Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2017

Mr Nicolas Hulot veut rendre l'écologie crédible...

A travers un long article publié dans le journal gratuit 20 Minutes lundi 11/12/2017, les journalistes T. Le Gal et F. Pouliquen ont recueilli les propos de Mr Nicolat Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire dans le gouvernement actuel. A l'occasion du "One Planet Summit" prévu le mardi 12/12/2017, réunissant à Paris différents acteurs internationaux, il répond notamment aux questions posées sur l'opportunité de ce sommet.

Selon lui, la COP 23 qui vient de se terminer à Bonn était une étape transitoire et la COP 24, qui se tiendra en décembre 2018 en Pologne, est encore loin. Le "One Planet Summit" vise un objectif complémentaire en privilégiant des projets concrets comme la sortie du charbon, les véhicules zéro émission, les énergies renouvelables et leur financement. Après les Déclarations de Mr D. Trump, ce sommet de Paris fut la proposition de Mr E. Macron.

Mr Hulot n'élude pas la question du renouvellement du glyphosate en Europe, ni les incertitudes du dossier Notre Dame des Landes. Il insiste sur la position de la France qui cherche des compromis et qui pèse dans les débats. Il sait que des critiques se sont élevées contre lui de certains écologistes et d'ONG et qu'on a pu lui attribuer des "reculades". Pour Mr N. Hulot, ses 6 premiers mois sont malgré tout positifs. Il dit "avoir obtenu des choses qu'aucun ministre n'avait obtenues avant lui". Non seulement il affirme qu'il n'a pas changé dans ses convictions, mais il reconnaît que sa fonction l'oblige à tenir compte des réalités du terrain. Actuellement, la situation du monde  et de l'Europe notamment est difficile, mais cela ne l'incite pas du tout à démissionner. Au contraire, il préfère la transparence et pouvoir dialoguer avec les citoyens.

A ce sujet, il nous propose actuellement une longue enquête citoyenne sur les transports, l'agriculture, les économies d'énergie... dont vous trouverez le lien ci dessous. Je vous engage à y répondre et à la diffuser autour de vous. Chacun de nous en effet est invité à donner son avis détaillé et à participer à l'élaboration du futur commun. Voici le lien de cette enquête gouvernementale: 

 

Écrire un commentaire