Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2017

Expédition 7ème Continent...

Entre le 8 juillet et le 10 août a eu lieu une tournée à la rencontre des citoyens en région occitane. Il s'agissait de rencontrer les Français, nombreux l'été en bord de mer, et de les sensibiliser à tout ce que cet univers marin a à nous offrir, mais aussi de leur faire prendre conscience de l'ampleur de la pollution plastique des mers et des océans. Nous savons en effet que 80% de cette pollution provient de l'activité humaine à terre.

Cet été donc, l'Expédition 7ème Continent, présidée par Mr Francis Vallat mais fondée et dirigée par Mr Patrick Deixonne, a mobilisé le grand public pour que les déchets plastiques ne soient pas rejetés dans la nature. La Mer Méditerranée n'est pas épargnée, alors que son littoral abrite une grande richesse écologique au sein du Parc Naturel marin du Golfe du Lion.

La tournée pédagogique a été organisée avec le soutien de la Région Occitanie, de l'Union des Villes Portuaires d'Occitanie et du Centre pour l'environnement du Bassin de Thau. Des médiateurs scientifiques se sont rendus dans 10 ports, afin d'accueillir les visiteurs sur le voilier Amadeus, vieux gréement de 1910, et de répondre à leurs questions. Ils leur ont montré notamment des échantillons recueillis lors d'expéditions précédentes, les ont sensibilisé au tri, leur ont fait parcourir une exposition pédagogique digitale et surtout proposé des conférences-débat et des films de l'Expédition 7ème continent...

Dans chacune des villes-étapes (Port-Leucate, Le Cap d'Agde, La Grande Motte, Port Camargue...), un nettoyage des berges, des plages, des routes et des rivières était organisé. Bref, une initiative qu'il serait sans doute possible d'étendre partout en France comme en Europe(bords de lacs, de torrents, de fleuves, d'étangs comme dans les squares, les écoles...), afin de faire comprendre concrètement que la pression sur la biodiversité est multiple. Chaque citoyen devrait en effet, me semble-t-il se sentir concerné par ce type de démarche.

Pour en savoir plus sur le sujet, contacter par exemple www.septièmecontinent.com ou le blog: oceans.taraexpeditions.org.

Lyliane

 

 

Écrire un commentaire