baptisée Oléo Sponge, cette éponge fonctionne à la surface de l'eau, mais assure aussi un nettoyage en profondeur. Il n'y a plus qu'à l'essorer pour la réutiliser. 

Pour comprendre les propriétés de cette éponge, il faut savoir que sa répulsion pour les molécules d’eau lui permet de flotter et son affinité avec l’huile l’aide à capter le pétrole dans un mélange. Selon l’expérience décrite dans l'article, elle  absorbe non seulement son propre poids en hydrocarbures, mais une fois chargée, elle peut être débarrassée de sa récolte par combustion et réutilisée !

Pour parvenir à cette éponge aux propriétés exceptionnelles, les chercheurs ont dû créer une structure renforcée. Jusqu’ici, les constructions tridimensionnelles en nanotubes pêchaient en effet par leur faible cohésion. Les différentes couches de carbone, enroulées sur elles-mêmes pour former les nanotube, n'étaient pas solidement maintenues entre elles. Grâce à l’ajout d’atomes de bore lors de la synthèse des feuilles de carbone, les chercheurs sont parvenus créer de doubles-liaisons physiques, particulièrement robustes, ente les atomes.

Les premiers tests se sont révélés concluants, à tel point que cette éponge anti-marée noire pourrait aussi être employée pour nettoyer les ports, où s'accumulent les huiles polluantes. 

Pourrait-on bientôt imaginer pouvoir passer une telle éponge sur la pollution de l'air, une éponge qui aspirerait et stockerait le dioxyde de carbone (CO2)? On peut se prendre à rêver à de telles innovations! Au delà d’une éponge anti-marées noires, le concept pourrait engendrer des membranes de filtration industrielles extrêmement performantes. La recherche sur les nanotubes de carbone ouvre également des perspectives dans des domaines aussi divers que des électrodes de batteries électriques plus efficaces, des matériaux composites robustes et légers, ou la reconstruction des tissus osseux. 

Pour en savoir davantage, consulter sur internet: www.rtflash.fr ou le magazine Science.

Lyliane

25/08/2017

SAUVONS LES ELEPHANTS DE SUMATRA

 
 

Les éléphants de Sumatra sont au bord de l’extinction pendant que des marques comme PepsiCo et Nestlé continuent d’engranger des profits grâce à la destruction de leur habitat.

Dites à PepsiCo et à Nestlé de faire le ménage dans leur chaîne d’approvisionnement d’huile de palmepour éviter que l’écosystème Leuser en Indonésie ne finisse par être complètement anéanti.

Milano,

PepsiCo et Nestlé CONTINUENT d’acheter de l’huile de palme non soutenable qui détruit l’habitat irremplaçable des éléphants vivant dans l’écosystème Leuser en Indonésie.

Nos partenaires chez Rainforest Action Network (RAN) qui se battent à nos côtés pour sauver les forêts tropicales ont amassé de nouvelles preuves inquiétantes : si on suit la traînée d'huile de palme des fournisseurs tels que Wilmar, elle mène directement à certaines des plus grandes marques au monde. Et le pire dans tout ça, c’est que ces multinationales sont déjà dotées de politiques anti-déforestation.

C’est la pression des consommateurs —la pression de gens comme vous et moi— qui pousse les entreprises comme PepsiCo à adopter des politiques d’approvisionnement durable en huile de palme. Le temps est maintenant venu de nous assurer qu’elles respectent leurs promesses avant que ne soit détruit à son tour ce qui reste du précieux écosystème Leuser.

Dites à PepsiCo et à Nestlé de faire le ménage dans leur chaîne d’approvisionnement d’huile de palme avant que l’éléphant de Sumatra ne disparaisse dans le Leuser.

L’écosystème Leuser est l’une des grandes priorités mondiales en matière de conservation. Autrement dit, c’est un bijou précieux que nous ne pouvons nous permettre de détruire. Après tout, c’est le seul endroit sur terre où les orang-outangs, les éléphants, les tigres et les rhinocéros peuvent tous vivre ensemble dans la même forêt.

Il ne reste plus que 700 éléphants de Sumatra à l’état sauvage : il faut dire à ces grandes entreprises d’arrêter le massacre avant qu’il ne soit trop tard.

Le Leuser est aussi une source d’eau potable et un gagne-pain pour des millions de personnes dans la province indonésienne d’Aceh. Cet endroit précieux serait irremplaçable s’il est détruit. Apparemment, les géants de l'agroalimentaire se préoccupent davantage de leurs profits que des conséquences désastreuses de l'huile de palme destructrice qu'ils achètent. 

