Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2020

Vendre son logement vite et bien...

 La première étape pour vendre son bien est de fixer le juste prix, estime Me Rozenn Le Beller, notaire à Lanester ( 56) dans Télé-Loisirs. En effet, il ne suffit pas de surfer sur Internet ou de consulter les dernières ventes immobilières du quartier. Le mieux est de s'adresser à un professionnel comme un notaire ou un agent immobilier. Car un logement surévalué ne se vend pas. Il va rester longtemps sur le marché et décote inévitablement, ce qui peut paraître suspect aux yeux des acquéreurs potentiels.

Ensuite, dès le début, lancer les diagnostics immobiliers, car pour pouvoir diffuser une annonce, le diagnostic de performance énergétique (DPE) doit être obligatoirement affiché. En général, on groupe tous les diagnostics: amiante, plomb, termites, mérules, assainissement, métrage Loi Carrez, gaz, électricité, état des risques et pollutions... De ce fait, le prix est moindre en principe. Pour cela, s'adresser à un diagnostiqueur certifié (coordonnées sur diagnostiqueurs.din.developpement-durable.gouv.fr ).

L'étape suivante est de préparer les visites pour les acheteurs. Il s'agit de rendre son logement attrayant en soignant certains détails. Tout doit être propre, rangé et si possible désencombré. De coûteux travaux ne sont pas forcément nécessaires (ravalement, toiture...). Rester transparent et ne dissimuler aucun détail (humidité, infiltrations, litiges de voisinage...) Sinon, en cas de problème ultérieur, votre responsabilité pourrait être engagée.

Enfin, sécuriser son opération, en sachant à l'avance le montant de tous les frais à votre charge (notaire, agent immobilier...). Les professionnels, en effet, prévoient en outre les clauses suspensives du compromis de vente à signer. Et avant la conclusion, ils s'assurent de pouvoir disposer des sommes dues par l'acquéreur sous forme de prêt. Sachez que seule la résidence principale est exonérée de taxe lorsque vous vendez  votre bien plus cher que lorsque vous l'aviez acheté. Sinon vous seriez imposés sur les plus-values en cas de bien locatif ou de résidence secondaire. Chaque partie peut se faire assister de son propre notaire.

Lyliane

Écrire un commentaire