Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2017

Une utopie devenue réalité: les Thermopyles à Paris...

Une poignée de riverains du 14 ème arrondissement à Paris, membres de l'association Urbanisme et Démocratie, ont imaginé courant 2001 un moyen de peser sur les décisions d'aménagement les concernant, nous apprend Mme Nathalie Birchem dans le journal La Croix de janvier 2017. Une femme nommée Sabine Bröhl, âgée de 49 ans et travaillant dans des centres d'hébergement, avait suivi le processus depuis le début. Elle s'était rendue compte en effet que "les gens sont renvoyés de centre d'urgence en centre d'urgence et qu'il manquait une alternative pour stabiliser les gens".

Un petit groupe autour de cette femme eut l'idée de demander de l'aide à la Fondation Abbé-Pierre, afin de créer une pension de famille pour les personnes en grande précarité. Ouverte en juin 2012 avec le soutien de la mairie de Paris et de l'OPAC, la pension des Thermopyles accueille une vingtaine de locataires qui y logent en meublé moyennant une participation mensuelle qui oscille entre 40 et 210 euros. Ils peuvent même partager un jardin, une cuisine, une salle à manger et quelques ateliers animés par des bénévoles.

Mme Sabine Bröhl est devenue entre temps directrice des Thermopyles. Elle s'emploie notamment à gérer les éventuels conflits entre locataires. En effet, ces personnes ne se sont pas choisies et elles sont contraintes à vivre ensemble. Néanmoins ça fonctionne et crée du lien entre les personnes. Pour en savoir plus sur cette initiative, contactez sur Internet: regismarzin.blogspot.com/2012/12/7-decembre-paris-14-inauguration-maison.html.

Lyliane

Écrire un commentaire