Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2017

Peut-on vraiment se passer d'un thérapeute?

Selon un article de Mme Valérie Josselin dans Version Fémina, beaucoup de personnes angoissées, névrosées sont pourtant tentées de remédier seules à leur mal-être. A l'aide d'ouvrages (auto-hypnose, auto-suggestion, guides de self help, analyse des rêves, écriture...), il serait apparemment plus facile et moins onéreux de se passer de l'autre. Notre tendance individualiste y est pour quelque chose. Elle nous pousse en effet à ne pas remettre notre liberté entre les mains de quiconque, fut-il un spécialiste.  D'ailleurs plutôt qu'un psy beaucoup préfèrent avoir affaire à un coach, car cela fait plus "branché".

La question à se poser au préalable est: tout seul, ne vais je pas tourner en rond ou manquer d'objectivité? Car explorer l'inconscient est parfois douloureux et confrontant. Régler quelques questions en surface ne va t il pas laisser réapparaître des symptômes plus tard? Le psychothérapeute au contraire pousse le patient à travailler en profondeur et sur le long terme. Il nous aide à aller du côté de nos "blancs", de nos refoulements, bref de l'indicible. Honte, colères, deuils, peurs, résistances sont peu à peu mises à jour et libérés. Le thérapeute sert également souvent de support de projection parentale. Mais tout cela s'effectue progressivement , dans un climat de confiance et de bienveillance, car le patient récupère peu à peu ses propres ressources.

De plus en plus, une double approche avec mixage des deux méthodes (individuelle et thérapeutique) est préconisée par des psychologues comme Mme Lise Bartoli, hypnothérapeute, ou le Dr Emmanuel Centamin, psychiatre. Tous deux s'emploient en effet à faire du patient quelqu'un d'autonome, de responsable de son évolution personnelle. Ainsi, le thérapeute n'apparaît plus comme "le sauveur" et le patient ne reste plus totalement passif!

Pour en savoir davantage sur le sujet, consultez l'ouvrage du Dr Contamin " Guérir de son passé avec l'EMDR et des outils d'autosoin", paru aux éditions O. Jacob ou bien "se libérer par l'hypnose" (exercices d'auto-hypnoses à tester pour aller mieux) paru chez Payot et écrit par Mme L. Bartoli.

Lyliane

Écrire un commentaire