Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2018

Jouons en 2018 à :"Et si je remplaçais telle chose par telle autre plus économique ou écologique"...

Chers amis de Prêle!

Tous mes voeux en ce début 2018, moment où généralement nous prenons de "bonnes résolutions ", des voeux certes de bonne santé, de joies quotidiennes, familiales, spirituelles et collectives, de sérénité et de paix du coeur, ce qui implique en toute occasion de remplacer nos peurs et nos conditionnements par de la créativité, de la responsabilisation personnelle et de l'engagement citoyen!

Cela peut commencer par de petites choses: donner nos vêtements usagés à des associations qui recyclent ou donnent alentour, remplacer le papier WC triple épaisseur coloré d'une marque connue par du papier recyclé gris ou blanc, utiliser du bicarbonate alimentaire en poudre (rayon du sel) pour nous brosser les dents et enlever le tartre, cirer nos chaussures avec l'intérieur de la peau d'une banane...

Ou même des actions plus fortes comme de choisir comme banque un établissement éthique (La Nef par exemple), de changer nos habitudes en remplaçant nos achats en supermarché par des aliments obtenus en circuits courts avec des produits bios et locaux, de prévoir pour les beaux jours en guise de voyages lointains la redécouverte de nos provinces, la visite à une vieille tante esseulée, à la place de cadeaux coûteux, confectionner nous-mêmes des objets plus modestes mais qui pour nous ont du sens (albums photos, poupées de chiffons, boutures ou graines de fleurs...). Une année 2018 en somme avec moins de gaspillages et de jérémiades, avec davantage d'idées neuves solidaires et alternatives, de sourires et de joie de vivre!

Car, si nous désirons que le monde change autour de nous, cessons de nous plaindre de tout, d'accuser les politiques, l'Europe, les étrangers et d'attendre que les changements nous soient un jour imposés de l'extérieur. Il me semble que c'est d'abord en chacun de nous, par nos pensées bienveillantes et créatrices en faveur de nos proches, de nos élus et de notre planète, l'utilisation réfléchie de notre carte bleue, la signature de pétitions en faveur d'améliorations comme pour des cantines scolaires avec une nourriture plus saine, par la réduction et le ramassage de tous nos déchets, par une attitude agréable au volant, à pied ou à bicyclette... que les changements commenceront à se mettre en place dans nos vies.

Comme cadeau du jour de l'an et pour inaugurer le jeu du :"Et si je remplaçais telle chose par telle autre plus économique ou écologique...", je vous fais complices de ma recette du " gâteau au chocolat et à la pomme de terre". Car, après avoir goûté ce gâteau dans notre Amap, je m'y suis mise: j'ai remplacé la farine par des pommes de terre écrasées et le beurre par de la crème de coco. Essayez, c'est délicieux, économique, sans gluten, sain et rapide.

Pour 4 personnes environ, il vous faut: 3 pommes de terre bien cuites à l'eau, 40 cl de crème de coco (le lait végétal ou la crème fraîche peuvent peut-être marcher aussi bien!), 150 g de chocolat noir mis à fondre au bain marie, 100g de sucre de canne (ou éventuellement un peu plus selon le goût), 100g de poudre d'amandes, ou bien de poudre de noisettes, de noix de coco râpée, d'eau de fleurs d'oranger, de zestes d'oranges ou de citrons, plus 2 oeufs entiers.

On écrase à  la fourchette les pommes de terre épluchées, on mélange tous les ingrédients dans un saladier, puis on verse l'ensemble dans un moule huilé. Ensuite  on enfourne 35 minutes environ à four préchauffé (200° environ). La pointe d'un couteau doit ressortir sèche!

Qui dit mieux et veut jouer avec moi? D'avance merci de votre participation active!

Lyliane

 

Écrire un commentaire