Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2019

Un satellite de Thalès Alenia Space pour étudier l'écosystème...

Un article de Mr Fabien Binacchi dans le petit journal gratuit "20 minutes" nous apprend que le fabricant de satellites basé à Cannes, Thalès Alénia Space, développe un engin spatial chargé "d'évaluer la santé de l'écosystème terrestre" pour un lancement en 2023. Construit pour le compte de l'ESA (Agence spatiale européenne) avec un budget de 150 millions d'euros, FLEX pour "Fluorescence Explorer" survolera le globe à la recherche de traces d'activité de photosynthèse, à l'origine de la vie sur Terre, invisibles à l'œil nu. Thales Alenia Space est une coentreprise franco-italienne du secteur de l'industrie spatiale basée à Toulouse et Cannes (France).

Il est prévu que le satellite embarque Floris, un spectromètre capable de mesurer les lueurs de photosynthèse, la fluorescence de la végétation, indiquant son état. Ce nouveau satellite s'appuiera sur des capteurs optiques et thermiques d'un autre engin  de la Constellation Sentinel-3 pour affiner son diagnostic. La maîtrise d'œuvre du satellite sera assurée à Cannes, où le centre Alénia Space emploie 2100 salariés. Il sera mis en orbite à une altitude de 800km.

 

Pour en savoir plus, contacter sur internet: www.thalesgroup.com.

Lyliane

Écrire un commentaire