Nous ne pouvons faire comme si de rien n’était quand PepsiCo et Nestlé prétendent se préoccuper du développement soutenable tout en poussant vers l’extinction l’éléphant de Sumatra juste pour dégager encore plus de profits. Nous avons démontré que nous sommes en mesure de mettre suffisamment de pression sur les grandes marques pour qu’elles adoptent des politiques anti-déforestation. Maintenant, il faut que nous nous assurions qu’elles tiennent leurs promesses.

Exigez que PepsiCo et Nestlé respectent leur politique anti-déforestation.

Merci pour tout ce que vous faites,
Fatah, Mark, Nabil et le reste de l'équipe SumOfUs 

 

21/08/2017

Connaissez-vous les aromiels?

Mme Nathalie Giraud dans Version Fémina pose la question des aromiels. Elle explique que les aromiels sont des remèdes naturels très efficaces. En effet, les vertus du miel peuvent être boostées par la puissance des huiles essentielles (H.E.). Ces huiles essentielles, que l'on consomme rarement pures en raison de leur puissance, mélangées à du miel sont diffusées en douceur. Le miel devient alors un vecteur de pénétration pour ces H.E. On ajoute à chaque miel l'équivalent de une, deux ou trois huiles essentielles, pour obtenir une belle synergie.

Nous connaissions déjà les vertus thérapeutiques de certains miels bio qu'ils soient mono ou polyfloraux. Ils sont dynamisants, antioxydants, comportent différents sucres, des enzymes, des vitamines, des oligoéléments... De ce fait, ils renforcent nos défenses naturelles et favorisent l'absorption des nutriments. Le miel d'aubépine calme les angoissés, celui de tilleul favorise l'endormissement. Quant à ceux de bruyère , de lavande, de thym et d'eucalyptus, ils agissent contre les cystites. 

Le Pr Roch Domerego, biologiste, naturopathe, professeur d'université et vice-président de la commission d'apithérapie d'Apimondia, recommande les mélanges suivants. Pour mieux digérer: du miel de romarin et de l'H.E de fenouil pour les adultes. Afin d'entreprendre une bonne détox pendant trois mois: du miel de pissenlit et de l'H.E. de menthe poivrée. Eviter les rhumes requiert du miel de sapin et de l'H.E. de pin sylvestre et d'estragon. La cicatrisation des plaies est favorisée par du miel de lavande et de l'H.E . de lavande appliqués pendant une semaine sur brûlures, plaies ou escarres.

Quand on veut calmer la nervosité, le miel de tilleul et de l'H.E. de camomille ainsi que de l'H.E. de millepertuis sont souverains. Atténuer les migraines demande du miel d'oranger et de l'H.E. de Néroli. Les personnes voulant lutter contre la fatigue chronique seront bien inspirées de mettre des gouttes d'H.E. de pin dans du miel de châtaigner. Enfin, pour lutter contre les bouffées de chaleur, l'H.E. de sauge  (sauf pathologies cancéreuses hormono-dépendantes) dans du miel d'aubépine est recommandée.

Pour les enfants à partir de 7 ans, mélanger 20 gouttes d'H.E dans 100 g de miel. Par contre, les femmes enceintes ou allaitantes et les jeunes enfants s'abstiendront de toute consommation d'aromiels. Pour tous sinon, une prise trois fois par jour en dehors des repas (40 gouttes d'H.E. dans 100 g de miel) est conseillée. Placer le mélange au réfrigérateur dans un bocal en verre et le garder jusqu'à deux à trois ans. N'utilisez bien entendu que des produits biologiques.

Pour en savoir davantage, lire "La médecine des abeilles" paru chez Baroch de Mr le Pr Domerego ou "Guérir avec les abeilles" de Mme C. Raynal-Cartabas chez Guy Trédaniel.

Lyliane

09/08/2017

Plus de 20 000 hérissons meurent en France chaque année à cause de la paperasserie !

