Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2016

Ce que vous avez dit pour la Présidentielle selon Change.org


 
 
 
 

Vous n'étiez pas disponible hier soir pour suivre en direct la présentation des résultats de la consultation citoyenne à laquelle vous avez été des milliers à répondre pour dire ce que vous attendez de votre futur-e président-e ?

Nous vous proposons aujourd'hui de découvrir les grands enseignements de cette consultation.


Les causes qui vous tiennent à coeur : les droits humains, l'environnement, la justice sociale


Ces trois causes se sont imposées comme étant les plus importantes pour vous, à l'inverse des questions de religion par exemple qui semblent ne pas être importantes à vos yeux.

Vous voulez moins entendre parler de religion, de terrorisme et d'accueil des migrants. 

Même si ces sujets inquiètent certains d'entre vous, globalement, vous aimeriez que les journalistes et les politiques parlent plus d'environnement, d'éducation et de justice sociale.

Vous jugerez les candidats sur l'économie et le social.

Ce n’est pas parce qu’une cause vous tient à coeur que c’est uniquement sur ce sujet que vous jugerez un candidat. La plupart d'entre vous, bien que préoccupée par les droits humains et la protection de l’environnement, va surtout juger les candidats sur leur programme en terme de justice sociale, d’emploi et d’économie. Ce ne sera pas sur sa position sur les questions religieuses que vous le jugerez, en fait, c'est même le dernier critère tiré de vos réponses

Vous voulez du concret 


Le critère le plus important pour près de 90% d'entre vous pour juger un candidat repose sur les propositions concrètes. Quant au parti, c’est le dernier critère. 

Vous voulez participer 


Près de 89% d'entre vous pensent que les programmes ne répondent pas complètement ou pas du tout à vos attentes et ne vont peu ou pas solutionner vos problèmes. Vous êtes 70% à vouloir que les candidats vous consultent pour construire leur programme.

Vous voulez de nouvelles têtes 


La grande majorité d'entre vous est prête à voter pour un candidat indépendant plutôt que rattaché à un parti, et nouveau dans le monde politique plutôt qu’un candidat qui a une longue carrière derrière lui. 

Vous voulez un-e président-e honnête


20% d'entre vous ont utilisé spontanément le mot “honnête” pour décrire votre candidat idéal. Les autres mots les plus spontanément cités sont autour du champ lexical de l’intégrité, des qualités humaines et de la capacité à agir.

Vous voulez que votre futur-e président-e utilise mieux internet

 

Vous avez exprimé le désir de pouvoir converser avec votre futur-e président-e et son gouvernement via le web et les pétitions en ligne. Il y a trois choses que vous attendez particulièrement : que les pétitions les plus populaires soient intégrées dans les débats parlementaires, que le/la futur-e président-e prenne en compte les pétitions au même titre que les sondages d’opinion et que les gouvernants devraient répondre directement aux pétitions.

Vous pouvez découvrir l'ensemble des résultats en détail en cliquant ici et accéder à la data-visualisation de vos réponses, réalisée gracieusement par Frédéric, Sophie et David de l'association Data for Good.


Ces résultats sont non seulement intéressants mais aussi encourageants : ils prouvent que vous avez tous la volonté de faire de cette élection une première, dans laquelle les citoyens se font entendre pas seulement au moment de mettre leur bulletin dans l'urne mais tout au long de la campagne et après le deuxième tour.

Cette consultation, première étape du projet "Changez 2017" que nous mettons en place pour remettre les citoyens comme vous au coeur de cette élection présidentielle à venir, va nous permettre de faire valoir vos revendications auprès des candidats pour les convaincre d'entrer en conversation pour une élection différente, plus ouverte et plus transparente.

Vous pouvez nous aider à atteindre cet objectif ! Partagez au maximum les résultats de cette consultation sur Facebook et sur sur Twitter.

A très vite pour la suite du programme Changez 2017 !

 

Sarah et toute l'équipe de Change.org

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
1
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

02/12/2016

Reconnaître et traiter la maladie de Lyme...

En écoutant sur la deuxième chaîne le témoignage de Mr Yannick Schraen au cours de l'émission Mille et une vies avec Mr Frédéric Lopez, j'ai eu envie de relayer sur ce blog l'information. En effet, compte tenu de ce qui s'est passé pour son fils de 12 ans en 2012, il y a fort à penser que d'autres cas existent encore en France. En Europe, on estime à 1 million le nombre de cas répertoriés. En France, à part à l'hôpital de Garches où la maladie de Lyme est bien connue (Professeur Burrascano), ailleurs on méconnaît totalement cette pathologie, qui ne se voit pas. J'en veux pour preuve les dix huit mois de souffrance profonde à errer d'un hôpital à un autre vécues par le fils le Mr Schraen, incapable de mouvoir ses membres inférieurs. Quant à l'arrogance de certains médecins, elle est incompréhensible! Ils sont allés jusqu'à faire enfermer le jeune malade traité par antidépresseurs dans une sorte d'asile pour enfants souffrant de problèmes psychologiques et à tenter de le couper de sa famille. Heureusement, la mère de ce jeune adolescent a fini par chercher sur internet, par poser elle-même un diagnostic et par joindre l'Association Lyme sans frontières, afin que son fils soit enfin convenablement soigné.                                                                                                                                        

Pourtant, même si cette maladie est peu étudiée encore dans notre pays, beaucoup de détails auraient pu alarmer les médecins: tout d'abord, le fait que la famille habite en campagne, près d'une forêt où les tiques sont nombreuses. Puis, tout au début des troubles, l'apparition d'une tache sur la peau et d'enflures des ganglions. Cette maladie infectieuse peut toucher la peau, les articulations et le système nerveux. Enfin, au lieu d'abrutir de morphine le jeune homme sans aucun résultat, s'il l'avaient tenté, les réactions spectaculaires à un traitement de 8 jours par antibiotiques en intraveineuse auraient pu mettre les médecins sur la voie d'une infection par borréliose. Au bout de 3 mois de soins à Garches, quoi qu'il en soit, le jeune malade avait totalement récupéré l'usage de ses jambes! Et dans son cas, l'appui de ses deux parents avait été salvateur...

Faut-il pour autant remettre en question toute la médecine française? Il me semble que lorsqu'on ne trouve pas la cause d'un trouble, il faudrait avoir l'humilité de consulter des confrères et de se remettre en question. Heureusement certains le font. Ne pas hésiter, si ce n'est pas le cas, d'aller demander d'autres avis. En Allemagne, on prescrit notamment du tic tox 2... Pour se renseigner, consulter notamment le site Internet: www.maladie-lyme.info . Il existe aujourd'hui de nombreux ouvrages décrivant la maladie de Lyme et quelques associations informant le public. 

Lyliane

26/11/2016

Selon le blog de l'écologie positive...de bonnes nouvelles!

"A l'occasion du sommet de Marrakech sur le changement climatique, 8 grandes nations (Canada, Chine, France, Japon, Norvège, Suède, Royaume-Uni et Etats-Unis) se sont engagées à augmenter la part des véhicules électriques dans leurs flottes publiques.

