Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2019

Les Français au secours de leurs monuments...

Dans la revue "ça m'intéresse" de septembre 2018, Mme Laurène Champalle nous explique à travers un article illustré comment, pour sauver des édifices en péril, des campagnes de financement participatif sont lancées sur Internet auprès de particuliers avec un grand succès. C'est notamment le cas de la maison de Georges Bizet, le compositeur de Carmen, qui a été rachetée par le département des Yvelines grâce à 140 000 euros de dons.

De même, un édifice du 19 ème siècle en ruine et envahi par la végétation: le château de La Mothe-Chandeniers aux Trois-Moutiers (Vienne) a été sauvé de la démolition. Menacé par l'appétit de  promoteurs, il a en effet été racheté collectivement par 18 555 souscripteurs fin 2017 avec des parts à 50 euros. Sur les 500 000 euros nécessaires, 1,6 million d'euros ont été collectés en 2 mois. Cela va permettre d'ouvrir le site aux visiteurs. Les actionnaires du projet, vont bientôt être sollicités pour voter sur Internet, afin de décider des travaux les plus urgents à mener.

Chaque année, comme à La Mothe Chandeniers, les opérations de sauvetage du patrimoine se multiplient sur Internet, menées par des Fondation, des institutions comme Le Louvre ou même par des particuliers propriétaires de monuments en péril. Tous font appel à des campagnes de crowdfunding (financement participatif) en ligne, à la générosité de donateurs. Une telle opération de mécénat en faveur de chefs d'oeuvre en péril est une première mondiale. En 2015, l'Association "Adopte un château" et la start-up Dartagnans ont chez nous impulsé un bel exemple.

La Fondation du Patrimoine, le premier et principal organisme oeuvrant pour la sauvegarde des édifices anciens, a été crée en 1996. Toutefois, c'est vraiment depuis près de 5 ans que des collectes en ligne remportent un grand succès. L'amour des Français pour leurs églises, leurs hôtels particuliers, leurs châteaux ne se dément pas. Ainsi, en 2017, les collectes ont permis de soutenir plus de 2500 projets. Chaque année, des campagnes sont organisées lors des journées du Patrimoine fixées aux alentours des 15 et 16/9, notamment avec le Superloto du patrimoine, accessible à tous (à partir de 3 euros).

Accueillons donc ces occasions de contribuer à redonner vie à de belles bâtisses, témoins de notre passé!

Lyliane

Écrire un commentaire