Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/03/2018

Les pouvoirs fabuleux de la salive...

Dans Version Femina, un article de Mme Sylvie Boistard fait le point sur l'intérêt de la salive. En effet, longtemps ignoré, ce fluide incolore et naturel, qui hydrate notre bouche retrouve de l'intérêt dans le monde médical et scientifique. "Constituée à 99% d'eau, la salive abrite un mélange de sels minéraux (sodium, potassium), d'hormones, de composés génétiques et de mucine, une glycoprotéine, qui la rend filandreuse. Sans oublier les enzymes, dont l'alpha-amylase, essentielle pour préparer le bol alimentaire à la digestion".

Il a été récemment découvert que la salive transporte de l'ADN et qu'elle contient plus de 3500 protéines différentes, nous informe le Pr Christophe Hirtz,  biochimiste à l'université de Montpellier. Elle contient tout d'abord un puissant antidouleur grâce à une molécule (l'opiorphine) ont découvert des chercheurs de l'Institut Pasteur. Cette molécule aurait les mêmes propriétés que la morphine, sans conséquence sur la tension et la respiration. Elle n'entrainerait de plus aucune dépendance.

Il a été reconnu que la salive protège la bouche des bactéries. elle aide à cicatriser les petits bobos et c'est un lubrifiant naturel pour les dents. Le Dr V. Meuric, chirurgien-dentiste au CHU de Rennes, s'en sert lors de la pose des prothèses dentaires. La salive prévient également la mauvaise haleine. Elle ferait partie aussi de la prévention des caries en neutralisant l'acidité buccale.

La salive assure une bonne digestion grâce à une amylase et elle est essentielle au goût. L'absence de salive après une maladie nous le fait découvrir. Un adulte produit et déglutit près d'1 l de liquide par jour grâce à 6 glandes salivaires logées sous la langue, les mandibules et les oreilles. La production de salive est généralement moins abondante la nuit. La journée en effet la salivation est souvent déclenchée par un réflexe de vue ou d'odeur. Une hyper-salivation se produit parfois pendant la grossesse ou à la suite d'une lésion infectieuse de la bouche.

Enfin, la salive aide au diagnostic car nos crachats peuvent révéler certaines maladies: par exemple les pathologies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer. Les chercheurs et biochimistes actuellement affinent leurs analyses sur une lipoprotéine Apo E4, facteur de pronostic pour ces maladies.

Pour approfondir le sujet, contacter le site Internet: www.

Lyliane

 

Écrire un commentaire