Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2018

Les immortelles, espèces méditerranéennes intéressantes à tous égards...

Dans le supplément week-end de Nice-Matin, Mme Laurence Lucchesi s'attache à nous détailler les nombreuses vertus des immortelles. Elle s'appuie sur les propos de Mr Lionel Brault, propriétaire du Domaine de la Royrie à Grasse, à qui elle est allée rendre visite. Le parfum pénétrant des immortelles, qui poussent de manière sauvage en Corse comme sur tout le pourtour méditerranéen, en est la première caractéristique notable. 

On en fait tout d'abord de très jolis bouquets secs avec ses fleurons jaunes vif. Et il faut savoir que son huile essentielle, obtenue par enfleurage à froid, s'avère plus efficace que l'arnica pour remédier aux ecchymoses. C'est en outre  un excellent produit cosmétique grâce à ses vertus antirides et cicatrisantes pour tous les problèmes cutanés (rougeurs, acné...). Appelée aussi "faux curry", l'immortelle peut même être utilisée en cuisine.

Mr Brault et son épouse ont acheté au départ une dizaine de plants à un producteur bio de Corse, afin de tenter de les acclimater sur la Côte d'Azur. Cela a si bien marché qu'il y a plus de 2 ans ils en ont planté 600 pieds. A l'occasion de la demande de reconnaissance par l'Unesco des savoir-faire liés aux parfums, ils ont appris qu'autrefois les parfumeurs achetaient des oliveraies, où ils plantaient des fleurs entre les arbres. De ce fait, ils obtenaient alors à la fois l'huile et la fleur. 

Si l'on veut planter en mars/avril des immortelles dans son jardin, les exposer au sud et ne pas trop les arroser. Sauf au moment de la plantation, elles sont en effet peu exigeantes en eau. Elles seront prêtes à être coupées pour en faire des bouquets en juin/juillet. On les fera sécher la tête en bas pour les conserver longtemps. De nos jours, il a été découvert que le parfum épicé des immortelles ferait fuir les sangliers.

Pour en savoir davantage au sujet des immortelles, consulter le site:  www.oleologie.fr.

Écrire un commentaire