Elles se sont aussi engagées à stimuler le développement des véhicules électriques, incluant les hybrides rechargeables et les piles à combustible.

Cette déclaration vise aussi à inciter les acteurs publics non-étatiques (collectivités locales) et les entreprises privées à accélérer le développement des voitures électriques, une voie importante pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre".

Alors, après les déclarations, demandons des actes, notamment pour mettre partout sur le territoire national des chargeurs de batteries électriques rapides. Car chez nous ces dispositions sont encore rares, ce qui freine l'achat de véhicules.

Lyliane

25/11/2016

Le 11ème palmarès des villes championnes de l'engagement citoyen...

Dans le Journal "ça m'intéresse" du mois de novembre 2016, un article de Mme Isabelle Verbaere avec F. Karpyta met l'accent sur les villes françaises dans lesquelles de bonnes idées ont vu le jour. Vingt Lauréats sur 50 ont été mis à l'honneur dans différents secteurs: solidarité, culture, coopération, recyclage. Et, avec joie, on découvre que notre pays fourmille d'initiatives et de belles histoires: balades en minibus pour les seniors, un food truck proposant la consommation de légumes, maisons retapées avec d'autres bricoleurs des environs dans un système de mutualisation des savoirs, création d'une application utile pour les malentendants... Ailleurs, ce sont des cabines téléphoniques qui deviennent des boites à lire, des malades d'Alzheimer qu'on emmène au musée...

On s'aperçoit également que collectivités, associations et secteur privé sont capables de s'unir pour mieux coopérer, comme cela a été le cas à Bayonne, en Ardèche ou dans la région Ile de France. Là c'est par exemple afin de sauver une librairie ou une entreprise, ici c'est pour aider des jeunes à passer le permis de conduire... De même, pour organiser la récupération, réparer, recycler, la lutte anti-gaspi devient de plus en plus efficace! A Calais, on peut emprunter des outils pendant 3 jours à une bricothèque; des repair café fleurissent - cf www.repaircafé.org - des recycleries pour des encombrants se montent cxomme à locminé (56). En fait, à chaque fois on s'aperçoit que cela profite autant à la commune concernée qu'aux habitants!

La Fondation Nicolas Hulot à Denain (59) depuis juin dernier a ouvert sur le parking du supermarché Carrefour un retour de consigne pour bouteilles en verre. Les habitants cumulent ainsi des centimes (de 1 à 5) sous forme de bons d'achat selon l'état de l'emballage rapporté.

La plupart de ces initiatives pourraient être étendues à d'autres communes françaises. Il suffit parfois d'aller trouver des élus et de leur soumettre nos idées. Alors, montrons à tous que les citoyens français sont motivés et actifs, qu'ils sont déja en train d'inventer un nouveau monde plus solidaire et plus créatif, en s'appuyant, malgré ou grâce à la crise, sur d'autres critères économiques que ceux en cours jusque là. Solidarité et écologie sont apparemment passés par là! 

Lyliane

15/11/2016

Partager l'art africain avec le plus grand nombre...

 

 

Dans le journal Elle de ce mois-ci, j'ai découvert l'initiative de Mme Marie-Cécile Zinsou en Afrique. Cette jeune femme de 34 ans, fille d'un financier franco-béninois, a ouvert en 2005 un espace d'exposition à Cotonou, qui s'est étoffé ensuite d'un musée à Ouidah en 2013, d'ateliers pour les enfants et de 6 mini bibliothèques pour favoriser l'apprentissage de la lecture des enfants. Elle a même crée un festival de danse, afin que les habitants puissent porter un autre regard sur leur continent, ses artistes et ses nombreuses richesses culturelles...

Elle a imaginé une fondation d'art contemporain africain dans ce pays parmi les plus pauvres de la planète et c'est devenu avec le temps une aventure familiale. Son père en effet finance à 80% le budget de la fondation. Une application nommée Wakpon est chargée de diffuser les œuvres de la fondation dans le monde entier. Un partenariat avec 400 écoles permet de favoriser le déplacement d'élèves béninois vers le musée d'Ouidah grâce à un bus.

Mme Marie-Cécile Zinsou en 10 ans a fait au Bénin ce qui n'avait jamais été fait dans aucun pays africain. Elle commence à être connue du monde entier grâce à un réseau de relations. Son but est de promouvoir la jeune génération du pays (créateurs de start-up, blogueuses, créatrices de mode, entrepreneurs, plasticiens, chanteurs...). En 2014, Mme Zinsou a reçu le Prix Praemium Impériale, Nobel japonais des arts.

Quel dommage que de telles initiatives soient passées sous silence par nos médias! Car cet exemple pourrait motiver d'autres personnes dans le monde et donner de l'espoir à tous ceux qui désespèrent...

Pour en savoir plus, contacter sur Internet: www.fondationzinsou.org.

Lyliane

 

26/10/2016

Un héros ordinaire au cinéma...

 

Le film Willy 1er sort en salle ces jours-ci. Il met en valeur Mr Daniel Vannet, ancien illettré, "devenu acteur à force de volonté et d'optimisme", écrit Mme Nadine Coll dans la revue Fémina de la semaine. C'est à l'Association Mots et Merveilles d'Aulnoye-Aymeries dans le Nord que la journaliste l'a rencontré. Il lui a raconté son parcours, qui a inspiré en grande partie les cinéastes du film. L'Association, qui propose une aide aux personnes en difficulté de lecture, d'écriture et de calcul et qui a été fondée en 2008 par Mme Caroll Weidich, ancienne professeur de français, a été lauréate du Prix Solidarité Version Fémina et Europe 1 en 2015.

Né dans une famille modeste au sein d'une famille de 9 enfants, en raison d'un comportement rebelle à tout l'enseignement, Mr Daniel Vannel a quitté l'école à 16 ans sans savoir ni lire, ni écrire. Pendant des années, il est allé de petits boulots en petits boulots, sans même comprendre qu'il était sous payé et exploité en raison de son impossibilité de lire ses bulletins de paye. A 45 ans il s'est retrouvé au chômage. Pôle Emploi l'ayant branché sur des cours d'alphabétisation, il a fini par être dirigé vers l'Association Mots et Merveilles. Là, soutenu par Mme Weidich, dont il est le premier élève, il déménage et suit les cours gratuits avec assiduité.

Sa chance viendra de son témoignage pour France 2 traitant du thème de l'illettrisme, au cours duquel il est repéré par quatre jeunes réalisateurs: Ludovic et Zoran Boukherma, Marielle Gautier et Hugo Thomas. Ils feront d'une partie de son histoire un court métrage, qui obtiendra un Prix d'interprétation au Festival du Court-Métrage de Clermont Ferrand. Cette fiction aura ensuite tant de succès qu'ils tourneront un second court-métrage, puis un film, sélectionné à Cannes, primé à Deauville et actuellement en compétition à Los Angeles. Le plus compliqué fut sans doute de persuader Mr Vannel de jouer le rôle principal et de le faire tourner malgré son handicap de lecture...

