Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2017

Thérapies ciblées dans le traitement des cancers et compléments en parallèle ...

 

Selon un document émanant de l'établissement Gustave Roussy, les thérapies ciblées sont efficaces, car elles permettent d'identifier les particularités biologiques de la tumeur. Elles proposent notamment au patient un traitement adapté aux anomalies moléculaires responsables de son cancer. L'accès à une médecine personnalisée repose sur l'analyse du génome des tumeurs des patients. Le coût d'un portrait moléculaire est cependant très élevé: 5000 euros par patient.

Gustave Roussy, établissement de santé privé d'intérêt collectif (ESPIC) à but non lucratif, est le premier Centre de Lutte contre le Cancer en Europe. En 2016, plus de 48 000 patients y ont été soignés. Un bâtiment de recherche entièrement dédié à la médecine moléculaire et un Département d'Innovation Thérapeutique et d'Essais précoces, unique en France, favorisent l'accès de chaque patient aux molécules innovantes à travers des essais cliniques de phase un et deux. Dans les départements, il y a des équipes qui suivent ces avancées et les mettent en pratique. A Nice par exemple c'est le cas à la Clinique du Parc Impérial, Boulevard Tzarewitch, où j'ai été traitée.

L'étude SAFIR 01 est «le premier essai clinique mondial à grande échelle testant le concept scientifique de médecine personnalisée. Réalisée auprès de 423 patientes touchées par un cancer du sein métastasique, cette étude a révélé que le profil moléculaire des tumeurs était réalisable chez 70% des patientes et pouvait orienter les médecins dans le choix d'une thérapie ciblée». Chez la femme, le cancer du sein reste encore la première cause de décès par cancer.

Pour le cancer colorectal, les thérapies ciblées donnent également des résultats très prometteurs. Ce cancer, qui se développe pendant 10 ans, s'il est détecté à temps se guérit 9 fois sur 10 avec une association de chirurgie, de chimiothérapie et de radiothérapie. Le cancer colorectal reste néanmoins le 3ème cancer le plus fréquent en France.

Le cancer de la prostate bénéficie lui aussi de recherches avancées sur les 4 dernières années. L'hormonothérapie de nouvelle génération bloque les cellules cancéreuses, afin d'en limiter la propagation. Deux types d'hormonothérapies ont été mises au point par les chercheurs de Gustave Roussy: l'abitatérone et l'enzalutamide. Enfin, les équipes de ce même établissement ont développé des thérapies ciblées notamment à base d'un médicament le dénosumab qui agit sur les anomalies responsables des métastases osseuses. Il faut savoir que le cancer de la prostate reste la quatrième cause de décès chez l'homme dans notre pays.

A côté de ces traitements officiels efficaces, il y a la place pour des cures de jus de fruits et légumes (cure de Breuss), de riz complet selon le protocole de Mr Ohsawa, d'associations de compléments alimentaires ( par exemple une association de bromélaïne et de vitamine C à haute dose) et de traitements protecteurs des organes principaux d'élimination (foie et rein ) avec des ampoules de desmodium, des gélules de chardon Marie et de propolis... Une réduction drastique de tout sucre est conseillée de même qu'une oxygénation par la marche ou la pratique d'un sport. Enfin, je signale par expérience personnelle la nécessité d'une bonne hygiène mentale à base de pensées positives, de joie de vivre et de remise en question de comportements ou de croyances inadaptées au développement spirituel de la personne touchée par le cancer. Un suivi psychothérapique et naturopatique est, selon moi, fortement recommandé en parallèle aux soins.

Pour toute question concernant les traitements officiels en cours consulter www.gustaveroussy.fr. Pour d'autres approches, je peux conseiller de lire les excellents ouvrages du Dr Luc Bodin ou de visiter son site internet www.luc-bodin.com. Pour la cure N° 7 de Mr Ohsawa, il est possible de se reporter à www.lamacrobiotique.com/ALIMENTATION/numero7.html .

 

Lyliane

Écrire un commentaire