Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2017

Adoptons à la SPA!

La journaliste Mme Valérie Josselin dans le journal Version Fémina nous propose d'adopter un chien ou un chat à la SPA, au lieu de l'acheter dans une animalerie. En 2016, on compte environ 42 000 animaux qui ont été adoptés dans les 56 refuges de la SPA (Société Protectrice des Animaux) en France, soit 39% de plus qu'en 2013. On y trouve essentiellement des chiens et des chats, mais aussi des lapins, des furets, des tortues, des chevaux, des poneys et des ânes.

Une fois recueillis, les animaux sont identifiés, stérilisés, vaccinés et, si leur état de santé le permet, ils sont soignés avec beaucoup d'égards. Ils vivent en effet dans des box confortables chauffés et ils sont promenés et nourris. Même s'ils ont  été précédemment maltraités, les animaux montrent des capacités de résilience remarquables. La plupart, en effet, reprennent un comportement normal, lorsqu'ils trouvent un maître affectueux.

Généralement, le futur acquéreur a accès à tous les renseignements sur l'animal et sur son passé. Il peut même commencer à effectuer une présélection sur le site ci-après en regardant des photos - www.la-spa.fr/refuges -, mais rien ne vaut la rencontre. La SPA se réserve le droit de refuser l'adoption d'un animal si elle estime que les conditions nécessaires à son épanouissement ne sont pas réunies. Une période d'adaptation est prévue pour le cas où le comportement de l'animal poserait problème.

L'acte d'adopter un animal engage dans le temps, y compris financièrement. Ce ne doit pas être une lubie, mais une décision réfléchie. Faire vivre en effet à l'animal un nouvel abandon doit être exclu. Les conseillers SPA connaissent bien les animaux de leur refuge et ils peuvent orienter les choix vers telle race ou tel tempérament correspondant au mode de vie  familial.

Venir au refuge avec une pièce d'identité, un justificatif de domicile de moins de 3 mois et une fiche de paie si vous adoptez un chien. La SPA demande habituellement de régler les frais de vaccination et de stérilisation de l'animal (150 euros pour un chat et 250 à 300 euros pour un chien). La SPA prendra des nouvelles de l'animal adopté et pourra, éventuellement, rendre visite à la famille pendant la phase d'adaptation.

Pour en savoir davantage, consulter sur Internet: www.spa.fr.

Lyliane

 

 

Écrire un commentaire