Mr Daniel Vannel est la preuve «qu'il n'est jamais trop tard pour prendre sa vie en main et qu'il faut toujours se rebeller contre tout déterminisme». Bravo aux réalisateurs qui mettent en lumière des personnalités ordinaires, qui sont au fond de véritables héros! Un film à aller voir en famille pour cette belle leçon de courage et d'optimisme.

Lyliane

 

21/10/2016

Thérapie assistée par un animal de compagnie...

 

Dans le journal de la Fondation des Hôpitaux de Paris, un article sur l'EHPAD de Sully sur Loire (45) m'a semblé mérité d'être repris sur notre blog, car il peut donner des idées à d'autres maisons de retraite. Nous apprenons, en effet, que cet établissement expérimente avec succès la présence d'un chien éduqué pour le plus grand bien-être de ses résidents.

Le labrador noir fait, en effet, la joie des résidents qui l'attendent chaque matin et lui confient leurs secrets à l'oreille. Il égaye leur quotidien et apporte un soutien psychologique aux personnes les plus fragiles. Qu'elles soient en fauteuil, qu'elles puissent parler, qu'elles soient désorientées, alitées ou souffrent de maladies graves ou pas, l'animal ne juge pas et il se laisse caresser de la même façon. En tout état de cause, il participe à toutes les sorties et promenades journalières.

Il a été prouvé que la présence d'un animal aux côtés de personnes âgées est source de nombreux bienfaits sur leur santé physique et mentale. Le chien de l'EHPAD est suivi régulièrement par un vétérinaire. Pendant ses temps de repos, des animateurs ou animatrices s'en occupent.

Tout cela a un coût (4700 euros environ), mais faut-il hésiter à investir quand il s'agit du bonheur de dizaines de nos aînés? Cela vaut bien les dividendes perçus par les actionnaires de certaines maisons de retraite privées! Il me semble qu'une telle expérience serait à développer dans la plupart des maisons de retraite, car une fin de vie heureuse est un cadeau à offrir généreusement à tous... Pour en savoir davantage sur cette expérience, consultez le site Internet: www.fondationhopitaux.fr

Lyliane

 

19/10/2016

Annonce d'un film sur les boues rouges...

 

  • Zone Rouge sur Public Sénat le 22 octobre à 22H suivi d'un débat
 
Olivier DUBUQUOY
France

15/10/2016

Stop TAFTA et CETA en Europe!

 

Aujourd'hui, 15 octobre 2016, c'est la journée de mobilisation et d'actions contre les traités de libre-échange en Europe avec les Etats-Unis et le Canada. Il faut savoir en effet que depuis le 8 juillet 2013, l'Union Européenne et les Etats-Unis ont entamé des négociations en vue de conclure un accord commercial bilatéral nommé TAFTA. Plusieurs années de lobbying de grands groupes industriels et financiers ont préparé ces négociations. Cet accord de libre-échange se doublerait d'un autre avec le Canada nommé CETA.

Les deux accords, s'ils étaient signés par l'Union Européenne au nom des pays de l'UE, apporteraient des mesures franchement libérales: abolition des barrières douanières et des réglementations intérieures à chaque pays, champ libre laissé aux multinationales pour autoriser les OGM, l'exploitation du gaz de schiste, l'introduction de substances chimiques dangereuses, sans compter la mise à l'écart des normes sociales, sanitaires et écologiques qui nous protègent des appétits industriels. Tout cela va tout à fait à l'encontre la transition énergétique décidée par exemple dans notre pays. De plus, le fait qu'il n'y ait aucune transparence dans les négociations ne laisse rien augurer de bon...La désinformation est en effet totale!

Aussi, les citoyens que nous sommes doivent exiger de leurs élus et notamment de leurs députés européens, du Président de la République, de celui de l'U.E. la non-ratification des traités entre le Canada, les Etats-Unis et l'Union Européenne, car ils constituent une menace sérieuse pour nos démocraties. Pour le moment, hélas, seules quelques associations comme Greenpeace, la Fondation N. Hulot, Attac et l'Aïtec font une campagne d'information sur le sujet et proposent une pétition. Signez la et faites la signer autour de vous. Pour en savoir plus, contacter par exemple les sites Internet: www.france.attac.org, www.greenpeace.org et www.collectif-stoptafta.org.

Lyliane

 

14/10/2016

Twitter pour stopper le CETA ou Tafta...

Les États membres de l’UE doivent voter pour ou contre le CETA, ce dangereux accord de libre-échange, dans à peine cinq jours.

 

Mais trois gouvernements régionaux de la Belgique peuvent encore nous permettre de faire détailler l’ensemble de l’accord.

 

Envoyez-leur un tweet sur twitter pour qu’ils sachent que des millions de citoyennes et citoyens préoccupés par le CETA appuient leur décision de bloquer l’accord !

08:21 Publié dans EVENEMENTS, MEDIAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

12/10/2016

A propos des boues rouges...

Depuis plusieurs mois, vous êtes des milliers de citoyens à unir vos forces autour de la pétition d’Olivier contre les boues rouges, pour laquelle il vous a appelé-es à participer à diverses actions : interpellation de la ministre de l’Environnement, rassemblements de soutien, Facebook Live...

 

Aujourd’hui, Olivier a de besoin de vous pour sensibiliser encore plus de personnes aux conséquences de la pollution des boues rouges. En effet, bien que vous soyez des milliers, les autorités n'ont toujours pas pris la décision d'interdire ces rejets et il pense qu'il faudrait atteindre 500 000 signatures pour faire bouger le gouvernement.

 

Parfois les images valent plus que mille mots et nous avons pensé que cette vidéo qui met en image les dangers des boues rouges pour les riverains et leur environnement pourrait vous aider à convaincre les indécis dans votre entourage de signer la pétition.

 

Partagez-la autour de vous !

En partageant cette vidéo, vous contribuez à faire entendre votre mobilisation citoyenne exceptionnelle auprès du gouvernement pour qu’il mette fin à cette pollution.

 

Merci d'agir pour le changement.

Aminata et toute l'équipe de Change.org

 

Vous trouverez la vidéo sur Change.org !

04/10/2016

Des défenseurs de l'environnement en danger dans le monde...

 

Le 3 mars 2016, Mme Berta Caceres a été assassinée à son domicile par des hommes armés et masqués. Cette co-fondatrice du Conseil Civique des Organisations Populaires et Indigènes du Honduras luttait contre la construction d'un énorme barrage hydroélectrique, qui allait nuire à la communauté indigène Lenka. Malheureusement, dans ce pays comme dans d'autres en Amérique Latine, en Indonésie et en Afrique, beaucoup de militants sont tués et leurs assassins restent impunis...

Le prix Goldman pour l'environnement avait été attribué à Mme Berta Caceres pour la saison 2015. Cette dernière avait écrit: vous combattez avec des armes, moi avec des mots. Les détonations passent, mais les paroles restent! Tout cela ne l'a pas protégée. Mais il semble important de retenir le nom de cette femme courageuse, car selon l'ONG Global Witness, en 2015, 185 militants écologistes ont été tués dans le monde.