Hérissons en Danger ! COORDINATION
France

2 AOÛT 2017 — En deux clics sur vos smartphones, merci de faire signer cette pétition à tous vos amis et votre famille en cette période de vacances ! Nous l’avons lancée il y a un an déjà ! La pétition pour les delphinariums a abouti au bout de deux ans. Alors, gardons espoir ! Car chaque année, 20 000 hérissons ne sont pas sauvés en France à cause d’une loi inique et totalement inefficace dont seule la France a le secret. Et les grandes organisations environnementales, dont la Fondation Nicolas Hulot, ont laissé passer en jugement un bénévole reconnu de tous pour avoir sauvé et relâché de nombreux hérissons. Un vrai scandale ! 
Nous sommes très pessimistes, car aujourd'hui Monsieur Nicolas Hulot est ministre de la transition écologique et solidaire, et malgré que l'on n'ait jamais rapporté de cas de hérisson ayant égorgé un mouton, il ne daigne toujours pas aligner notre législation sur celle de nos voisins anglo-saxons. Pour rappel, plus de 25 000 hérissons sont sauvés en Angleterre dans 800 centres. À peine 1800 hérissons sont sauvés en France dans les seuls 20 centres habilités. Ce gouvernement voulait libérer les énergies citoyennes, mais la paperasserie, les corporatismes et les privilèges semblent toujours d’actualité. Et que dire des centaines de hérissons à peine blessés qui sont euthanasiés dans les centres qui récoltent les plus grosses subventions alors qu’ils pourraient être relâchés dans des jardins privés ?! Une horreur... Décidemment l’approche de la sauvegarde de la faune sauvage dans l’hexagone est digne des siècles les plus obscurantistes ! 
Tout ceci alors même que les plus grands scientifiques européens et même français sont d’accords : Le hérisson européen va disparaître ! Gilles Bœuf, ex-président du Muséum national d’histoire naturelle qui préside aujourd’hui le conseil scientifique de l’Agence française pour la biodiversité nous prévient : " Une chose frappe : les espèces communes s’effondrent... Si on détruit les écosystèmes, les espèces communes s’en vont aussi, autant que les espèces rares. Ces dernières ne disparaissent pas toujours en premier. En France, c’est dramatique pour le hérisson et les grenouilles…"

06/08/2017

Faites l'animal!

Imiter les mouvements des animaux, c'est à la fois drôle et une vraie gym, écrit Mme Agnès Rogelet dans le journal Version Fémina. C'est en effet une façon de revitaliser le corps et l'esprit inspirée des arts martiaux et du yoga. On devient tout à coup une sorte de quadrupède et on se meut près du sol, en un jeu de mouvements qui défoulent et que l'on peut pratiquer en famille ou entre amis.

C'est à l'allemand Christian Zippel, coach amateur et philosophe que "nous devons ces exercices inspirés de la locomotion animale". Dans son ouvrage "Animal Moves" paru chez Trédaniel, il propose des exercices tonifiant la silhouette. Un psychomotricien au Centre Anima, Mr Pierre Dalarun, les a testés. Il nous recommande de les pratiquer sans forcer pendant 10 minutes en respirant profondément.

La chenille tout d'abord en appui sur les orteils et les mains, jambes tendues, on avance les mains et on se déplace en accordéon. C'est une façon sympathique de renforcer ses abdos. Le canard, par contre, accroupi sur les orteils, les genoux un peu écartés, on se propulse accroupi à petits pas en gardant le dos à la verticale. raffermissement des fessiers garanti! La crevette est censée bétonner nos épaules. Assis au sol, jambes pliées, on pose les mains à plat vers l'arrière, doigts écartés vers l'extérieur. On se déplace à 4 pattes en position dorsale en actionnant jambe gauche bras droit, pour attraper notre nez avec les doigts puis l'inverse.

Le singe permet d'exercer la coordination. Debout, genoux fléchis, les mains posées au sol à plat, on tend les bras et on marche à 4 pattes sur la pointe des pieds. Ne pas arrondir le dos en pliant bien les genoux.Le lézard tonifie le torse car il nous fait travailler à 4 pattes, jambes écartées, coudes à l'extérieur comme pour des pompes. La tortue permet de se reposer, car agenouillé au sol, fessiers sur les talons, front à terre, les bras le long du corps, on se détend. L'éléphant par contre nous fait étirer les bras, les croiser pour attraper le bout du nez avec les doigts.  Le kangourou fait travailler l'endurance en fléchissant les genoux, dos droit, pour sauter en avant bras au ciel. Le crabe enfin muscle les cuisses, car on pratique debout, dos droit en rapprochant les talons et en faisant des pas de côté.

Pour en savoir davantage, consulter www.centreanima.com.

