Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2018

Solidarité en actes dans la société civile et des associations françaises...

Le journal de la Fondation Abbé Pierre nous rappelle que 9 millions de personnes vivent dans la pauvreté avec moins de 850 euros par mois. Les politiques publiques jusqu'ici n'ont pas pris des mesures suffisantes. Aussi, la société civile s'est investie au nom de la solidarité humaine afin de faire reculer l'exclusion. Associations, simples initiatives locales, chantiers solidaires sont en train de s'épanouir un peu partout en France, sans que, malheureusement, les médias braquent leurs spots sur leurs entreprises généreuses.

Mr Pierre-Antoine Comparat et 2 autres amis ont, par exemple, eu l'idée il y a plus d'un an créer une bagagerie fixe pour les sans-domicile à Lyon nommée "Bagage'Rue". Leur objectif était d'ouvrir matin et soir, 7 jours sur 7, grâce à des permanences effectuées par des personnes à la rue et des habitants. Aujourd'hui 400 Lyonnais gravitent autour du projet et plus de 40 bénévoles sont prêts à donner de leur temps dès l'ouverture début 2018. En partant du constat de l'inconfort pour ces personnes SDF d'être chargées de leurs sacs tout le jour, des bénévoles ont pris cette initiative et s'impliquent avec des bénéficiaires. On compte environ 80 SDF qui vont bénéficier de cette bagagerie. Des partenariats jusque chez les bailleurs sociaux sont cherchés en outre pour trouver un local et développer un réseau, qui est soutenue par les associations locales.

Ailleurs, ce sont 3 étudiantes lilloises de l'Edhec, qui par une campagne intitulée "Simple comme bonjour" lancée par l'Association Entourage, à l'automne 2017, ont décidé de créer du lien entre SDF et riverains, grâce à des contacts et à une application mobile pour les localiser. De plus, ces jeunes femmes essaient de développer leur association dans les Hauts-de-France, dans un coin où fleurissent encore beaucoup de préjugés à l'égard de ces personnes à la rue. La plupart des étudiants apparemment souhaitent "le développement de l'entreprenariat social" et veulent se rendre utiles sans avoir à demander d'argent ou même y consacrer beaucoup de temps. Les 3 bénévoles lilloises se sont fait connaître par des apéritifs solidaires, auxquels sont conviés riverains et partenaires éventuels. L'Association Entourage, crée en novembre 2014, se développe à Grenoble et à Lyon et regroupe quelques 25 000 bénévoles aujourd'hui.

Des chantiers solidaires comme avec "Bricos du cœur" sont nés depuis 2013 et ils continuent à s'étendre. L'Association récupère par exemple parpaings, peintures, clôtures et des milliers d'autres produits invendus auprès d'enseignes de bricolage comme Leroy-Merlin et réhabilite des locaux d'association qui n'en ont pas les moyens. En moins de 5 ans, 70 chantiers ont déjà été réalisés. En effet, depuis 2016, ces chantiers connaissent un essor important au sein des entreprises. En septembre 2016 par exemple, des salariés de Leroy-Merlin ont réalisé un chantier au sein de Bricos du cœur. A Roubaix, un chantier de bénévoles composé d'élèves, de salariés et de professeurs a démarré en novembre 2017 à l'Ecole de la Deuxième Chance... Ailleurs, des équipes de bénévoles se sont formées pour aider l'Association des " Jardins de Cocagne".

A l'Espace Solidarité Habitat à Paris, des bénévoles de l'Association Utopia 56 ont lancé en avril 2017 un réseau d'hébergement citoyen pour pallier la saturation des lieux d'hébergement d'urgence dans la capitale. Beaucoup de familles migrantes en effet se retrouvent à la rue, notamment des mères isolées. Un réseau de 50 hébergeurs a été formé que l'Association contacte par texto ou Facebook. Enfants et adultes sont hébergés une nuit de 22 h à 7 h, selon les disponibilités de l'habitant. ils sont accompagnés jusqu'au domicile et ils reçoivent un plan du métro pour circuler le lendemain. "Les jeunes sont nombreux à prêter leur chambre et à dormir sur un canapé pour dépanner" témoignent des membres de l'Association. Un partenariat avec "Médecins du Monde" pour loger les mineurs isolés est même envisagé.

Qui doute encore du désir de solidarité qui anime aujourd'hui jeunes ou moins jeunes, de leur envie de partager et de transmettre? Les Français s'engagent notamment pour davantage de justice sociale. La fondation Abbé Pierre nous interroge en ces termes:" Serions nous à l'aube d'une nouvelle dynamique"? Ne serait-ce pas à nous de répondre à cette question en diffusant par exemple autour de nous ces initiatives positives et en nous mobilisant pour aider ces Associations et ces citoyens solidaires! Pour aller plus loin et s'informer, joindre notamment sur internet: www.fondation-abbe-pierre.fr, www.espace-solidarite-habitat.org, https://www.entourage.social.org, wwwbricosducoeur.org, wwwbricosducoeur.org.ou sur Avignon https://communaute.leroymerlin.fr/t5/Le-blog/Les-Bricos-du-Cœur-sur.../343023

Lyliane

Écrire un commentaire