Cette ONG pointe le fait que non seulement les gouvernements ne font rien pour rechercher les auteurs de ces meurtres, mais qu'ils sont souvent en connivence avec des groupes industriels liés au trafic de drogue ou au crime organisé, responsables d'assassinats pour au moins 49 d'entre eux.

L'ONG Greenpeace dénonce ces crimes, demande des enquêtes impartiales et l'arrêt des menaces de mort pesant sur des militants en faveur de l'environnement partout dans le monde. Car bien peu d'organisations semblent s'émouvoir de ces crimes... Pour soutenir Greenpeace dans ses interventions ou s'informer davantage, consulter sur Internet:www.greenpeace.fr .

Lyliane

 

29/09/2016

Carton rouge à Altéo pour ses boues rouges selon Change.org...

 

Ce lundi, Olivier D. vous avait donné rendez-vous devant la préfecture de Marseille pour mettre un “carton rouge” à Altéo et au gouvernement pour s’opposer à la poursuite des rejets toxiques de l’entreprise au large de la Méditerranée. 

Plus de 500 opposants se sont mobilisés pour réaffirmer la nécessité d’un arrêt immédiat de ces rejets toxiques, parmi lesquels les députées EELV Cécile Duflot et Michèle Rivasi.

Olivier a encore besoin de votre aide pour que le gouvernement mette fin à cette pollution.

Ce diaporama c’est l’écho de votre mobilisation citoyenne dans la rue,partagez-le !  

 

En partageant ce diaporama autour de vous, vous contribuez à faire connaître votre combat et à sensibiliser encore plus de personnes.Partagez ces images en cliquant ici.

Merci d'agir pour le changement.

Aminata et toute l'équipe de Change.org

 

Voulez-vous faire changer les choses ?
Lancez une pétition.


 

 
 
 
Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
 
 
 
12,24 Go (81 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Dans 3 minutes
Détails
 
 
 
Page Google+ associée
Photo du profil de Change.org
Change.org
Suivre
 
 

 

28/09/2016

Journée mondiale de l'alimentation...

La Journée mondiale de l'alimentation est célébrée chaque année dans le monde entier le 16 octobre sous l'égide de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO). L'ONG Action contre la Faim vise un objectif: un monde sans faim à l'horizon 2030. Elle alerte également l'opinion publique et les autorités sur la situation humanitaire dramatique des pays, sur les problèmes de protection des civils et l'application du Droit International Humanitaire comme par exemple en ce moment au Yemen.

Des solutions diverses existent bien dans les pays où la famine demeure afin d'améliorer la sécurité alimentaire, mais ils ont besoin d'un coup de pouce des pays développés pour implanter une agriculture durable basée sur l'agro-écologie, apporter un nouvel impulse aux programmes agricoles, créer des banques céréalières et d'alimentation pour le bétail, réhabiliter ou créer des puits, regrouper des maraîchers, les associer en coopératives...

Ici, en Europe, des collèges organisent chaque année des courses de solidarité, des entreprises (boulangers, restaurants...) se montrent solidaires et se signalent au public par leurs logos, des sponsors organisent des challenges contre la faim, des particuliers récoltent des fonds lors de ventes de charité. Depuis le mois de septembre est lancée une campagne:" je déj, je donne!". Il s'agit de collecter des titres de restaurant en partenariat avec le groupe UP. Etant donné qu'il y a environ 3,8 millions de porteurs, on pourrait ainsi venir en aide à 2 millions d'enfants.

Pour tous renseignements complémentaires, s'adresser à:  www.actioncontrelafaim.org ou www.jedej-jedonne.org .

Lyliane

27/09/2016

Trouvé sur Internet: Pokemon'dechets'go, un nouveau jeu écolo!

POKEMON 'Déchets' GO

  1.  
    Demoniak_AngelLe + beau ;-)
    Voici le nouveau Pokemon go II qui vient de débarquer, assez incroyable soit t'il, aussi rapidement après le premier :

    https://www.facebook.com/PokeDechetsGo/?fref=ts

    http://www.greenpaper.be/2016/07/pokedechets-go-la-chasse...


    Sinon : ( repris de Facebook )

    Le principe du jeu est très simple:
    (attention il y a des récompenses)
    Premièrement, ceci est une chasse et un combat en meme temps, destinés à tout le monde. Donc partagez cette page a toutes les personnes que vous connaissez.
    ...
    ➡️Comment procéder:
    1-Sortir de chez soi

    2- Développer une bonne stratégie

    3- Se procurer un sac poubelle, un autre récipient ou bien même vos mains pour les vrais Warriors !
    4- Partir dans la nature ou dans les espaces verts et autres endroits où des déchets sauvages pourraient se cacher.
    5- Une fois votre quête terminée, prenez vos trouvailles en photo et postez les sur le mur de cette page avec le hashtag ‪#‎PokéDéchetsGO‬ avant de les jeter dans la poubelle la plus proche.
    ♻️
    Et voila les règles... simple non?
    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
    Les meilleurs chasseurs de chaque mois auront la chance de gagner des RÉCOMPENSES !!! non, non, vous ne rêvez pas !
    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
    Alors let's go pour cette incroyable aventure ! ♻️




















































26/09/2016

Manifestation à Marseille contre les boues rouges(suite)...

 

 


 
 
 

RDV demain à 12H30 face à la préfecture de Marseille contre les boues rouges

 
Olivier DUBUQUOY
France

25 SEPT. 2016 — Demain (le 26) retrouvons nous à 12H30 face à la préfecture de Marseille pour nous opposer à la pollution des boues rouges toxiques de Gardanne.https://www.facebook.com/events/1879814378917629/
Nous remettrons notre pétition au préfet ainsi qu'un Carton Rouge à Valls et Altéo. Nous en profiterons aussi pour vous faire part de la stratégie d'Alteo en primeur juste avant leur réunion en Préfecture.

17/09/2016

Pour que le drame vécu par Marielle ne se renouvelle pas...

Avide de rencontres pour découvrir des itinéraires hors du commun, Mr Frédéric Lopez recevait le 15/99/2016 Melle Mélissa Paris dans une grande maison pleine de verdure. Il a fait filmer cette rencontre diffusée sur la 2ème chaîne entre 14H et 16H sous le titre Mille et une Vies. Une émission poignante avec une jeune femme digne et déterminée, entourée de son frère, de sa sœur aînée et de sa marraine.

 Mélissa, aujourd'hui souriante et ayant réussi à se reconstruire, a vécu un véritable drame dans le petit village de Malan (300 habitants), où elle habitait avec sa famille: celui du meurtre en janvier 2013 de sa mère par un voisin irascible et réputé déséquilibré. Fortement soutenue par ses proches, elle a décidé de faire voter une loi au Parlement, afin que de telles choses ne soient plus possibles dans notre pays. Car Police, Mairie, Procureur n'ont rien pu faire pour l'éviter, bien que tous savaient cet homme armé...