Lyliane

 

 

13/07/2017

Demandons l'interdiction de la production de fourrure en France


  
 
Tout imprimer
Dans une nouvelle fenêtre
 
  L'Autriche, les Pays-Bas, la Suisse, le Royaume-Uni et bientôt la France ?
 

L'AUTRICHE, LES PAYS-BAS, LA SUISSE, LE ROYAUME-UNI ET BIENTÔT LA FRANCE ?

 

 

 

Nous avons lancé une pétition pour faire interdire l'élevage d'animaux à fourrure en France.

Il y aurait en France une vingtaine d'élevages de visons. Des milliers d'êtres sensibles passent toute leur vie enfermés dans de petites cages grillagées. Ils sont tourmentés par la frustration, incapables d'exprimer leurs comportements naturels d'animaux semi-aquatiques et territoriaux. Et alors qu'ils sont naturellement solitaires, ils sont constamment soumis à la promiscuité, aux sons et à la vue de leurs congénères. Pour que l'industrie de la mode prenne leur peau pour une mode barbare, ils sont abattus avec des méthodes ignobles comme le gazage au monoxyde de carbone ou l'électrocution.

Quant aux milliers de lapins sélectionnés génétiquement pour produire beaucoup de fourrure, et donc destinés à mourir pour qu'on la leur prenne, ils « vivent » dans des cages et sont privés de tout ce qui compte pour eux.

Parce que faire naître, enfermer, faire souffrir et tuer un animal pour lui prendre sa peau est un acte injustifiable, les élevages d'animaux à fourrure sont interdits dans plusieurs pays d'Europe.

Je vous écris aujourd'hui pour vous demander de signer notre pétition adressée au ministre de l'Agriculture pour lui demander de mettre fin à cette industrie sordide dans notre pays.

Nous comptons aussi sur vous pour partager notre campagne, car seule une forte mobilisation pourra faire bouger les choses.

 

Pour tous les animaux,

Cyril Ernst
PETA France

FAITES UN DO

La seiche, un génie méconnu...

La seiche (sépia) est un mollusque céphalopode à croissance rapide qui vit en groupe sur les fonds sableux avec des algues. Elle a de 8 à 10 bras selon les variétés et possède des ventouses. La seiche est une redoutable chasseuse, mais elle est pêchée facilement, car elle se rapproche des côtes pour pondre ses oeufs (côtes normandes, Aquitaine...). Des seiches géantes vivent en Australie. Chez le poissonnier, elle est souvent appelée "encornet". Selon des découvertes, son cerveau est très évolué. En effet, les scientifiques restent ébahis devant ses innombrables possibilités.

Tout d'abord, les seiches savent en cas de danger changer la couleur d'une partie de leur corps pour se fondre dans leur environnement ou approcher des femelles en n'inquiétant pas les gros mâles. Elles sont même capables face à un prédateur comme le requin de suspendre leur respiration ou d'imaginer un camouflage électrique... Pour faire fuir les importuns et avoir le temps de se cacher, elles ont également recours à leur poche d'encre.

Des expériences récentes en laboratoire ont mis en évidence leur extraordinaire mémoire. De même, pour compenser les dégradations des milieux marins, on a constaté qu'elles se reproduisent de façon continue. Pour en savoir plus sur la seiche, se reporter en replay à l'émission TV tournée en Australie sur la 3ème chaîne avec Mr M. Cymes et Mme A. Karembeu ou sur Internet grâce au site:

https://www.france.tv/...2/.../86947-les-pouvoirs-extraordinaires-des-animaux.html
 
Lyliane 

 

06/07/2017

Le plastique, c'est dramatique!

Depuis les années 1950, le plastique est produit à la chaîne et ses déchets s'accumulent dans mers et océans. La Fondation Tara Expéditions, qui lutte contre cette pollution, a mené plusieurs campagnes en Méditerranée et dans l'Arctique. Ses conclusions sont inquiétantes. On compte en effet selon elle 250 milliards de microplastiques en Méditerranée  qui mesurent moins de 5 mm. Et 88% de la surface des océans est polluée par ces déchets.

Il faut savoir que par exemple les sacs plastiques mettent 450 ans environ à polluer les mers. C'est apparemment le premier déchet des océans. Aussi leur interdiction dans nos pays était une mesure urgente et elle a enfin été prise dans nos pays dits développés. Un million d'oiseaux et 100 000 mammifères marins meurent étranglés ou étouffés chaque année par des plastiques qu'ils prennent pour des algues, des proies ou du plancton.

