Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2017

Mr Jacques Attali, nouveau héraut de la mer...

Le Journal Nice-Matin dans son édition du dimanche 5/11/2017 publie sous la plume de Mr Pierre-Louis Pagès une longue interview de Mr Jacques Attali. Nous connaissions cet ancien collaborateur de Président F. Mitterand pour ses prises de position économiques. Dans son dernier ouvrage paru aux Editions Fayard "Histoires de la mer", il se révèle concerné au plus haut point par l'écologie.

Il trouve tout d'abord très imprudent que l'ONU annonce que l'objectif de limiter la hausse des températures à 2° ne serait pas atteint. Cela peut décourager les gens. Il pense au contraire que cet objectif reste tout à fait accessible si on agit efficacement. A la fin de son dernier ouvrage, Mr Attali consacre tout un chapitre à "ce qu'il est possible de faire pour sauver la mer et donc la planète". Il se dit ni optimiste, ni pessimiste, mais réaliste. Il souligne notamment que la France possède le 2ème espace maritime au monde, mais qu'elle reste tournée vers la terre. Du reste, fait-il remarquer, il n'y a plus chez nous de grand ministère de la mer comme sous F. Mitterand...

Mr Attali ajoute qu'il est favorable à une gouvernance mondiale pour prendre des mesures rapides en matière d'éducation, de consommation et de production. Car le plus important à ses yeux serait d'avoir une politique globale de la mer. Il préconise par exemple de privilégier l'axe Seine en reliant vraiment Paris et Le Havre et l'axe Vallée du Rhône avec un lien clair entre Lyon et Marseille/Toulon. Prendre conscience de l'importance des ports comme centres d'économie mondiale lui paraît également souhaitable.

Car sinon, selon lui, "la Méditerranée va mourir" entre la pollution et les migrants... La question des flux migratoire ne lui a en effet pas échappé. Le développement des pays en difficulté et notamment du Sahel lui semble de notre propre intérêt, afin de les maintenir chez eux dans des conditions de vie décentes (eau, électricité, agriculture vivrière...) et de contenir leur départ vers l'Europe afin de fuir la misère ou la guerre.

Il a crée une Fondation nommée "Positive Planète", qui suit les dossiers actuels de très près. Il attend beaucoup, semble-t-il, des réformes du gouvernement sous la Présidence Macron et notamment en matière sociale, éducative et d'emploi. Il nous rappelle enfin que ses deux points d'intérêt privilégiés sont la formation professionnelle et la justice sociale...

Pour en savoir plus sur Mr Attali ou ses ouvrages récents, consulter sur Internet: 

www.attali.com ou sur son blog: blogs.lexpress.fr/attali/.
 
Lyliane
 

 

Écrire un commentaire