 Marielle, sa mère est décédée de ses blessures à l'hôpital. Un procès a eu lieu 2 ans après et il a duré 3 ans. Reconnu coupable mais non irresponsable, le vieil homme a reconnu les faits qu'il voyait comme un acte de chasse. Il a été condamné à 15 ans de prison. Néanmoins la loi en France ne protège pas encore la population de ces cas où même des plaintes répétées ne servent à rien. Mélissa voudrait faire évoluer la loi pour que l'on puisse ôter au moins leur arme à ces gens dangereux. Ce combat est fait au nom de leur mère dans un esprit positif.

 Quel bel hommage à l'éducation reçue de leur mère que de voir des jeunes sains et sans haine comme Melle Mélissa Paris et sa famille "ayant connu le pire" se préoccuper de leurs concitoyens en restant profondément humains! Espérons aussi que leur «combat pour Marielle» sera couronné de succès!

 Et merci à Mr Frédéric Lopez pour cette belle émission journalière, qui mérite d'être vue par la France entière afin de combattre la sinistrose!

 

Lyliane

 

13/09/2016

Rassemblement contre les boues rouges toxiques...

 

Rassemblement contre les boues rouges toxiques le 26 septembre 2016 à 12H30 face à la préfecture de Marseille pour stopper la pollution des boues rouges toxiques de Gardanne.

https://www.facebook.com/events/1879814378917629/

A 14H30 aura lieu en préfecture la commission de suivi de site d’ALTEO qui présentera à la demande de Ségolène Royal sa méthodologie pour atteindre les objectifs de respect...

Lire la suite

 
 
 

11/09/2016

Manuel Valls refuse le dialogue à propos des boues rouges...

 

10 sept. 2016 — mise à jour  selon message reçu par Internet

Nous demandons l’arrêt immédiat des rejets toxiques en mer.

Nous demandons que soit effectué à la charge d’Alteo un démantèlement de la conduite de boues rouges occupant le domaine public et une remise en état primitif des sites pollués.

Nous demandons le confinement des multiples lieux de stockage de boues rouges ou de Bauxaline (Bouc bel air, La Ciotat, Marseille, Gardanne, Istres...)

Lire la suite

10/09/2016

La loi sur la biodiversité a été enfin adoptée...

 

 

Mme Yveline Nicolas, coordinatrice de l'association Adéquations, qui œuvre en faveur du développement durable et des droits humains, nous signale dans le journal gratuit Biocontact du mois de septembre que la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages a été adoptée le 20 juillet 2016 par l'Assemblée Nationale et promulguée le 8 août dernier.

L'engagement avait été pris en 2012 lors de la première Conférence Environnementale, un texte de 174 articles, qui aura mis plus de 2 ans pour être débattu au Parlement. L'auteure de l'article fait porter la responsabilité de ce retard à la mobilisation des lobbies agricoles, industriels, des chasseurs et pêcheurs en eaux profondes.

Des principes importants sont désormais posés comme la non régression du droit de l'environnement, la solidarité écologique, la création d'espaces naturels et la préservation des «trames vertes et bleues», la réparation du préjudice écologique inscrite dans le Code Civil... En fait tout tourne autour de ces trois verbes: «éviter, réduire, compenser».

Une Agence nationale pour la biodiversité sera crée en janvier 2017, réunissant l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques, l'Agence des aires marines protégées, l'établissement des Parcs nationaux de France et l'atelier techniques des espaces naturels, en y intégrant en outre des associations de défense de l'environnement dans son Conseil d'administration. Les collectivités devront intégrer la biodiversité urbaine dans leurs plans climat-énergie territoriaux.

Sur le plan international, la France va enfin ratifier le Protocole de Nagoya, qui réglemente l'accès aux ressources génétiques et aux connaissances associées. L'objectif de ce protocole est notamment de limiter la «biopiraterie», ce qui va protéger les territoires français d'outre-mer. Restera à voir comment vont se faire la mise en œuvre effective et l'information concernant ces décisions, la concertation avec les populations locales et le montant des compensations financières à payer par les contrevenants.

Il est dommage que jusqu'ici les débats sur la biodiversité n'aient guère été médiatisés. Pourtant ces décisions auront un impact sur notre santé et notre qualité de vie. En effet, tout appauvrissement de la diversité biologique comme la déforestation, la pollution de l'air, de l'eau, des sols etc... a des répercutions sur notre alimentation et notre vulnérabilité face aux maladies.

Pour approfondir ce thème, voir sur Internet: www.adequations.org.

Lyliane

 

06/09/2016

Les ravages en France des pesticides...

Ce 6/9 sur la 5ème chaîne sera projeté vers 20h50 un documentaire de Mme Aude Rouaux, tourné cette année en France. D'après Mme Juliette Warlop du Journal Télérama, "ce documentaire doit beaucoup à Mme Valérie Murat, fille de vigneron, qui depuis la mort par cancer de son père est entrée en guerre contre l'Etat  et les firmes qui commercialisent les pesticides".

Elle accuse, en effet, directement l'arsénite de sodium, un pesticide que son père a répandu sur ses vignes pendant des années, sans vraiment réaliser que c'était un poison. Ce produit, nocif pour les abeilles comme pour les hommes, a fini par être retiré du marché, mais bien après la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

Ce documentaire rappelle que la France est la première consommatrice de pesticides en Europe. Depuis les années 1950, en effet, les agriculteurs et notamment les viticulteurs, sont encouragés à épandre des produits phytopharmaceutiques, afin de produire toujours plus. Le scandale des nombreuses maladies contractées par le personnel agricole a cependant mis du temps à éclater...

Un médecin de campagne des Charentes, contacté par la réalisatrice, témoigne combien il est alarmé par les cancers répétés de ses patients. Mme Rouaux a également interviewé des parents d'agriculteurs éplorés par la mort par cancer de leurs proches. Tous s'interrogent: au nom de quoi les autorités sanitaires continuent-elles de fermer les yeux et de faire prendre de gros risques à leurs concitoyens? 

C'est une émission à voir et à revoir, car elle peut appuyer nos tentatives de faire bouger les choses en faveur de l'agriculture biologique dans notre pays. Bannissons ces poisons de nos sols, de l'air que nous respirons et de l'eau d'arrosage des produits que nous consommons! Nos enfants et nos petits-enfants un jour nous en seront peut-être reconnaissants!

Lyliane

 

05/09/2016

Un laboratoire citoyen...

 

Le petit journal gratuit 20 Minutes reprend sous la plume de G.V. la nouvelle de la création d'un laboratoire citoyen nommé La Paillasse à Paris, qui se présente comme le premier «biohacklab» de France. Avec son programme Open Résidence, ce laboratoire communautaire entend aider 30 personnes à développer leurs projets en les faisant bénéficier pendant 6 mois d'un accompagnement gratuit dans ses locaux.

