Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2018

Qu'est-ce que la Fascia-thérapie et les Trigger points?

L'annonce d'un reportage de 55 minutes sur Arte le samedi 27/1/2018 à 23h25 (rediffusion le 8/2 à 6h15) a focalisé mon attention sur ce que l'on appelle les Fascias, du mot latin signifiant "bande ou bandelette". Le titre du reportage cité par Mme Alexandra Klinnik dans le Journal Télérama m'a également interpellée:" Les Alliés cachés de notre organisme". Le documentaire allemand de Mme Kirsten Esch datant de 2017 semblait vouloir redonner vie "à ce grand oublié des anatomistes, à ce laissé-pour-compte de la médecine, à ce tissu conjonctif semblable à une toile d'araignée, qui enveloppe nos muscles, nos articulations, nos viscères et nos os.

Cette enquête complexe et relativement technique paraît susceptible "de lever le voile sur les secrets de ce mystérieux réseau qui reste à explorer." Ecouter des praticiens témoigner de leur spécialité de médecine douce, née il y a une trentaine d'années en Occident, pourrait éclairer les patients que nous sommes à découvrir les possibilités thérapeutiques de cet organe méconnu. Tout étant relié dans notre organisme, cette technique permet par exemple de confier ses crispations, stress et douleurs à un fascia-thérapeute pour qu'il repère les zones de tension dans le réseau élastique de nos fascias. Alors, par des massages manuels profonds et précis, un soulagement pourrait apparaître rendant cou, dos, tendons, cuisses, ventres à nouveau mobiles et malléables...

Autrefois, certains rebouteux connaissaient déjà l'intérêt de stimuler des "points gâchettes", de masser à mains nues des nœuds, que l'on nomme aujourd'hui "trigger points". Des zones congestionnées et enflammées du tissu musculaire donnant des douleurs myofaciales sont de nos jours massées ou étirées par massothérapie ou kinésithérapie. Des appareils (bâtons, rouleaux, balles de liège) sont utilisés et également commercialisés - www.douleurs-musculaires-articulaires.fr - pour favoriser les auto-massages des lombaires, de la nuque, des fessiers ou des mollets... Veiller cependant à choisir des supports souples pour les débutants ou les personnes âgées et plus denses pour des sportifs. Mme Ida Rolf a été la première apparemment à étudier les propriétés de ces points dans les années 1930. Elle a crée par la suite la technique du rolfing.

L'eau représentant plus de 60% du poids des fascias et des muscles, la concentration en eau de ce tissu conjonctif fibro-élastique, contenant aussi collagène et élastine, paraît essentielle. De même, remettre notre corps et notre esprit au diapason est l'un des buts de la fascia-thérapie. Aussi, certains ostéopathe et fascia-thérapeutes peuvent prétendre non sans humour:" les fascias, ça ne sert à rien, mais ça permet tout!" Gardons donc notre corps en bonne forme et n'hésitons pas à nous considérer comme un tout  en faisant confiance à des professionnels ou en prenant en charge nous-mêmes nos crispations et douleurs!

Pour approfondir ces notions, lire par exemple l'ouvrage de Mr Serge Paoletti  aux éditions Sully qui fait encore autorité en la matière: "Les fascias, rôle des tissus dans la mécanique humaine". Chez Thierry Souccar, Mr Christophe Carrio a écrit "Un corps sans douleur". Quant à Mme Donna Finando, elle a fait paraître en 2010 un ouvrage chez G. Trédaniel "Manuel d'auto-traitement".

Des sites peuvent aussi être consultés comme www.millemains.com, www.ostéopathie-france.fr ou même www.community.fitnessboutique.fr.

Lyliane

Écrire un commentaire