Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2017

Connaissez-vous Riace, le village italien de la solidarité?

Riace, écrit Mr J. B. Shaki dans l'US Mag de septembre 2017, est devenu le village le plus connu de Calabre grâce à Mr Domenico Lucano, maire de Riace, et à ses habitants, qui, les premiers, ont décidé d'accueillir des réfugiés. Si vous voulez vous rendre à Riace, des randonnées d'une semaine sont organisées par l'Association Passeggiate  en relation avec Naturaliter en Calabre. C'est une région magnifique de la province de Reggio de Calabre. Les participants (groupes de 8 à 12 personnes) sont hébergés chez l'habitant. Cf http:// passeggiate@free.fr.

A l'entrée du village est inscrit le slogan:"'Riace, ville de l'accueil et de l'humanité", devenu la devise du maire et de tous les habitants. La revue américaine Fortune a même placé Mr Lucano dans les 50 personnes les plus influentes dans le monde. En effet, en juillet 1988, les habitants ont ouvert leur porte et le village à 300 kurdes d'une embarcation échouée sur leur côte. En 20 ans, la petite ville a accueilli 6000 réfugiés et migrants. Certains n'ont fait qu'y passer, mais plus de 200 réfugiés y vivent encore et y travaillent.

Ce village qui avait perdu toute sa jeunesse à cause de l'exode rural, n'avait presque plus de commerces, ni d'écoles revit grâce à ces réfugiés qui se sont intégrés dans le tissu social en se mariant, faisant des enfants, retapant des maisons en ruines, créant ateliers d'artisanat, commerces et entreprises. L'Etat italien donne des subventions pour les réfugiés. Cela lui coûte moins cher que des camps d'accueil ou de détention... Sur les murs du village, des fresques peintes par des réfugiés racontent leur périple pour arriver jusqu'en Italie.

Les mineurs isolés sont accueillis dans des gîtes communautaires, gérés par les réfugiés eux-mêmes. Des jardins ouvriers vont leur être attribués. Pour Mr le maire:" Le repeuplement de Riace par des réfugiés du Soudan, de Somalie, d'Ethiopie, d'Irak, d'Erythrée etc...nous a sauvés, car la plupart de nos compatriotes avaient émigré en Argentine ou aux Etats-Unis!" Pour les habitants, le combat contre la mafia (la 'Ndrangheta) et pour l'accueil des migrants fait partie d'une même démarche d'ouverture au monde. Riace est pour le moment un des rares villages à s'être porté partie civile contre la mafia.

Très vite, l'engagement du Maire de Riace a attiré la curiosité. En 2011, Wim Wenders a réalisé un documentaire sur le village et sa solidarité. Il prétend même depuis Berlin:"La véritable utopie n'est pas la Chute du Mur de Berlin, c'est ce qui se passe dans le village de Riace en Calabre". Un nouveau film "Un paese di Calabria" de Shu Aillo et Catherine Catella retrace les événements marquants du passé des habitants et ceux qui rythment aujourd'hui la vie à Riace. Pourquoi ne pas en parler autour de nous, à nos maires et nos députés? Pour en savoir davantage sur cette belle initiative citoyenne, consulter par exemple Wikipédia ou bien: 

https://www.la-croix.com/.../En-Calabre-le-village-de-Riace-revit-grace-aux-refugies-...
 
Lyliane 

 

Écrire un commentaire