Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2018

La France va accueillir environ 20 personnes sur les 87 qui sont à bord de l'Open Arms en Espagne.

Le bateau Open Arms,  le navire d'une ONG humanitaire espagnole, arrivé le 9/8/2018 à Algésiras avait à son bord quelques 87 personnes recueillies au large de la Libye quelques jours auparavant. La plupart sont des Soudanais de la région du Darfour et ils avaient passé 50 heures au moins sans eau sur un canot pneumatique dérivant en Méditerranée. Comme l'Aquarius, le Lifeline et le Pozzallo, l'Open Arms s'est heurté au refus du nouveau gouvernement italien de les accueillir. L'Espagne leur a généreusement ouvert ses ports de Valence et d' Algésiras, tout comme Malte. La France a décidé d'accueillir une partie de ces réfugiés (une vingtaine environ) après examen de leur situation.

Cette décision est "conforme à l'esprit du conseil européen de juin 2018 préconisant des solutions concertées et coopératives entre les Etats Membres de l'UE". Une équipe de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) va se rendre sur place pour examiner les situations individuelles et déterminer qui sont celles et ceux qui ont le plus besoin de protection. Cela pourrait déboucher éventuellement sur un droit d'asile. L'article signale que c'est la quatrième fois que des pays européens décident de se répartir les "migrants" qui débarquent sur la côte méditerranéenne depuis que le gouvernement italien a bloqué ses ports aux navires humanitaires.

Merci à l'Espagne de prendre le relais de la Grèce et de l'Italie et à tous les bénévoles des navires humanitaires qui sauvent la vie de ces exilés fuyant la guerre et la misère au péril de leur vie! Selon moi, la France s'honore de prendre sa part de ce vaste mouvement de solidarité européenne...

Lyliane

Écrire un commentaire