Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2017

Comment le corps fabrique une nourriture prodigieuse selon Mr R. Baquet...

 

Le corps fabrique une nourriture prodigieuse

Action numéro 1 : la libération toxique 

Les corps cétoniques sont de puissants antioxydants.  

Ils peuvent détruire les grands responsables du stockage des toxines et toxiques dans le corps : les radicaux libres. 

Grâce à eux, les toxines et toxiques entreposés sont libérés ; ils peuvent enfin s’évacuer naturellement dans les urines, les selles ou la transpiration

Votre corps s’est déchargé de ses poisons malfaisants. 

Il est délivré. 

Il est purifié. 

Action numéro 2 : la récupération de votre fer et de votre calcium 

Carencés en fer et en calcium, nous le sommes tous à des degrés divers. Mais 30% d’entre nous le sont sévèrement, avec des conséquences graves : anémie chronique, fragilité et maladies osseuses. 

Le fer et le calcium s’assimilent très mal. Soit ils sont évacués tels quels, soit ils restent bloqués dans l’organisme, stockés… comme des substances toxiques ! 

Les gens qui avaient commencé leur jeûne avec des graves carences en fer et en calcium n’ont en général plus aucune carence dans leur sang au bout de 3 jours de jeûne ! 

Ce n’est pas de la magie, c’est tout à fait logique ! 

Les corps cétoniques libèrent le fer et le calcium que nous avons en grande quantité dans l’organisme

C’est un des plus grands bienfaits du jeûne. 

Action numéro 3 : l’alimentation naturelle du corps 

Mais ce n’est pas tout.  

Les corps cétoniques sont une nourriture très assimilable, beaucoup plus que les sucres et graisses de votre alimentation ! 

Le foie régule heure par heure leur délivrance dans le corps. Leur utilisation énergétique est ultra rapide. Le cerveau les dévore, les muscles en raffolent. 

Cela fait que : 

  • après 2-3 jours vous n’éprouvez plus la faim car vous n’avez plus faim ! (tous le jeûneurs vous le diront) 

  • vous n’êtes jamais en hypoglycémie ! (les tests le prouvent) 

  • vous disposez d’une nourriture autoproduite par le corps, plus saine et plus adaptée ! 

Action numéro 4 : votre corps produit du médicament ! 

Le jeûne a vertus anti-inflammatoires exceptionnelles. Et scientifiquement prouvées ! 

C‘est pour cela, par exemple, que les jeûneurs vous diront que leurs articulations se portent toujours mieux pendant le jeûne ! 

Le grand bienfaiteur, c’est le cortisol. Pendant le jeûne la sécrétion de cette hormone augmente. Cela agit au niveau sanguin en favorisant le retour des globules blancs dans vos organes immunitaires (rate, ganglions lymphatiques, moelle osseuse) et en accroissant leur nombre. 

Le cortisol diminue aussi la production, dans vos cellules, de tous les facteurs chimiques de l'inflammation.  

Ce sont ces propriétés qui expliquent les améliorations spectaculaires obtenues chez les jeûneurs atteints de maladies articulaires inflammatoires (arthrose notamment) ou de maladies de la peau (eczéma, dartres, acné, rosacée, herpès, psoriasis, urticaire, taches brunes).  

En situation de jeûne et pour s’auto-préserver, le corps met donc en place un dispositif extrêmement rigoureux !... et programmé

C’est la grande révélation que vivent les personnes qui jeûnent pour la première fois. 

Mais ce « programme » déclenche aussi une autoguérison souvent bien plus efficace que n’importe quel médicament chimique !  

Encore faut-il bien mener ce jeûne. C’est ce que nous verrons dans un prochain message. 

A très vite, 

Rodolphe Baquet - rodolphe.bacquet@sante-nature-innovation.fr-

P.S. Le projet d’accompagnement personnalisé au jeûne que je prépare avec Thomas Uhl est maintenant bien avancé. 


 
 
 
 
 
 
 

Écrire un commentaire