Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2018

Dépendance: bien connaître l'A.P.A. (allocation personnalisée d'autonomie)...

Cette Allocation sert à financer les besoins spécifiques d'une personne en perte d'autonomie: rémunération d'une aide à domicile, adaptation du logement, portage des repas, recours à des dispositifs d'accueil temporaire... Selon Mme Joëlle Maraschin dans le Journal Que Choisir Santé, une personne qui réside dans un établissement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) peut bénéficier de l'APA. Le versement de cette allocation peut être fait directement à l'établissement ou bien sur le compte bancaire du résident s'il le demande. L'APA couvre en partie le règlement du tarif dépendance fixé par l'EHPAD.

Pour être concerné par l'A.P.A, il faut être âgé d'au moins 60 ans et avoir une dépendance comprise entre Gir1 (le plus de dépendance) et Gir4. L'allocation peut être attribuée à des personnes qui résident en France de manière stable et qui vivent à leur domicile, chez un accueillant familial, dans un foyer logement... Quels que soient leurs revenus, ces personnes peuvent en bénéficier, mais le montant attribué est fonction des revenus.

L'A.P.A est une aide accordée par le département. Il est nécessaire de se procurer et de remplir un dossier de demande d'A.P.A, disponible auprès des mairies, des C.C.A.S (centres communaux d'action sociale), du département ou d'un point d'information local, dédié aux personnes âgées. (CLIC). On peut trouver les adresses correspondantes sur le site: www.service-public.fr à la rubrique A.P.A.

Après réception du dossier complet, une équipe médico-sociale se charge d'évaluer le degré de perte d'autonomie la personne (toilette, habillement, téléphone, repérage dans le temps et l'espace...). Puis, un plan d'aide est proposé. Les personnes ont alors 10 jours pour accepter  la proposition ou demander des modifications. La décision du département doit intervenir dans les 2 mois suivant la date de réception du dossier. Passé ce délai, un montant forfaitaire est versé dans l'attente d'une décision.

Le montant de l'A.P.A est calculé en fonction des ressources du bénéficiaire, du niveau de perte d'autonomie, du coût des aides prévues dans le plan d'aide. Au-delà d'un plafond de ressources, le bénéficiaire  acquitte une participation aux dépenses. Le montant maximum était de 1713 euros en octobre 2016 pour Gir1 et de 660 euros pour Gir4. Parfois, les Conseils Départementaux envoient aux bénéficiaires des chèques emplois services (Cesu) correspondant au nombre d'heures d'aide à domicile prévu par le plan d'aide.

Lyliane

 

Écrire un commentaire