Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2019

Un espoir pour soigner certains cancers: la vitamine C en injections intra-veineuses...

Initiée il y a plus de 40 ans par le prix Nobel Linus Pauling, la reconnaissance des bienfaits de la vitamine C est en cours actuellement dans certains milieux scientifiques, si j'en crois un dossier de Mr Hughes Belin dans le magazine Néosanté du mois de décembre 2018. Les fruits et les légumes sont les principales sources de vitamine C dans notre alimentation, mais la biodisponibilité de cette vitamine dépend de nombreux facteurs et notamment de l'état général de la personne. En raison de la pollution, de l'alcoolisme, des infections, du tabac, de l'âge ou d'un régime alimentaire déséquilibré, la déficience en vitamine C est très répandue. Mais elle passe souvent inaperçue.

N'étant pas considérée comme un médicament, la vitamine C est en vente libre sous forme de supplément diététique à prendre par voie orale. "Relativement chère à l'achat, la vitamine C liposomale est la plus efficiente, car les molécules de vitamine C sont enveloppées d'une membrane phospholipidique similaire à celle des cellules. Ces minuscules billes de graisse traversent sans encombre le tube digestif et sont facilement assimilées au niveau des tissus". Dans certaines conditions et dans certains pays (USA, Canada…), on pratique avec un bon pourcentage de succès l'injection de doses massives (jusqu'à 300g/jour) de vitamine C par intraveineuse, voire en intramusculaire ou même en inter-rectale pour ceux qui ne supportent pas les injections.

Si la science s'y intéresse, c'est notamment depuis que, lors du 3ème Congrès de l'Institut pour la Santé Naturelle à Paris en novembre 2017, Mr Ron Hunninger, directeur médical de la Clinique Privée Riordan (Kansas) a déclaré: "C'est l'huile de la machine de la vie qui protège les cellules de leur propre stress oxydant. C'est un traitement universel contre les maux chroniques qu'ils soient dûs à l'âge ou à des maladies". La vitamine C joue un rôle de premier plan dans l'immunité cellulaire, mais c'est également un bactéricide et un antidote aux toxines, qui protègerait même des radiations. Autre indication intéressante: elle réduirait le risque de progression de la DMLA et aurait un rôle anti-dépresseur. Des expériences sont en cours pour les maladies d'Alzheimer, de Parkinson et d'Hutington, car elle nettoierait les neurones.

Là où les controverses semblent les plus vives, c'est au sujet du cancer. En forçant la dose (100 fois le niveau normal) par injection  intra-veineuse pendant plusieurs heures, on obtiendrait des actions sur les cellules cancéreuses sans endommager les cellules saines. La vitamine C permettrait de "reprogrammer" les cellules cancéreuses pour les faire fonctionner normalement. La seule contre-indication connue à ce jour serait en cas de calculs rénaux ou de déficience de certains enzymes. Actuellement, le bénéfice de la vitamine C est important en terme de qualité de vie des patients. Mais, en France comme en Belgique, le protocole pour injecter la vitamine C n'est pas reconnu, alors qu'en Allemagne c'est chose commune. Voir notamment le Centre de traitement alternatif du cancer à Kehl en Allemagne avec le Dr Dieter Hartung, où la vitamine C à hautes doses soutient les chimiothérapies.

Le Dr Drouin de Marseille ainsi que le Dr Bouchoucha de Nice, qui travaille en lien avec un oncologue, peuvent être amenés à prescrire des injections de vitamine C après des analyses poussées, un examen clinique et un questionnement sur le vécu émotionnel du patient. Toutefois, même du côté du monde médical, où souvent prévalent conservatisme et incrédulité, le vent semble en train de tourner sous la pression  des patientes et des patients. Changer de paradigme et mettre en avant un produit bon marché comme la vitamine C demandera donc peut-être encore quelques années...

Pour aller plus loin, on peut par exemple consulter les  sites Internet suivants: www.alain-scohy.com, www.riordanclinic.org ou www.topsante.com.

Lyliane

Écrire un commentaire