Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2018

Un nouveau magazine sur les Droits de l'Homme sous le titre: HUMAINS.

Sur le site Internet www.acatfrance.fr, vous pouvez vous abonner au nouveau magazine "Humains" ou le faire connaître à vos proches. Ce nouveau journal est le fruit d'un travail de plus d'un an au sein de l'ACAT (action des chrétiens pour l'abolition de la torture). Cette ONG chrétienne de défense des droits de l'homme enracine, en effet, son combat dans la conviction que l'idéal chrétien est incompatible avec ce qui persécute et avilit l'être humain. Son message est porté à la fois sur les ondes, à la télévision, au sein des temples et des églises. Dorénavant une nouvelle publication viendra compléter ses campagnes ( cf la brochure:" J'étais étranger") et ses rubriques.

L'objectif de ce nouveau magazine est d'aller au-delà de la communauté ACAT en élargissant sa diffusion, afin de mieux porter le message de cette ONG. C'est un mélange d'analyses approfondies et de documents pratiques, présentant l'information au moyen de cartes et essayant de mobiliser un maximum de personnes de bonne volonté. Des demandes de libérations de personnes en danger d'être maltraitées pourront être proposées aux lecteurs, de même qu'un agenda et des thèmes de méditations.

Rappelons que le 26/6 est chaque année la Journée Internationale pour le soutien aux victimes de la torture dans le monde. A cette occasion, les militants et sympathisants de l'ACAT organiseront partout en France des célébrations pour dire "non" aux maltraitances et persécutions: c'est la nuit des veilleurs. Prières, veillées, célébrations œcuméniques, processions, marches, méditations auront lieu en soutien aux victimes. Toutes les informations sur La Nuit des Veilleurs 2018 pourront être consultées sur www.nuitdesveilleurs.com.

Dans notre pays, les violences policières au cours de manifestations par exemple existent toujours. C'est pourquoi, repenser le maintien de l'ordre paraît nécessaire, de même que la protection des réfugiés, en demandant le respect du droit d'asile...

Lyliane

Écrire un commentaire