Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2019

Offrir sans se ruiner grâce à une bourse aux jouets...

"Pendant longtemps, acheter des cadeaux d'occasion était tabou", écrit Mme Kathleen Junion dans le magazine "Nous". "Mais aujourd'hui, les parents n'hésitent plus à franchir le pas dans des brocantes ou à acheter en seconde main sur le net". Depuis 36 ans, l'Association des habitants du Parc de Sophia Antipolis (AHPSA) organise des bourses aux jouets 3 fois par an dans les Alpes-Maritimes. Il y a de tout: jouets, livres, vêtements...

Ces journées sont encadrées par des bénévoles de l'association, une vingtaine en tout. Celle-ci est ouverte à tous, que l'on habite Valbonne (06) ou pas. Le coût de l'adhésion est modique: 30 euros par année et par famille. L'association organise aussi des cours de langues, de yoga, des ateliers pour enfants ou ados.

Certains clients attitrés des bourses aux jouets attendent ces occasions avec impatience, car ils veulent lutter contre le gâchis ou par rejet de la société de consommation. D'autres viennent pour faire plaisir à leurs proches à moindre coût ou pour effectuer du troc. Les personnes interrogées sont pour la plupart contre le Black Friday et les Cyber Monday, qui poussent les consommateurs et les consommatrices à acheter.

Beaucoup sont des habitués des vide-greniers, des repair-cafés et prônent la récup. Car, de plus en plus, les gens aiment fabriquer eux-même des objets avec des matériaux de récupération. L'avantage de la démarche est que c'est bon pour la planète! On peut aussi acheter en seconde main sur internet sur des sites dédiés. Un groupe Facebook baptisé "Vente de jouets à moins de 10 euros-Var" compte déjà environ 1 100 membres!  

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de l'association de Sophia-Antipolis, contacter: www.ahpsa.com.

Lyliane

Écrire un commentaire