Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2017

Aider les enfants syriens et irakiens réfugiés au Liban et au Kurdistan à suivre leur scolarité...

L'Association CCFD-Terre solidaire nous fait savoir qu'environ 8,4 millions d'enfants syriens sont affectés par le conflit actuel (alimentation, soins de santé, traumatismes psychologiques...) et que 900 d'entre eux vivent dans des camps de réfugiés de la Plaine de la Bekaa au Liban. Leurs conditions de vie sont difficiles. Le CODSSY, organisation partenaire du CCFD, apporte une aide alimentaire, médicale et psychologique aux réfugiés de ces camps.

La mission de proposer un apprentissage scolaire et des activités d'éveil aux enfants repose à la fois sur l'Association locale Alphabet et par une association fondée par Mme Ranim, une syrienne, animée par des professeurs réfugiés. Déjà 7 écoles ont été crées pour des enfants de 5 à 14 ans, afin de leur permettre d'acquérir une éducation de base et des activités créatives. Car ces enfants sont un espoir pour construire l'avenir de leur pays.

D'autre part, le CCFD nous apprend que depuis 2014 plus de 3 millions d'Irakiens ont fui leur région. La moitié d'entre elles soit environ 1 million de personnes ont trouvé refuge au Kurdistan irakien et attendent de savoir si elles peuvent rentrer dans leur pays. Parmi elles se trouvent beaucoup d'enfants de chrétiens d'Irak chassées par Daesh. Elles ne savent pas encore si leur sécurité pourrait être assurée à leur retour. Il y aura également des écoles à reconstruire ou à réhabiliter. Une association  partenaire sur place du CCFD, Ponte Per,  accueille déjà 450 écoliers de 6 à 12 ans et plus de 30 professeurs. 

Dans  l'un et l'autre cas, une aide concrète serait bienvenue par exemple pour financer l'achat de fournitures scolaires ou construire de nouvelles classes. Pour faire un don ou s'informer sur le CCFD, contacter via Internet: www.ccfd-terresolidaire.org.

Lyliane

 

Écrire un commentaire