En 2015, Tara a obtenu le statut d'observateur spécial à l'ONU. La goèlette du même nom a produit tout récemment sur France Ô" l'Odyssée du Corail" pour sensibiliser le public à la dégradation des fonds marins. Entre 2016 et 2018, une nouvelle expédition est en cours dans l'Océan Pacifique. Partie de Lorient en mai 2016, l'expédition Tara Pacific est dirigée par Mr Serge Planes, directeur scientifique de l'expédition. Celle-ci comporte une équipe de scientifiques pluridisciplinaire coordonnés par le CNRS et le Centre scientifique de Monaco. 

Entre 2016 et 2017, l'expédition ira du Canal de Panama au Japon, puis de 2017 à 2018: de Nouvelle Zélande à la Chine. Le but de l'expédition Tara Pacific en fait est d'ausculter la biodiversité des récifs coralliens et leur évolution (voire leur adaptation éventuelle) face au changement climatique. La santé des coraux est en effet cruciale pour la diversité des espèces et donc pour notre humanité. C'est un écosystème qui semble fragile et menacé.

Pour en savoir plus, consulter sur Internet www.oceans.taraexpeditions.org/home/

Lyliane

05/07/2017

L'hypnose et ses nouvelles promesses...

Née au 18 ème siècle avec le médecin allemand F. Mesmer à propos du magnétisme animal, l'hypnose est utilisée aujourd'hui pour soigner des addictions, pour mincir, avoir davantage confiance en soi et mieux dormir... La pratique de l'hypnose est enseignée en Faculté de Médecine depuis 2001. Il y a également une hypnose de spectacle qu'utilisent des illusionnistes et magiciens capables de suggestionner une salle tels que le québécois Messmer. En 2016 a eu lieu un concert sous hypnose qui a fait le Tour de France pour revenir à Paris. 

 A l'hôpital, l'hypnose a fait son entrée. De plus, depuis 2005, cette discipline est reconnue par l'Ordre des Médecins. De même, il faut savoir qu'existe un Institut Français d'Hypnose depuis 1990 (pédiatrie, hématologie, grands brûlés, anesthésie...). Lorsque certaines interventions chirurgicales ne peuvent avoir lieu sous anesthésie, l'hypnose permet en effet la prise en charge de la douleur et de l'anxiété du patient.

Aux Etats-Unis, l'hypnose est apparue dans les années 1960 avec Mr Milton Erickson. Cette discipline repose avant tout sur la suggestion. Elle propose notamment un ajustement à la respiration ou une transe plus ou moins profonde. 

Des études montrent que le cortex cingulaire antérieur, chef d'orchestre de la douleur, est plus actif sous hypnose et que le cortex préfrontal l'est aussi. L'hypnose permet donc de court-circuiter tout ressenti douloureux.

Pour en savoir davantage, consulter le site Internet : www.hypnose.fr.

Lyliane

24/05/2017

Le curé des loubards évoque le respect à Antibes-Juan les Pins (06)...

Mme Virginie Ziliani, journaliste à Nice-Matin, a recueilli les propos de Mr Guy Gilbert, et les a publiés dans le quotidien du 8/5/2017. Ce dernier était le parrain du colloque sur la violence organisé par Mediapsy Azur à Antibes-Juan les Pins. Le curé des loubards, qui pratique la zoothérapie à la Bergerie de Faucon, connaît en effet depuis des années l'organisatrice de ce colloque. Il a assisté à la rencontre en tant qu'éducateur spécialisé, étant donné qu'il s'occupe de jeunes mineurs abandonnés et violents.

Selon Mr G. Gilbert, "les loubards d'aujourd'hui sont totalement différents de ceux d'hier, mais la violence dans laquelle ils sont est la même". Il y a 40 ans, il prenait des jeunes sortant de prison et ceux-ci l'en remerciaient, mais ce n'est plus le cas de nos jours. La montée de la violence semble en effet s'être accélérée. D'après son expérience, elle s'enracine dans le manque d'amour, car souvent les pères manquent et il n'y a pas de travail... Le prêtre les éduque dans la dimension du respect:  être respecté mais respecter à son tour. Pour lui, " le respect, c'est le plus beau nom de l'amour".

Le père G. Gilbert était à Nice lors des événements tragiques du 14/7. Il en a été bouleversé et depuis il essaie d'écouter les personnes traumatisées et blessées. Avec les jeunes, il remarque que s'ils n'ont pas confiance en l'homme, quand ils voient les animaux prendre soin de leurs petits, ils "craquent" et disent:" ma mère ne m'a jamais aimé comme ça!"... Selon ses paroles " l'autre a toujours une vérité qui me manque".

