Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2018

La ville de Cannes (06) pionnière pour l'éducation artistique en France...

Un dossier complet proposé par Mme Lorraine Rossignol pour le journal hebdomadaire Télérama nous présente l'objectif ambitieux de la ville de Cannes (75 000 habitants), qui vise cent pour cent des élèves confrontés dès la maternelle à une pratique artistique. Avec le concours d'enseignants du quartier de la Frayère, au nord de la ville, de quelques professeurs de collèges et de lycées, de bibliothécaires, d'un chorégraphe, d'enseignants du Conservatoire de la ville, de Conseillers pédagogiques de l'Education Nationale, de Mr le recteur de Nice et de Mr le maire(LR) de Cannes, Mr Lisnard, la quasi totalité des écoles élémentaires de la ville(150 classes environ) six collèges et huit lycées sont concernés par ce projet d'envergure.

Il s'agit en effet de faire de la ville de Cannes, connue mondialement pour le cinéma, un laboratoire pour offrir à tous les élèves quelle que soit leur origine sociale des ateliers de pratique vocale, de théâtre, d'apprentissage d'un instrument de musique, des visites, des rencontres, des projections culturelles. Cette initiative s'appuie sur des dispositifs existants comme Filmécole, Cham, Orchestre à l'école, projet EAC (éducation artistique et culturelle) et surtout sur un budget municipal investissant massivement dans la culture. Ainsi, cet ancien village de pêcheurs, où coexistent aujourd'hui hôtels de luxe, belles villas et quartiers en difficulté avec une population multiculturelle a trouvé dans la culture "un liant lui permettant de recoudre le tissu urbain".

Le statut officiel de "ville expérimentale" vient d'être conféré à Cannes par le Haut Conseil  de l'éducation artistique et culturelle, le HCEAC. Ce lieu d'expérimentation est appelé à devenir un modèle à l'échelle nationale. Malgré le surcroît de travail pour les enseignants, la plupart des personnes invitées à rejoindre le projet sont enthousiastes. Tous ont à cœur de" révéler quelque chose qui se trouve déjà à l'intérieur des élèves, de leur offrir la joie profonde de trouver un espace pour inscrire sa propre histoire". Mr Frédéric Borri, professeur du Conservatoire, affirme:" Notre but n'est pas de faire de ces enfants de petits génies de la musique, mais avant tout des gamins heureux". Apparemment, ajoute Mr Abdoulaye Konaté, danseur-chorégraphe, enseignant en Lycée professionnel, "ces élèves sont transformés, commencent à être eux-mêmes, à trouver leur place dans la société".

Les Etats Généreux de la Culture s'y sont intéressés, alors pourquoi pas nous? Pour approfondir le sujet, consulter sur Internet le site de la ville de Cannes notamment: www.cannes.com/...2017/.../education-artistique-et-culturelle-cannes-ville-pionniere.h..

Lyliane

 

Écrire un commentaire