Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2019

Le vrac se développe ...

Selon Mr Fabrice Pouliquen dans le Journal 20 Minutes, le vrac commence à se diversifier et à se développer. Une start-up lilloise Jean Bouteille a même prévu de mettre en magasin les premières fontaines à bière, les Oublong. Il y avait déja du vrac frais (produits à la découpe comme du fromage, de la charcuterie, des fruits et légumes) et quelques produits secs commençaient à être en rayon. Ce marché est aujourd'hui en plein essor et essentiellement à 80% dans les magasins bio.

La campagne Zéro Waste France liste déja des jus de fruits, du vin, de la lessive. Mais pour l'huile d'olive des problèmes juridiques se posent encore, notamment pour se servir tout seul ou pour éviter que le produit sèche ou ne soit périmé. Le Cahier des Charges de certaines marques ne prévoit pas toujours la vente en vrac et cela complique parfois les choses. Il y a donc quelques défis technologiques à surmonter. Pour certains produits comme les yaourts, la consigne semble une solution plus appropriée.

Lyliane

Écrire un commentaire