Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2018

La frange haute... selon Mme Julie Meunier.

Dans "Nous", supplément à Nice-Matin, Mme Aurore Harrouis publie son interview de  Mme Julie Meunier, originaire d'Hyères dans le Var. Celle-ci, atteinte d'un cancer du sein à l'âge de 27 ans, a crée une gamme de turbans faciles à nouer qu'elle a adaptés avec une frange. Après s'être formée à l'atelier BÖ de Nice, elle a dessiné des modèles. Cette alternative à la perruque a eu du succès, car nombreuses sont les femmes qui veulent rester féminines malgré les traitements.

Aujourd'hui, à l'âge de 31 ans, alors qu'elle est en rémission, Mme Julie Meunier a même ouvert un showroom à Nice-Nord, rue Parmentier exactement. Là, Mme Meunier reçoit sur rendez-vous, propose un café, discute avec les clientes. Elle expose les Franjynes sur des têtes à coiffer vintage. Mme Meunier a sur ses étagères une moisson de trophées. Les Franjynes ont, en effet, notamment décroché la 1ère place du concours national talent dans la catégorie commerce au Ministère de l'Economie.

Pour en savoir davantage, consulter le site Internet sur: www.lesfranjynes.com

Lyliane

 

Écrire un commentaire