Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2017

Est-ce la fin du gâchis alimentaire?

 
MISE À JOUR SUR LA PÉTITION

The Food Life - L’application qui lutte contre le gaspillage alimentaire et combat la faim

Arash DERAMBARSH
Courbevoie, France
 

16 OCT. 2017 — A l'occasion de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire et de la Journée mondiale de l’alimentation, l'entrepreneur Marc Simoncini et Arash Derambarsh lancent l'application "The Food Life" : www.ThefoodLife.org 

Cette application est accessible gratuitement. Et elle va aider des millions de personnes à manger : https://youtu.be/QfREd4Olc9c (Video)

Elle va permettre l'application concrète de la loi contre le gaspillage alimentaire, votée à l'unanimité le 3 février 2016. 

Depuis, le vote de la loi, plus de 10 millions de repas ont été distribués à des démunis. 

Une loi simple et efficace, imposant aux supermarchés de donner tous leurs invendus consommables à l'association de leur choix.

1) Chaque citoyen peut créer une association et déposer ses statuts à la préfecture afin d'y obtenir une habilitation.

2) Celui-ci pourra ensuite s'adresser à l'enseigne de son choix dans sa commune, afin que celle-ci lui remette les invendus pour une distribution le soir même.

3) Et si un supermarché refuse, c'est une peine d'amende de 3750 €.

Concrètement, une carte virtuelle interactive va permettre d'afficher tous les supermarchés. Il suffira de cliquer sur un supermarché et d'obtenir les coordonnées des associations habilitées avec lesquelles il collabore. Si aucune information n'est intégrée, cela signifie que soit le supermarché n'a toujours pas intégré les informations, soit qu'il n'a tout simplement pas contracté de partenariat avec une association.

L'application "The Food Life" sera donc utile aux :

- Supermarchés : via un back office, ceux-ci pourront renseigner les coordonnées des associations avec lesquelles ils collaborent

- Associations : ils pourront géolocaliser les supermarchés à contacter pour mettre en place le partenariat

- Citoyens : savoir où récupérer les invendus alimentaires consommables

Écrire un commentaire