Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2018

Chercher le coupable et désamorcer les critiques...

Un article de Mme Bernadette Costa-Prades dans la revue "Nous" s'intéresse à la culpabilité sur le plan psychologique. C'est une "arme" malheureusement souvent utilisée dans le couple ou les entreprises afin d'asseoir son propre pouvoir. Parfois même culpabiliser quelqu'un revient à se dédouaner de sa propre culpabilité, de s'innocenter. La vie quotidienne, en effet, nous offre beaucoup d'occasions d'adresser des reproches, des critiques à autrui, comme si l'autre devait coller à nos désirs, se conduire en tout point comme nous le voudrions... 

La psychothérapeute Nicole Prieur, auteure de l'ouvrage "Amour, famille et trahison" chez Marabout relativise les situations dans la mesure où nous serions tour à tour accusé et accusateur. Mais là où cela ne va plus, c'est quand on est constamment mis en faute, où tout tourne à l'avantage d'autrui. Par exemple, reprocher à l'autre un trait de sa personnalité, grossir ses défauts, critiquer les moindres faits et gestes de son compagnon ou de son employé, apparaît comme une entreprise de dévalorisation à dénoncer.  

A l'inverse, il est très positif de se soutenir face aux épreuves de la vie, de désamorcer les critiques avec humour, de prendre de la distance pour ne pas tomber dans le piège de la culpabilisation. En nous débarrassant de la tentation de projeter nos mal-être sur l'autre, en regardant nos propres faiblesses et en les acceptant, nous devenons en effet plus tolérants et compréhensifs face aux autres. Autrui ne pourrait-il pas être vu comme un miroir qu'il nous propose de regarder pour faire un travail intérieur? Les psychologues ont mis en évidence que ce que nous cachons dans notre inconscient car nous en avons honte, nous dérange fortement si autrui le manifeste au grand jour...

Aussi, responsabilisons nous et cherchons à sortir du piège relationnel de la culpabilité! Pour aller plus loin avec ces notions, consulter par exemple sur Internet: www.orygin.fr.

Lyiane

 

Écrire un commentaire