 

Les inventeurs sont invités à se rendre le jeudi 8 septembre 2016 à 19H pour la présentation de leurs projets au 226, rue St Denis à Paris. Dans ses locaux, il y a un équipement de professionnel avec un laboratoire de biologie, un atelier de prototypage (fablab), un atelier textile et un espace de coworking. Ainsi, qu'ils soient artistiques, de recherche ou d'entreprise, les locaux de 750 m2 pourront convenir à tous les projets.

 

Dans le cadre d'échanges de bons procédés, dit l'article, «les candidats devront offrir de leur temps, environ 5 journées par mois, pour permettre à d'autres projets collaboratifs de voir le jour». Une bonne manière d'offrir des outils en open source à toutes les idées et de stimuler la créativité des inventeurs en puissance! Pour plus de détails, voir sur Internet: www.lapaillasse.org .

Lyliane

 

03/09/2016

Dépakine: Un nouveau scandale (MESSAGE INTERNET DE MR J.M. DUPUIS)

 

 



Chère lectrice, cher lecteur,

Vous avez entendu parler du prétendu « nouveau » scandale de la Dépakine. 

La Dépakine est un médicament contre l’épilepsie. 

Malheureusement, chez les femmes enceintes, il détruit les tissus du fœtus, provoque de graves malformations dans 10 % des cas, des troubles du comportement (autisme notamment) dans 30 à 40 % des cas). 

Ce fait est connu depuis des décennies. 

Il y a exactement trente-quatre ans, un article scientifique paraissait dans la plus grande revue médicale du monde, The Lancet. Il signalait des malformations sur les bébés. Il montrait que les enfants de femmes traitées au premier trimestre de leur grossesse avaient un risque de spina-bifida multiplié par 30. Le spina-bifida est une très grave malformation de la colonne vertébrale [1]. 

Il y a exactement vingt-sept ans, deux publications signalaient des troubles du comportement chez les enfants, et cinq ans plus tard, on dévoilait aussi des cas d’autisme [2]. 

Tout cela a été porté à la connaissance des autorités médicales, qui n’en ont pas tenu compte. 

A quoi servent les autorités sanitaires dans notre pays? Et ce n'est pas le premier scandale, hélas!

Des lobbies ont-ils sciemment fait traîner les choses ? C'est quoi qu'il en soit honteux!

Lyliane

 

 

27/07/2016

Ne pourrait-on faire du social et de la politique autrement?

 

 Un article de Mme Juliette Bénabent dans la revue Télérama de cette semaine présente sous un jour favorable le maire écologiste de Grande-Synthe (Nord): Mr Damien Carême. Depuis le 7 mars 2016, celui-ci a notamment ouvert un camp pour des migrants sur sa commune, sans tenir compte des avis défavorables de la Préfecture et de l'Etat. Cet homme courageux et solidaire, comme nous aimerions tous en avoir dans nos municipalités, mène en effet depuis 2001 des actions sur le terrain montrant qu'il est possible de faire avancer des causes sociales et écologistes en s'appuyant sur ses administrés. Il démontre aussi que l'on peut accueillir différemment qu'à Calais des personnes ayant du quitter leur pays en guerre.

Si, le 30 mai dernier, le Ministre de l'Intérieur et la Ministre du Logement sont venus visiter ce camp de réfugiés, construit avec le concours de Médecins sans Frontières, ils n'ont pu que constater leur erreur de lui avoir mis à l'origine «des bâtons dans les roues». Du reste, l'Etat a fini par assumer la gestion du camp et son financement. Faire plier l'Etat sur un sujet aussi sensible illustre bien la méthode de l'élu: modeste et efficace, il a expliqué à plusieurs reprises son projet aux habitants, comme avant lui le maire de Lampédusa en Italie, et tout s'est bien passé. Par contre, les partis de droite et d'extrême-droite du Nord n'ont cessé de s'insurger et de le critiquer...

Cet homme de 55 ans croit en effet «en la capacité collective de faire des choix solidaires»! Grande-Synthe, qui est située à 30 km de Calais, est pourtant un ancien village maraîcher, dans lequel 24 % des habitants sont au chômage! Mais depuis son élection, Mr Carême mène une politique sociale en combattant la précarité chez les jeunes et en faisant de sa ville de 22 000 habitants «un laboratoire d'innovation sociale». En 2010, sa ville a notamment obtenu le premier label de la biodiversité pour ses initiatives: jardins partagés, énergies renouvelables... Dans sa région, il inspire le respect car il n'est pas du tout carriériste et il se met totalement au service de ses administrés.

Prenant modèle sur Gandhi, le maire de grande-Synthe a emmené sans fanfaronnade beaucoup de monde dans le camp de réfugiés de La Linière, afin de donner un exemple d'accueil dans la dignité à des élus français et anglais. Ce camp a du reste crée 56 emplois et amené des enfants dans les écoles de la ville. Il espère faire des émules comme Mme Hidalgo à la Mairie de Paris, qui envisagerait de créer un Centre Humanitaire pour les réfugiés...

A dix mois de l'élection présidentielle, Mr Carême représente l'avenir et un modèle d'élu intègre, qui ne se résigne pas au climat politicien défaitiste ou polémique qui règne en France. Selon lui, le pouvoir devrait «appartenir aux élus locaux et au peuple» et non aux appareils d'Etat. Il espère devenir député par la suite, afin de combattre les lobbies tout puissants qui selon lui paralysent la plupart des décisions politiques...

En ce qui me concerne, je suis ravie de voir des élus comme le maire de Grande-Synthe apporter des solutions concrètes dans différents domaines, au lieu de ne penser qu'à sa réelection ou au triomphe de son parti politique. Comme quoi audace, solidarité et courage peuvent aller de pair et ouvrir la voie à tous ceux - et j'en fais partie - qui désespèrent du monde politique français, car ils ne se sentent absolument pas représentés dans leurs valeurs et leur désir de renouveau.

Lyliane

 

21/07/2016

Comment soutenir le Professeur Henri Joyeux?

 

 

 

 

La police de la santé se déchaîne !

Chère lectrice, cher lecteur,

La police de la santé se déchaîne !

Cette fois, elle s’en prend au Pr Henri Joyeux, une sommité de la médecine et un grand ami de la santé naturelle !!

Vous connaissez forcément le Pr Joyeux.

C’est lui qui a révélé au grand public le scandale de la pénurie de vaccins DT-Polio.

Il a réuni plus d’un million de signatures [1] à sa pétition appelant au retour de ce vaccin obligatoire – et pourtant en rupture de stock depuis bientôt deux ans.

Grâce à lui, l’affaire a fait la une des journaux en juillet 2015. Les autorités et les laboratoires ont été mis face à leurs responsabilités.

La ministre de la Santé Marisol Touraine a reconnu officiellement en janvier 2016 une "situation préoccupante s'agissant de l'approvisionnement de certains vaccins essentiels". [2]

Et elle a appelé les laboratoires à remédier au plus vite à cette pénurie, sous peine de sanctions.

Le Pr Henri Joyeux radié de l’Ordre des médecins

Pourtant, le lundi 11 juillet 2016, à la surprise générale, le Pr Henri Joyeux a été radié de l’Ordre des médecins.