La foi de Mr G. Gilbert lui permet de côtoyer des jeunes de tous horizons. Son franc parler, ses manières directes et son respect des autres lui permettent même d'aborder l'extrémisme religieux avec des musulmans. Il apprécie le Pape François quand il reconnaît qu'il y a des violences dans toutes les religions, au lieu de focaliser sur l'Islam. 

De quoi faire réfléchir des personnes extrémistes qui ont oublié l'Inquisition et la pédophilie dans l'Eglise catholique... Apprenons à nos enfants le respect et donnons l'exemple de cette valeur mise en lumière par le Père G. Gilbert.

Lyliane

25/04/2017

Médiation animale avec un lama...

Mr Frédéric Lopez, au cours de son émission sur la 2ème chaîne Mille et Une Vies qui débute à 13h 55, a invité Mr Benjamin Leroy-Blanc, installé à Six-Fours-les-Plages (83), un ancien financier qui s'est lancé dans l'élevage des lamas à des fins thérapeutiques. Ce jeune trentenaire en effet, ne trouvant plus beaucoup de sens à son travail, a retrouvé un de ses rêves d'enfant: créer son propre élevage d'animaux. Aujourd'hui, après avoir passé un diplôme de zoothérapeute, il pratique la médiation animale avec un de ses 40 lamas.

Généralement, son activité consiste à superviser la rencontre entre ses animaux et des personnes âgées ou en situation de handicap. Contrairement à ce que nous pourrions croire, le lama est un animal paisible et affectueux. Une fois par mois environ, Benjamin et son lama Jules rejoignent une maison de retraite sur les hauteurs de Toulon pour pratiquer ce qu'il nomme une "lamathérapie". Chaque résident établit un relationnel avec le lama Jules et échange câlins, mots doux ou caresses. La plupart aimeraient qu'ils viennent plus souvent et attendent ces rencontres avec impatience.

Trouver plaisir et réconfort auprès des animaux a souvent été évoqué pour des enfants autistes ou handicapés. Là il s'agit d'adultes fragilisés par des difficultés physiques ou mentales, des personnes isolées et âgées. Tout le monde apparemment y trouve son compte. Gageons que cette initiative ne manquera pas de faire des émules...

Lyliane

14/04/2017

Au large du Brésil: pétrole contre le récif de l'Amazone...

Au Nord du Brésil, en pleine mer, a été mis à jour en 2016 un récif qui s'étend sur au moins 9500 km2, composé de coraux, d'éponges et de rhodolithes. L'embouchure du bassin de l'Amazone abrite en effet dans ce récif des dauphins, des lamantins, des loutres de rivière, une biodiversité exceptionnelle, qui pourrait être menacée, si le gouvernement brésilien donnait son feu vert aux compagnies pétrolières (Total, BP notamment) qui envisagent de forer dans le secteur à 8 km environ du récif. Les projets de forage sont déja très avancés et les compagnies pétrolières semblent vouloir développer leur zone d'exploitation au large du Brésil sans tenir compte de ce récif...

Or, quelques 80 communautés vivent des ressources fournies par cet environnement et les conséquences à terre pourraient également être néfastes à ces communautés. Les dirigeants des communautés locales, qui vivent en lien étroit avec la nature, sont préoccupés par les projets pétroliers et conscients des risques de fuite ou de marée noire à plus ou moins longue échéance. Ils ont déja introduit une demande de suspension des projets de forage au large de l'Etat d'Amapa.

Une pétition lancée par l'ONG Greenpeace a déjà rassemblé 500 000 signatures. Pour soutenir la demande d'abandon des forages dans cet écosystème et signer cette pétition, se connecter sur le site: www.fr.amazonreefs.org .

Lyliane 

11/04/2017

Appel urgent en faveur des abeilles...

 
 
 
--------

Chères amies, chers amis partout en France,

Ségolène Royal travaille en ce moment même sur une interdiction historique de pesticides tueurs d'abeilles... mais le texte final risque d'omettre deux produits mortels. Nous devons agir au plus vite!

Pendant des semaines, les Français ont inondé de messages la consultation publique lancée par la Ministre de l'environnement au sujet de cette réforme. Aujourd’hui, rendons notre appel impossible à ignorer avec une pétition monstre, que nous lui remettrons directement demain!

