Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2017

Les bienfaits des bains dérivatifs pour notre santé...

La revue Santé, Corps, Esprit de septembre 2017 consacre un court article signé par Mr N. Wirth, naturopathe, au sujet des bains dérivatifs ou bains de Khune, du nom de son inventeur. Au 19ème siècle, en effet, ce père de l'hydrologie moderne parlait "de bain de siège à friction". La technique paraît fort simple: 3 à 4 fois par semaine au moins, dans un bidet, un fond de baignoire ou une bassine, refroidir la zone des plis de l'aine et du périnée durant 15 à 30 minutes. Le reste du corps doit rester bien au chaud, hormis la zone refroidie. A l'aide d'un gant de toilette ou d'une éponge faire couler l'eau froide sur la zone sans frotter ou utiliser une poche de gel que l'on peut trouver en pharmacie.

Dans les lignes écrites par Mr Wirth, il est question de "laver ses toxines à l'eau fraîche". Le geste de refroidir cette zone du corps produit en effet une réaction d'élimination dans tout l'organisme, emportant les toxines vers l'intestin. Cette technique naturelle et gratuite, éprouvée avec succès par des générations de personnes, est réputée agir sur la silhouette, la cellulite, la constipation, les allergies, diverses inflammations, la fatigue et même l'acné... Après le bain de siège il est conseillé de s'allonger environ 20 minutes.

Personnellement, j'ai pratiqué cette technique à une époque de ma vie et je m'en étais bien trouvée. Je me souviens qu'elle m'avait été conseillée par un iridologue. J'ai décidé à la suite de la lecture de cet article de m'y remettre, afin d'éliminer de mon organisme ses toxines. Par chance, j'ai gardé un bidet dans ma salle de bain, ce qui va bien me faciliter les choses.

Mr Wirth signale l'ouvrage de Mme F. Guillain"le bain dérivatif ou D-coolinWay" paru aux éditions du Rocher.

Il est possible aussi de consulter sur Internet les deux sites: https://www.soignez-vous.com/traitements/le-bain-derivatif ou www.santenatureinnovation.com/bains-derivatifs-un-mystere/

 
Lyliane

Écrire un commentaire