Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2017

Faites l'animal!

Imiter les mouvements des animaux, c'est à la fois drôle et une vraie gym, écrit Mme Agnès Rogelet dans le journal Version Fémina. C'est en effet une façon de revitaliser le corps et l'esprit inspirée des arts martiaux et du yoga. On devient tout à coup une sorte de quadrupède et on se meut près du sol, en un jeu de mouvements qui défoulent et que l'on peut pratiquer en famille ou entre amis.

C'est à l'allemand Christian Zippel, coach amateur et philosophe que "nous devons ces exercices inspirés de la locomotion animale". Dans son ouvrage "Animal Moves" paru chez Trédaniel, il propose des exercices tonifiant la silhouette. Un psychomotricien au Centre Anima, Mr Pierre Dalarun, les a testés. Il nous recommande de les pratiquer sans forcer pendant 10 minutes en respirant profondément.

La chenille tout d'abord en appui sur les orteils et les mains, jambes tendues, on avance les mains et on se déplace en accordéon. C'est une façon sympathique de renforcer ses abdos. Le canard, par contre, accroupi sur les orteils, les genoux un peu écartés, on se propulse accroupi à petits pas en gardant le dos à la verticale. raffermissement des fessiers garanti! La crevette est censée bétonner nos épaules. Assis au sol, jambes pliées, on pose les mains à plat vers l'arrière, doigts écartés vers l'extérieur. On se déplace à 4 pattes en position dorsale en actionnant jambe gauche bras droit, pour attraper notre nez avec les doigts puis l'inverse.

Le singe permet d'exercer la coordination. Debout, genoux fléchis, les mains posées au sol à plat, on tend les bras et on marche à 4 pattes sur la pointe des pieds. Ne pas arrondir le dos en pliant bien les genoux.Le lézard tonifie le torse car il nous fait travailler à 4 pattes, jambes écartées, coudes à l'extérieur comme pour des pompes. La tortue permet de se reposer, car agenouillé au sol, fessiers sur les talons, front à terre, les bras le long du corps, on se détend. L'éléphant par contre nous fait étirer les bras, les croiser pour attraper le bout du nez avec les doigts.  Le kangourou fait travailler l'endurance en fléchissant les genoux, dos droit, pour sauter en avant bras au ciel. Le crabe enfin muscle les cuisses, car on pratique debout, dos droit en rapprochant les talons et en faisant des pas de côté.

Pour en savoir davantage, consulter www.centreanima.com.

Lyliane

 

 

Écrire un commentaire