Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2017

Montessori à toutes les sauces!

Mme Cendrine Barruyer dans le journal Version Fémina nous explique que la méthode Montessori, mise au point il y a plus d'un siècle par une femme médecin et pédagogue italienne nommée Maria Montessori, sort actuellement de l'école et commence à être à la mode. En effet, que ce soit dans dans les rayons jouets, dans l'entreprise ou dans les maisons de retraite, elle ne s'adresse plus seulement aux enfants déficients mentaux ou "inéducables" comme initialement.

Son originalité réside dans une pratique basée sur l'autonomie et les compétences et non sur les déficits. A ce jour, 20 000 écoles dans le monde pratiquent cette méthode bienveillante qui va de la maternelle au primaire et même jusqu'au collège. La plupart sont des écoles privées. Toutefois, depuis 2015, l'Association Public Montessori a été crée, "afin d'intégrer la pédagogie au sein de l'Education Nationale et d'aider les enseignants notamment pour le prêt de matériel spécifique". En France, un seul établissement Montessori dans les Yvelines (à Bailly) va jusqu'au Lycée.

Dans les magasins de jouets, mobiles, puzzles, horloges... sont inspirés par la méthode. La Société Nienhuis, spécialisée depuis 1929 dans les jeux éducatifs fait notamment la promotion de ces jouets colorés en bois ou en tissu. Des conseils sont donnés par des éducatrices comme MMe Sylvie d'Esclaibes, auteure de livrets "Les Petits Montessori" (Librairie des Ecoles) pour apprendre aux enfants les sons, la lecture ou les chiffres. Toutefois, l'appellation Montessori n'étant pas protégée, des copies circulent sans garder l'esprit de la méthode.

Les éditeurs Eyrolles, Actes Sud, Marabout, First... font entrer Montessori à la maison.Conseils et fiches pratiques en effet donnent aux parents des bases pour ranger les jeux de façon simple et favorisant l'autonomie des petits. Mme S. d'Esclaibes a écrit un livre publié chez Leduc.s:"Donner confiance à son enfant grâce à la méthode Montessori". Toute une philosophie de vie pour gens pressés et parents peu disponibles, mais pour certains éducateurs cela confine à crée "l'enfant roi".

Google, Red Bull, Amazon ou Wikipédia, toutes ces grandes entreprises sont dirigées par des dirigeants formés par des écoles Montessori et mettent en pratique cette méthode avec leurs employés. En France, dans l'entreprise Favi, une PME qui construit des rotors et des boîtes de vitesse, tout repose sur le "self managing" pour la grande joie des ouvriers.

Depuis peu, le Pr Cameron Camp, neuropsychologue américain, s'est intéresséà cette méthode pour venir en aide à son fils handicapé. Puis il l'a adaptée aux personnes âgées en perte d'autonomie. C'est ce qu'applique aussi Mme Véronique Durand de la société AG&D(accompagnement en gérontologie et développements). ses équipes forment le personnel des EHPAD. Les personnes âgées participent par exemple au quotidien à la préparation des repas, au dressage de la table. cela a modifié les pratiques en profondeur et le sentiment de bien-être des résidents.

Le risque, souligne la journaliste, serait de prendre les personnes âgées pour des enfants et de les confiner à empiler des cubes ou à faire des puzzles. Pour en savoir plus sur cette méthose, consulter sur Interner:

https://montessori-france.asso.fr/la-pedagogie-montessori-2/approche-montessori/
 ou le blog de Mme D'Esclaibes: sylviedesclaibes.com.

Lyliane

Écrire un commentaire