Le printemps est là, et avec lui la grande saison des abeilles qui pollinisent notre pays tout entier. Rejoignez la pétition et sauvons nos abeilles avant que leur disparition nous affecte à tous -- partagez via WhatsApp, Facebook et Twitter:                                          

https://secure.avaaz.org/campaign/fr/bees_france_clickers1/?tgcAWcb&v=500301388&cl=12378487448&_checksum=14c608664a46e58bf536e867a3da0731ffe9c722f81e6a942e0d4fbea0abcebe

Notre mouvement a recueilli plus de 3 millions de signatures pour exiger des actes de la part de l’Europe -- et nous avons gagné! Nous avons aussi défilé, financé des sondages et envoyé des messages aux dirigeants du monde pour leur exprimer notre préoccupation pour les abeilles. Aujourd’hui, nous pourrions être sur le point de faire de la France un asile sûr pour nos amies butineuses. 

Rassemblons-nous pour ce dernier effort: rejoignez l’appel pour une loi sans exceptions et partagez tout autour de vous!

https://secure.avaaz.org/campaign/fr/bees_france_clickers1/?tgcAWcb&v=500301388&cl=12378487448&_checksum=14c608664a46e58bf536e867a3da0731ffe9c722f81e6a942e0d4fbea0abcebe

Notre mouvement se bat depuis des années pour sauver les abeilles, sans jamais baisser les bras. En Europe, en France, au Canada, aux États-Unis, le concert de nos voix a contribué à faire de la lutte pour la survie des pollinisateurs une priorité. Faisons un dernier effort aujourd'hui pour une planète bourdonnante de vie!  

Avec espoir et détermination,

Marie, Patricia, Luis, Mélanie, Aloys, Nell et toute l’équipe d’Avaaz

POUR EN SAVOIR PLUS

Ségolène Royal met en consultation la liste des néonicotinoïdes qui seront interdits en 2018 (Actu Environnement)
https://www.actu-environnement.com/ae/news/neonicotinoides-interdiction-insecticides-abeilles-2018-decret-loi-biodiversite-28452.php4 (https://preview.avaaz.org/admin/%3Ca%20href=)

La loi biodiversité définitivement adoptée, les néonicotinoïdes finalement interdits (Novethic)
http://www.novethic.fr/empreinte-terre/biodiversite/isr-rse/la-loi-biodiversite-definitivement-adoptee-les-neonicotinoides-finalement-interdits-143980.html (https://preview.avaaz.org/admin/%3Ca%20href=)

Les abeilles officiellement reconnues comme espèce en voie de disparition (Science Post) 
http://sciencepost.fr/2016/10/abeilles-officiellement-reconnues-espece-voie-de-disparition/ (https://preview.avaaz.org/admin/%3Ca%20href=)

Que se passerait-il si les abeilles disparaissaient? (Maxisciences)
http://www.maxisciences.com/abeille/que-se-passerait-il-si-les-abeilles-disparaissaient_art34737.html (https://preview.avaaz.org/admin/%3Ca%20href=)

Sulfoxaflor et flupyradifurone: Néonicotinoïds ou pas? (en anglais - Pesticide Action Network)
http://www.pan-europe.info/sites/pan-europe.info/files/public/resources/factsheets/201609%20Factsheet%20What%20is%20a%20neonicotinoid_Flupyradifurone_Sulfoxaflor_EN_PAN%20Europe.pdf (https://preview.avaaz.org/admin/%3Ca%20href=)

12/03/2017

Protéger les éléphants avec une pétition de Avaaz...

 
 
       
 

Des éléphanteaux naissent désormais dépourvus de défenses, en une tentative désespérée de survivre à la cruauté et à la cupidité humaines. Nous massacrons ces majestueux animaux pour des bibelots en ivoire! Pour la première fois, la Chine a annoncé la fermeture de ses marchés. Si nous amenons l’Europe à lui emboîter le pas, nous pouvons interdire à jamais le commerce de l’ivoire. Rejoignez la campagne:
JE SIGNE
Chères amies, chers amis,

Nous sommes sur le point d’éradiquer les éléphants de la surface de la Terre. Leur situation est si grave que certains naissent désormais sans défenses, en un ultime coup de poker au grand jeu de l’évolution pour survivre à la cruauté humaine.

Pour la première fois, la Chine, le plus grand importateur d’ivoire au monde, a annoncé une interdiction de l’ivoire. Aujourd’hui, si nous sommes assez nombreux, nous pouvons amener l’Europe, le premier exportateur mondial, à suivre son exemple!

