Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2019

Ces mères qui ont pris le pouvoir sur les dealers...

Dans le journal Nice Matin du 22/12/2018, Mme Laure Bruyas nous conte une belle histoire. C'est l'histoire des mères du quartier Jean Vigo qui ont réagi  et ne veulent plus que leur quartier soit stigmatisé "quartier shit". Dans leur rue, en effet, un local était squatté depuis longtemps par des dealers. Les mères du quartier, dont la Présidente de l'association nouvellement crée Mme Faouzia Maali, ont imaginé faire de cet endroit un lieu où leurs enfants pourraient apprendre, où les habitants pourraient échanger, se rencontrer.

Tout d'abord, la propriétaire du lieu leur a offert un an de loyer si le local était remis en état. Alors, tout le quartier s'y est mis pour repeindre, nettoyer, transformer. Ensemble ils sont allés récupérer tables et chaises offerts par le Palais de la Méditerranée. Une maison commune pour tous était née. Au bout d'un an, le loyer devait être réglé. C'est alors, après maintes recherches, que leur association Amica a obtenu une subvention de l'Etat. Celle-ci peut donc continuer à œuvrer pour le quartier Jean Vigo.

On ne peut qu'applaudir ces mères qui ont refusé la fatalité et qui se battent pour créer un avenir ensemble. Faisons savoir autour de nous que dans une rue abandonnée aux trafics, des dealers ont pu être délogés grâce à l'investissement pacifique de tout un quartier. C'est sans doute possible ailleurs, à condition de mettre la main à la pâte et de croire à la réussite d'un tel projet...

Lyliane

Écrire un commentaire