Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2018

De l'intelligence artificielle au service de la sécurité...

Mme Ambre Mingaz, journaliste à Nice-Matin, explique dans le journal "Nous" comment une start-up toulonnaise a conçu un capteur innovant, qui, relié à un smartphone, permet un retour sur les plongées effectuées, notamment en vue de limiter les risques d'accident pour les plongeurs. Cette nouvelle technologie, développée par un ancien plongeur de la Marine, Mr Axel Barbaud, après 10 ans de recherches, est en passe de révolutionner la pratique des passionnés de plongée.

Cet appareil  est un capteur acoustique, appelé O'Dive, qui fonctionne à ultrasons en interaction avec un smartphone et en lien avec un serveur de données contenant des algorithmes. Après ses différentes plongées, en posant le capteur sur sa clavicule peu après ou au bout d'une heure environ, le plongeur peut mesurer la quantité de microbulles de gaz présente dans son système veineux. Ces données sont alors analysées et recoupées avec d'autres données (âge, condition physique, profondeur, mélange respiratoire…) pour affiner la pratique du plongeur et suivre sa décompression personnelle.

On estime en France le nombre d'accidents de décompression à 300 par an et environ 3000 à l'échelle mondiale. Actuellement, une cinquantaine de ces capteurs a été distribuée auprès de professionnels, de clubs de plongée et de loisirs. Mr Eric Alberola, qui dirige le Club de St Mandrier Plongée, utilise ce capteur depuis un mois et demi sur des plongeurs réguliers. Il semble satisfait car "cette technologie permet d'adapter ses profils de plongée et sa décompression en évitant des accidents immérités". La commercialisation de ces capteurs est prévue dans quelques semaines via le site de la société Azoth-Systems à Toulon (83) et auprès des clubs de plongée locaux.

Pour en savoir davantage, contactez le site: www.azoth-systems.fr.

Lyliane

Écrire un commentaire