Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2018

Comment bien vendre son logement?

Mme Laurence Ollivier dans le Magazine Femina rassemble des conseils de Maître Violeau, notaire à Caen pour trouver un acquéreur au juste prix lorsqu'on souhaite vendre son logement. On peut tout d'abord faire paraître une annonce de particulier à particulier, faire appel à un agent immobilier ou à un notaire. Parfois le bien est vendu aux enchères ou en vente notariale""immo-interactif", système d'appel d'offres sur internet qui permet aux acquéreurs potentiels de réaliser leur offre d'achat pendant une durée limitée sur 6 à 8 semaines. Pour cela, consulter: www.immobilier.notaires.fr.

Les agents immobiliers proposent généralement deux grands types de mandat de vente. Le premier appelé" mandat simple" permet de mettre son bien en vente dans plusieurs agences et de vendre par vos propres moyens. Le second, nommé "mandat exclusif" engage à confier la vente à une seule agence sur une période limitée (trois, 6 mois, renouvelables). La commission dans ce cas sera due y compris si on vend seul. Il existe des cas où le vendeur signe un "mandat semi-exclusif" qui prévoit de réduire ou supprimer la commission de l'agence, si on vend sans son intermédiaire.

Lorsqu'on vend une maison construite il y a moins de 10 ans ou qui a fait l'objet de travaux touchant à sa structure, vous devez fournir à l'acquéreur la déclaration d'achèvement de travaux et l'attestation de la mairie de mon-opposition à la conformité. De même, en copropriété, si vous avez annexé d'anciennes parties communes (comble, palier...), vous devez présenter l'accord de la copropriété, voire les autorisations d'urbanisme.

Aujourd'hui, il est possible d'obtenir une première estimation de la valeur de son logement sur les sites Internet des grandes enseignes de l'immobilier ainsi que sur le site: www.notaires.fr. Le site officiel Patrim, mis en place par l'administration française, permet également de disposer d'éléments de réponse. Enfin, pour affiner son prix, il est recommandé de se rapprocher d'un expert local (agent immobilier ou notaire).

Dès la mise en vente actée, faire réaliser tous les diagnostics immobiliers obligatoires, afin d'en remettre une copie aux candidats acquéreurs intéressés. Jouer la transparence limite le risque de voir les acheteurs renoncer à l'achat ou renégocier le prix à la baisse en cas de découverte de travaux non budgétés comme par exemple des problèmes d'électricité ou d'étanchéité... Dans un immeuble, fournir un dossier complet comprenant les charges de copropriété, les PV d'Assemblées Générales des 3 dernières années, la taxe foncière, les factures d'énergie...

Pour tout conseil juridique, s'adresser à une association de consommateurs ou sur Internet au site des notaires de France: www.notaviz.notaires.fr.

Lyliane

Écrire un commentaire