L’année dernière, nous avons braqué les projecteurs sur le marché florissant de l’ivoire en Europe et provoqué un scandale. Aujourd’hui, de plus en plus de voix s’élèvent pour demander sa fermeture. C’est notre chance! Rejoignez l’appel et diffusez autour de vous -- faisons entendre un tollé pour interdire à jamais le commerce de l’ivoire:

Signez pour interdire le commerce de l’ivoire

Les éléphants sont incroyables - ils s’entraident dans l’adversité, peuvent reconnaître la mort et pleurent leurs disparus. Aujourd’hui, le braconnage est responsable d’une sélection bien peu naturelle... Selon de nouvelles recherches, 98% des éléphants femelles sont désormais dépourvues de défenses dans certaines régions d’Afrique!

Les marchés légaux de l’ivoire sont une couverture idéale pour les ventes illégales et alimentent les massacres. C’est pourquoi la fermeture du marché chinois est une formidable source d’espoir. Et l’exportation d’ivoire par l’Europe n’a aucun sens. L’UE a joué un rôle déterminant dans la lutte contre le braconnage, et maintenant que la Chine fait des progrès, l’Europe n’a pas d’excuse pour continuer à autoriser cette vente!

Il est temps de demander à l’Europe de fermer ses marchés, et d’interdire tout commerce de l’ivoire. Les discussions ont commencé à Bruxelles. Mais si nous ne nous faisons pas entendre, les profiteurs de l’ivoire pourraient l’emporter et maintenir ce commerce sanglant.

Signez pour interdire le commerce de l’ivoire

L’an dernier, nous avons été plus d'1,5 million à demander l’interdiction totale de l’ivoire lors du plus grand congrès de protection de la nature du monde -- et ils l’ont fait. Aujourd’hui, nous devons obliger nos gouvernements à maintenir le cap, et donner aux générations futures une chance de découvrir ces merveilles que sont les éléphants.

Avec espoir,

Marigona, Danny, Spyro, Alice, Bert et toute l’équipe d’Avaaz

28/02/2017

Un livre sur l'agro-alimentaire à lire au moment du Salon de l'Agriculture selon change.org...

Grande oubliée de cette élection : l'agro-alimentaire !
Nous avons donc décidé de publier un livre "pavé dans la mare" et sans tabou : "Agriculteurs : les raisons d'un désespoir" (éditions Plon).

Nous y dénonçons les magouilles, les conflits d'intérêts et la corruption d'un système qui créent la perte de nos agriculteurs, des maladies et une baisse du pouvoir d'achat pour les consommateurs et le manque de respect pour nos animaux.
Et nous proposons des solutions pour remettre à plat tout ce système.
Co-écrit avec Eric de La Chesnais (chef du service agriculture du Figaro) et préface de Brigitte Gothiere (Cofondatrice association L214) : http://livre.fnac.com/a10170853/Arash-Derambarsh-Agricult...

Agriculteurs : les raisons d'un désespoir - Arash Derambarsh, Eric De La Chesnais sur Fnac.com
Agriculteurs : les raisons d'un désespoir, Arash Derambarsh, Eric De La Chesnais, Plon. Des...
http://livre.fnac.com 
 

20/02/2017

Des écoliers et la protection de la nature en Mongolie...

MONGOLIE - Un camp pour sensibiliser les écoliers à la protection de la nature

Publié le 8 février 2017 par Le blog de l'écologie positive

La réserve de Tost en Mongolie (habitat d'espèces rares et emblématiques comme le Léopard des neiges et le Mouflon de Marco Polo) a accueilli 40 écoliers de Mongolie pour un stage de découverte de tous les éléments qui constituent la nature.

Même si aucun d'entre eux n'est arrivé à voir un Léopard (espèce extrêmement discrète), ils ont ressenti, au moyen de traces telles que des carcasses, des crottes ou des marques odorantes, la présence et le "point de vue" de cet animal à travers les montagnes.

Ils ont aussi expérimenté la complexité de l'écosystème du Gobi... et imaginé des solutions pour résoudre les conflits entre humains et faune sauvage (qui se manifestent surtout en Mongolie par les attaques sur le bétail, connues des écoliers dont les familles pratiquent souvent l'élevage).

Il est à noter que le projet est soutenu, entre autres, par le Parc animalier d'Auvergne.

AV.

"My dream is to conserve all the living things on earth" - Snow Leopard Trust