Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2018

Comment instaurer l'égalité dès le berceau chez nos enfants?

Mme Tiphaine Honnet, dans la revue hebdomadaire gratuite Version Femina, s'interroge sur les stéréotypes sexistes ancrés dans nos réactions et nos propos et elle nous propose de donner l'exemple à la maison notamment en surveillant notre vocabulaire. En effet, depuis 2015, des formations existent en crèche (Babilou l'Imagin'R à Blagnac ou Egalicrèche par exemple) pour sensibiliser les professionnels de la petite enfance à traiter les enfants des deux sexes de la même manière. Ensuite, à l'école comme à la maison, la sociologue Sylvie Cromer note que, de plus en plus, des prises de conscience se font avec la volonté de changer les choses. Car jusque là, 45% des Français pensaient encore que certains sports convenaient mieux à un sexe qu'à l'autre...

Jusqu'à 7 ans, un enfant définit son identité  sexuée à partir des exemples donnés par son entourage. Aussi, dans le couple, le travail ménager, la garde des enfants mériteraient d'être partagés plus équitablement, ce qui n'est pas encore le cas chez tout le monde. Souvent, c'est toujours la femme qui fait les courses, la lessive, qui emmène les enfants à l'école, surveille les devoirs, donne le goûter… De même, au lieu de dire " la maman de Charlotte" pour désigner une voisine ou une amie au lieu de la nommer par son nom, revient à l'enfermer dans un rôle. Les pères ont tendance à valoriser l'esthétique de leur fille et le courage de leur fils, au lieu de souligner leurs véritables compétences…

Plus tard, dans les jeux offerts aux enfants, beaucoup continuent à choisir dinette et poupées pour les filles et petites voitures et ballons pour les garçons. Ces derniers , s'ils ont entendu dire dans leur enfance "un garçon ne pleure pas ", auront  à l'âge adulte du mal à libérer leurs émotions. Les métiers et les sports vers lesquels filles et garçons se dirigeront risquent d'être impactés fortement par les propos que nous aurons tenus en tant que parents. Et attention aux propos homophobes, aux jurons sexistes que certains utilisent dans leur quotidien!

En effet, le fait de ne pas confondre identité sexuée et orientation sexuelle aide à ne pas enfermer nos ados dans des stéréotypes dépassés. Faire évoluer les mentalités, proposer des modèles diversifiés, tout cela peut nous aider à créer une société où la mixité est repensée de A à Z. Pour notre inspiration, des lectures peuvent être conseillées, comme par exemple: "L'enfance de l'ordre, comment les enfants perçoivent le monde social" de Mr Wilfried Lignier au Editions du Seuil ou "Filles et garçons, repenser la mixité dans l'éducation"  de Mme Christine Castelain-Meunier chez A. Michel. 

Lyliane

 

Écrire un commentaire