Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2019

Quatre remèdes naturels contre la bronchite...

Version Fémina s'engage à travers un article de Mme Caroline Dor en faveur des traitements naturels de la bronchite. Elle s'appuie pour cela sur le "Guide d'information sur les influences des médicaments entre eux,avec l'alimentation, les plantes et les produits de santé naturels" de Mme Alina Mayon, docteur en pharmacie, publié aux éditions du Dauphin. Elle constate que chaque année dix millions de bronchites aiguës sont diagnostiquées en France, surtout en automne et en hiver. Il est possible si la bronchite est bénigne de se soigner avec des plantes. Aussi, je reproduis fidèlement ses conseils.

Tout d'abord, le thym pour atténuer la toux. Son action antivirale, antifongique et antibactérienne permet, en effet, de lutter contre les virus et la surinfection bactérienne. Selon une étude, sur une période de 11 jours, les quintes diminuent plus rapidement chez les participants soignés avec un extrait de thym et de primevère. Que ce soit en infusion ou en teinture-mère, l'utilisation est aisée: une demi cuillère à café de thym frais ou sèché dans 150 ml d'eau bouillante, laisser infuser 10 minutes et boire 3 à 5 tasses par jour ou 30 gouttes dans un peu d'eau 1 à 3 fois par jour.

Le plantain ensuite, pour calmer l'inflammation. En Allemagne, l'usage médicinal du plantain lancéolé est reconnu pour traiter les infections et les inflammations des voies respiratoires et des muqueuses de la bouche et du pharynx. Ses feuilles, en effet, renferment un mucilage aux vertus adoucissantes et des alcaloïdes à l'activité antitussive. En infusion, mettre 1 cuillère de feuilles sèches dans 150 ml d'eau bouillante, puis, laisser infuser 10 à 15 minutes et boire de 3 à 4 tasses par jour. On trouve également des gélules de poudre de plantes (plantago lanceolata); en prendre 3 par jour dosées à 250 mg. Sinon, en extrait fluide, 30 gouttes 3 fois par jour.

L'épinette noire ou picea mariana permet de libérer les voies respiratoires.Elle est riche en monoterpènes et possède des propriétés anti-infectieuses, qui aident l'organisme à lutter contre la fatigue engendrée par la bronchite et à diminuer la toux. On l'utilise soit en massage sur le bas du dos: 1 goutte d'huile essentielle dans 50 ml d'huile végétale, soit en inhalation avec 5 gouttes d'huile essentielle dans de l'eau chaude à respirer 5 minutes environ et à répéter 2 fois par jour.

Enfin, l'eucalyptus pour fluidifier les glaires. Il contient, en effet, de l'eucalyptol apprécié pour ses vertus expectorantes, fluidifiantes et anti-inflammatoires. En infusion, mettre 5 feuilles dans 150 ml d'eau bouillante, laisser infuser 10 à 15 minutes et boire 3 tasses par jour. En inhalation, mettre 8 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus dans de l'eau chaude , respirer 5 minutes et répéter 2 fois par jour. En massage sur la poitrine, le dos ou la plante des pieds l'huile essentielle est souveraine. Possibilité aussi de diluer 8 gouttes d'H.E. dans un gel douche pour un bain ou une douche.

Mais, bien entendu, si la température dépasse 38° et dure plus de 3 jours, il est conseillé de consulter car risque de surinfection ou de bronchite asthmatiforme.

Lyliane

 

Écrire un commentaire