Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2018

Faut-il se noyer sous des litres d'eau, demande Mr P. Sionneau, expert en médecine chinoise.

Mr Philippe Sionneau s'attache à tordre le cou au dogme selon lequel il faudrait chaque jour boire 1,5 voire 2 litres de liquide. Cet expert de médecine chinoise, qui a publié plus de 25 ouvrages sur le sujet, enseigne un peu partout à travers le monde. Dans la revue Santé, Corps, Esprit du mois de février 2018, il fait le même constat que le Dr Odile Cotelle-Bernède, dans son ouvrage écrit avec Mme Monique Charon et publié aux éditions Stock en 1990 "L'eau quotidienne et les femmes": avec le potage, le thé, le café, les légumes et les fruits, la plupart des gens absorbent chaque jour suffisamment de liquide.

De plus, le Pr François Richard, chef du service d'urologie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris affirme que" la quantité d'un litre et demi d'eau par jour ne correspond à rien sur le plan scientifique". Pour les médecins chinois par contre, la qualité de l'eau et la température du liquide ingéré sont fondamentales. Boire de l'eau bouillie puis tiédie en petites gorgées plusieurs fois par jour aiderait en effet à l'élimination des toxines dans l'organisme. Sauf situation extrême (canicule, infection urinaire, fièvre, lithiase rénale...), les besoins réels seraient autour d'1 litre de boissons par jour au total.

Mr Sionneau observe que si l'on est frileux, fatigué, si l'on urine clair et si l'on a rarement soif, il est mieux de boire modérément, chaud ou à température ambiante et de toute manière à la fin des repas. Boire en quantité, chaud ou tiède dans le cas contraire. Pour lui, consommer des boissons fraîches et glacées en été, comme la plupart des gens font chez nous, serait une hérésie et "provoquerait tôt ou tard des problèmes de santé". En effet, au Maghreb, en Afrique subsaharienne, en Asie, on boit du thé chaud, afin de se rafraîchir. De même, il conseille d'éviter de boire pendant la digestion et en cours de repas, car selon lui "le liquide noie le feu digestif".

Les conseils diététiques doivent de toute façon tenir compte de la constitution de chaque personne, car en médecine chinoise aucun dogme ne s'applique à tous sans exception. Avec l'âge, on a tendance par exemple à ne plus sentir la soif et dans ce cas, on doit veiller à boire chaque jour un litre de liquides en tout environ. Si la rate et les reins sont déficients, ils ne transforment plus correctement les liquides. Inutile dans ce cas de forcer le corps à trop uriner. Pour savoir si ces deux organes fonctionnent bien, Mr Sionneau  conseille d'observer si on urine plus que ce que l'on boit ou si l'on doit aller uriner juste après avoir bu.

Pour approfondir le sujet, consulter sur Internet le site: https://contact.sante.corps-esprit.com.

Lyliane

Écrire un commentaire