C’est une très grave sanction disciplinaire. A compter du 1er décembre, il n’aura plus le droit de pratiquer la médecine, ni même de se prévaloir de son titre de « docteur ».

Le « crime » qui lui est reproché ?

Habituellement, quand un médecin est ainsi exclu, c’est qu’il a tué des patients volontairementcomme le Dr Bonnemaison. [3] Manqué des opérations au point de laisser ses malades invalides à vie. Commis de graves erreurs médicales.

Pourtant, le Pr Henri Joyeux n’a rien fait de tout cela.

L’Ordre des médecins lui reproche d’avoir tenu, dans la pétition pour le retour du vaccin DT-Polio, « un discours non-scientifique qui porte atteinte à la profession et qui peut être dangereux pour la population parce qu'il s'agirait de discréditer le mécanisme de vaccination préventive ».

C’est le comble de l’absurde : le Pr Henri Joyeux se démène pour le retour d’un vaccin obligatoire.

Mais comme il met en cause le « super-vaccin » de remplacement (l’Infanrix Hexa), qui est bourré d’aluminium, d’antibiotiques, contient le vaccin contre l’hépatite B, et coûte 7 fois plus cher que le classique DT-Polio, il est accusé de « discréditer » la vaccination et de mettre en danger la population !!

Le conseil de l’Ordre des médecins n’a rien compris

Le conseil de l’Ordre des médecins n’a rien compris.

Informer les patients est un des devoirs fondamentaux des médecins. C’est inscrit dans le serment d’Hippocrate. Le Pr Henri Joyeux a fait son devoir !

Alerter sur les dangers d’un vaccin facultatif comme l’Infanrix Hexa ne revient pas à remettre en cause tous les vaccins, et encore moins à menacer la population.

Rappelons que même un vaccin comme le BCG (tuberculose), qui était obligatoire en France jusqu’en 2007, n’est pas forcément justifié. Depuis qu’il n’est plus obligatoire, on n’observe aucune augmentation du nombre de tuberculoses en France ! [4]

Les vaccins ne sont pas, jusqu’à nouvel ordre, comme les vaches sacrées en Inde, une catégorie d’objets collectivement protégés.

On peut en critiquer un, et en recommander un autre.

C’est ce qu’a fait le Pr Henri Joyeux. Cela ne mérite pas qu’il soit déchu de son titre de médecin, ni interdit d’exercer.

Le débat scientifique sanctionné en France par les autorités

Quant aux accusations d’avoir tenu des propos non-scientifiques sur les dangers de l’Infanrix Hexa, cela ne tient pas.

Les données scientifiques sur l’aluminium contenu dans les vaccins montrent au contraire qu'il existe un risque probable. L’aluminium est un neurotoxique reconnu, il suffit d’ouvrir le premier manuel de médecine venu pour le savoir. [5] Comment prétendre être sûr que l’aluminium dans les vaccins des nourrissons sont sans danger ???

La vérité, c’est que les vaccinations multiples et systématiques pourraient parfaitement être une cause de l’augmentation des maladies auto-immunes.

Le sujet vient encore de faire l’objet d’une grande publication scientifique dans la revue médicale « Frontiers in Immunology », publiée en avril 2016 ! [6]

Comment prétendre que le débat est clos ? Comment sanctionner un professeur de médecine pour avoir alerté le public sur cette question, en l’accusant de n’être pas scientifique ??

La vaccination est un acte médical qui, comme tous les actes médicaux, présente des avantages… et des risques.

Si le nourrisson n’a, par exemple, aucun risque d’attraper l’hépatite B, il n’est scientifiquement pas justifié de lui faire courir le risque de la vaccination de l’hépatite B, aussi faible soit-il !! [7]

Qui veut faire taire le Pr Joyeux ?

Cancérologue de renom, le Pr Henri Joyeux a opéré des milliers de malades. Il a derrière lui une carrière médicale de près de 50 ans dans un des plus grands centres de chirurgie de pointe en France, le Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier.

C’est un des médecins les plus connus et les plus courageux de notre pays. Et c’est certainement celui qui a aidé le plus grand nombre de patients de façon bénévole.

Il est l’auteur de vingt-sept livres sur la médecine [8], d’une lettre d’information suivie par plus de 600 000 personnes [9], et de conférences quasi chaque semaine, aux quatre coins de la France, où il intervient toujours à titre gratuit.

Le Pr Henri Joyeux a aidé des centaines de milliers de patients à aller mieux grâce à un mode de vie sain. Rien que son dernier livre « Changez d’alimentation » a permis à plus de 300 000 lecteurs de comprendre les méfaits des produits laitiers issus de la vache, des cuissons à haute température, du manque de légumes biologiques dans l’alimentation.

Il passe régulièrement à la radio, à la télévision.

Sans lui, la France en serait encore au Moyen-Âge de la nutrition. Il a mis en garde les femmes contre les dangers des hormones à haute dose, qui donnent des cancers.

Ce médecin est un héros.

Mais il est victime d’une cabale. Avant de reconnaître qu’il avait raison sur la pénurie de vaccin, la ministre Marisol Touraine l’avait accusé d’avoir "pris des positions rétrogrades sur toute une série de sujets".

En clair, elle lui reproche de ne pas partager toutes les idées de l’actuel gouvernement, sur les sujets de société (la famille, essentiellement).

Cela expliquerait la sévérité de la sanction. Cela expliquerait pourquoi le Pr Joyeux a été radié de l’Ordre des Médecins tandis que tant de ses confrères peuvent prendre des positions non-scientifiques sur des sujets graves, qui font des morts (pensons à ceux qui ont autorisé le Vioxx, le Médiator, l’Avandia, le Buflomédil, les statines, la pilule de 3e et 4e génération, sur des bases scientifiques erronées) sans être inquiétés.

Soutenir le Pr Henri Joyeux 

Vous et moi n’avons pas le droit de laisser faire ça. Non seulement il s’agit d’une erreur judiciaire, apparemment commise de façon volontaire.

Mais à travers le Pr Joyeux, c’est la raison scientifique qui est attaquée, ainsi que la liberté de penséela liberté d’expression, et le devoir des médecins d’alerter les patients en cas de danger.

Il s’agit donc d’une situation très rare, et particulièrement grave, de quadruple atteinte à des principes fondamentaux de justice dans notre pays.

Il faut un soulèvement général de la population pour défendre le Pr Henri Joyeux. A ce stade, ce n’est plus une question de vaccin, ni même de médecine, c'EST une question de résistance à une forme de dictature qui risque de s’installer, si nous ne faisons rien.

C’est pourquoi j’en appelle à tous pour agir concrètement aujourd’hui, par une des actions ou plusieurs des actions suivantes.

La première est d’ajouter votre nom à sa lettre d’information en signe de soutien et de solidarité. C’est gratuit. La lettre du Pr Henri Joyeux est une référence en France. Il est très rare qu’un grand médecin se donne ainsi le mal de partager son expérience et son savoir librement. Le Pr Joyeux le fait, profitez en ! Il n’y en a pas d’autre, à ma connaissance, en France, qui fasse un tel travail. Et plus il aura de lecteurs, qui relayeront ses messages, plus fort sera son contre-pouvoir, sa capacité de résistance face aux autorités, qui ne peuvent pas (encore) empêcher ça.

