Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2019

A propos du port du voile...

Pour Kahina Bahloul, le port du voile n'est "pas une obligation religieuse". Invitée de la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC ce lundi 9 septembre, cette diplômée en islamologie de l'Ecole pratique des Hautes études, première femme à avoir été nommée imame en France, a expliqué pourquoi elle ne porte pas le voile, et en a profité pour livrer sa vision de la foi.

"Le texte coranique n’oblige pas la femme à sa voiler les cheveux"
"Je considère que le voile n’est pas une obligation religieuse. J’ai beaucoup étudié les textes et je considère que le texte coranique n’oblige pas la femme à sa voiler les cheveux", a-t-elle expliqué, alors qu'une première prière mixte a été dirigée par deux femmes, Anne-Sophie Monsinay et Eva Janadin, dans une mosquée parisienne ce samedi 7 septembre. L'événement a rassemblé une soixantaine de personnes.
Adepte d'une idéologie résolument progressiste, Kahina Bahloul a lancé il y a quelques jours une campagne de crowdfunding dont le but est d'ouvrir une mosquée "libérale", dans laquelle hommes et femmes pourront prier côte à côte, et où les temps de culte seront dirigés de manière paritaire.

Il est important pour la religion musulmane d’instaurer un nouveau paradigme où les hommes et les femmes ont exactement la même place au sein des lieux de culte (...) Dans les lieux de culte traditionnels, la salle de prière principale est dédiée aux hommes et ça ce n’est plus acceptable au 21e siècle", a-t-elle également détaillé au micro de RMC.

redaction - Gentside - mercredi 11 septembre 2019

 



Écrire un commentaire