Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2018

Occupons nous de la solitude nous dit la Société St Vincent de Paul...

À l'attention des citoyens français


Aujourd’hui, en France, près d’une personne sur 5 est seule juste à côté de vous. Plus de 5 millions de personnes souffrent de solitude en France. 

Des gens exclus, abandonnés, qui se sentent souvent inutiles et qui vivent en grande souffrance. Les raisons sont multiples, familiales, avec l’exemple des personnes âgées qui n’ont plus de lien avec quiconque, ou sociales, comme pour ces mères célibataires confrontées à la précarité et ces personnes de la rue que les passants ne voient plus.


La solitude est l’une des maladies les plus répandues aujourd’hui selon le pape François. La Société de Saint-Vincent-de-Paul agit pour combattre cette souffrance moderne.


Des actions locales dans les paroisses françaises sont menées par les bénévoles qui œuvrent chaque jour auprès des personnes seules et démunies. Lors de visites à domicile ou dans les rues par des maraudes, des colis alimentaires et des vêtements sont distribués, l’objectif étant de nouer avec chacun des liens d’amitié durable.


C’est pourquoi la Société de Saint-Vincent-de-Paul lance une alerte à la solidarité à l’approche de l’été, lorsque les familles partent en vacances, que les immeubles se vident et que les commerçants du quartier ferment. Des personnes déjà fragilisées le reste de l’année sombrent alors dans une solitude plus grande encore.


Soyez attentif à votre environnement et aux signes de détresse. Visitez une personne âgée que vous n’avez pas vu depuis quelques jours, ayez un geste auprès des personnes en situation de précarité dans la rue.


Signer cette pétition c’est soutenir les bénévoles de la Société de Saint-Vincent-de-Paul dans leurs actions auprès de ceux qui souffrent et c’est aussi signe d’engagement pour lutter contre la solitude cet été.

Signez la pétition Voir toutes les signatures

Écrire un commentaire