La seconde est bien sûr de signer la pétition du Pr Joyeux, ou de recueillir des signatures supplémentaires autour de vous si vous l’avez déjà fait. Envoyez le lien à vos amis, votre famille, vos collègues. Expliquez leur l’urgence de signer !! Le problème du DT-Polio n’est pas encore réglé !! Les autorités médicales ont sanctionné le Pr Henri Joyeux, mais les laboratoires pharmaceutiques, eux, qui ont créé la pénurie, continuent tranquillement à encaisser le produit des ventes de l’Infanrix Hexa, et à mettre de l’aluminium dans le corps de tous les nourrissons qui naissent en France (et ailleurs).

Enfin, si vous le pouvez, et surtout si vous êtes médecin, manifestez-vous auprès de l’Ordre des Médecins dont voici les coordonnées ci-dessous.

Dr Patrick Bouet

Président du conseil national de l'Ordre des médecins

180, bd Haussmann

75389 PARIS Cedex 08

E-mail : conseil-national@cn.medecin.fr

Compte twitter : @Bouetp

20/07/2016

Message d'unité et de solidarité à Nice de l'équipe d'Avaaz...



Ce jeudi matin, 21/7/2016, nous nous rassemblerons dans le centre-ville de Nice en signe d’unité et de solidarité face à la haine, et ferons déferler dans le monde des images de fraternité et de cohésion -- et non de division. Nous envoyons ce message à celles et ceux d'entre vous qui habitent les environs pour vous proposer de nous rejoindre.

Les terroristes essaient de nous diviser, cette fois en assassinant plus de 80 personnes. Mais Nice est une ville cosmopolite et les Niçois et Niçoises peuvent envoyer un message puissant à ceux qui cherchent à exacerber le repli sur soi et la division. Parfois, il suffit d’un petit geste: une simple fleur et un sourire peuvent dire bien davantage que mille mots. Alors rejoignez-nous jeudi matin etengageons-nous avec détermination pour l’unité et la solidarité. Nous distribuerons des fleurs aux Niçois et partagerons des messages de solidarité à l’égard des victimes du terrorisme du monde entier.

Si vous pouvez participer merci de cliquer sur le lien pour vous inscrire - nous vous enverrons le lieu et l’heure exacte du rendez-vous par mail:

https://docs.google.com/a/avaaz.org/forms/d/e/1FAIpQLSexqJOLUxrDlYqFMbh35P5YXvPr9CUVNd3grACCME1h28uQiA/viewform

Pour l’instant, les médias sont dominés par la peur et la division, ce qui donne une longueur d’avance aux extrémistes. Mais nous pouvons remporter la bataille médiatique en montrant que notre soif d’unité est plus forte que leur haine, et qu’il y a bien plus de choses qui nous rassemblent, en tant qu’être humains, que de choses qui nous séparent.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour participer à l’action de solidarité à Nice ce jeudi matin:

https://docs.google.com/a/avaaz.org/forms/d/e/1FAIpQLSexqJOLUxrDlYqFMbh35P5YXvPr9CUVNd3grACCME1h28uQiA/viewform

Nous avons remis des fleurs aux réfugiés victimes de xénophobie à Cologne et recouvert les murs de Paris et Beyrouth de déclarations de solidarité après les attentats qui avaient frappé ces villes. À la lecture des messages venant du monde entier, les habitants ont souri, nous confiant que cela les avaient aidés à vaincre la peur et à se sentir membres de la grande famille humaine. Bien sûr, cela ne doit pas être l’unique réponse -- mais aujourd'hui, faisons simplement notre part, pour veiller à ce que la solidarité, antidote à la haine, fleurisse à travers le monde.

Avec espoir et détermination,

Mélanie, Julie et toute l’équipe d’Avaaz

PS: Compte tenu de l’état d’urgence, il s'agira d’une action symbolique de petite ampleur.

 

19/07/2016

Condoléances aux familles touchées à Nice par l'équipe de Change.org

 

C’est avec une grande tristesse que nous souhaitons transmettre nos condoléances les plus sincères à l’ensemble des familles et proches des victimes de l’attentat commis jeudi soir sur la promenade des Anglais à Nice.

En France et dans le monde, ce 14 juillet restera dans la mémoire collective comme un jour noir, alors que le bilan provisoire fait état de 84 morts et d’une centaine de blessés.

Chaque jour sur Change.org, vous êtes plus de 8 millions de personnes à vous mobiliser autour de causes qui vous tiennent à coeur afin de créer le changement que vous souhaitez voir. A tous nos utilisateurs affectés par cette tragédie, sachez que nous partageons votre peine.

En hommage aux victimes, nous souhaitons que l’humanité avance vers la voie de l'unité et que chacun d'entre nous contribue à construire un monde meilleur.

Nous espérons que des solutions soient trouvées pour mettre fin à ces actes de violence afin que chaque citoyen puisse vivre en paix et en sécurité.

Benjamin, Sarah, Augustin, Naïma, Nicolas et Aminata, l'équipe de Change.org France

 

 

 

Voulez-vous faire changer les choses ?
Lancez une pétition.


 

 

18/06/2016

FESTIVAL DE LA GRATUITE DU 1er au 3 juillet 2016 à DIE

Rejoignez nous au Festival de la gratuité !

Regroupez-vous et organisez un covoiturage pour cet évènement unique et exceptionnel.(utilisez le site gratuit: http://www.freecovoiturage.fr/)

Une magnifique opportunité de rencontres autour des valeurs que nous partageons et où l'on peut échanger nos rêves d'un autre monde, plus humain, plus solidaire...

 

Où ça: à POYOLS près de DIE dans la DRÔME

Organisé par: "Les Décroissants de Thune"

Qui sont-ils ? : Un groupe de personnes motivées par l'organisation d'un festival autour de la gratuité.

 
Né d'un rêve partagé, ce festival a pour vocation de :
• promouvoir la gratuité, la solidarité, le partage, l'autonomie, l'entraide, le soutien et le respect de toutes et tous
• faire découvrir d'autres horizons :oublier la monnaie et retrouver le sens du partage et de l'échange
• permettre le rêve, légitimer l'utopie !

Quand ?:

Les 1, 2 et 3 juillet tout devient (possible) gratuit !

Gratiferia Géante, concerts, spectacles, conférences, films, ateliers, animations enfants, coin détente et lecture, Info Kiosque...

Ce festival est le vôtre, venez participer à votre mesure !

Ci-dessous quelques liens pour en savoir plus:

https://lesdecroissantsdethune.wordpress.com/

https://www.facebook.com/groups/744147475684057/

https://www.facebook.com/events/1638485349808211/

Vous pouvez contacter Laura  :07 83 34 16 48 !


Merci d'avance et en espérant que cet événement vous plaise !

Solidairement: Les Décroissants de Thune