Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2017

Pourquoi rendrait-on obligatoires 11 vaccins?

 

Citoyenne engagée, maman de 3 enfants vaccinés, je souhaite questionner cette décision que serait amenée à prendre la ministre de la santé! 

Attention, il est important de dire que je ne suis pas contre la vaccination! J'ai bien conscience que nous vivons dans un contexte dans lequel la vaccination a permis d'éloigner nombre de maladies, de sauver de très nombreuses vies et que nous aurions bien vite fait de l'oublier! Là n'est pas mon propos.  

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a révélé au Parisien qu'elle réfléchit à l'obligation, pour les enfants, de subir 11 vaccins au lieu de trois à l'heure actuelle. Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, et la polio sont obligatoires, tandis que huit autres, dont la coqueluche, l'hépatite B, la rougeole, sont recommandés.

Il s'agirait d'un problème de santé publique.

Hors à part les grands laboratoires pour qui cette décision sonnerait forcément comme un très gros cadeau de Noël, nos enfants seront ils les véritables gagnants de cette décision?Je ne peux m'empêcher de me rappeler qu'Agnès Buzyn considère que les liens d’intérêt entre experts et laboratoires pharmaceutiques sont "un gage de compétence". Plusieurs militants de la transparence comme le docteur Irène Frachon, à l’origine des révélations autour du scandale du Mediator, s’en sont inquiétés notamment auprès de Mediapart. 

Agnès Buzyn suivrait ainsi les recommandations d'un comité de "concertation citoyenne" sur la vaccination, rendues en décembre à la précédente ministre de la Santé, Marisol Touraine. 

Pour Jacques Bessin, président de l’Union nationale des associations citoyennes de santé (UNACS), « Ce serait une hérésie »! Pourquoi? 

Selon moi, la France n'a pas assez prouvé son recul face aux effets secondaires des vaccins. De nombreux médecins sont d'accord pour le dire! Marisol Touraine ne s'est jamais positionnée sur la question des adjuvants tels que l'aluminium. Des recherches sont en cours pour étudier le lien entre certaines vaccination et des pathologies graves. Preuve en est, on réfléchit à d'autres formes d'adjuvants. Quid également de la fameuse pénurie de vaccins pédiatriques de 2015 possiblement généré par les laboratoires?

N'oublions pas que 4 Français sur 10 se disent méfiants envers les vaccins! 

Au lieu de la prudence, dans notre contexte actuel, faut il privilégier la toute puissance de l'Etat sur la question de la vaccination? Pourquoi ne pas se laisser du temps, continuer à financer des recherches? Proposer de la pédagogie pour permettre un véritable choix des familles ne serait pas plus pertinent?  

Ne serait il pas plus graves que certaines familles en réaction arrêtent tout simplement de vacciner leurs enfants Madame la Ministre? N'y a t'il pas là un risque plus grand de santé publique? 

Un véritable travail en concertation avec les familles parait fondamental parce que donner du sens, considérer les parents comme de véritables acteurs ne ferait pas du bien à notre système de santé? Ne renforçons pas cette méfiance en prenant des décisions trop brutales sans concertation ni explication.

Je suis d'accord pour que nous puissions tous nous responsabiliser face à la question de la vaccination mais Madame La ministre, laissez nous en l'occasion!

 

 

 

 

Cette pétition sera remise à:

  • Ministre de la Santé
    AGNES BUZYN


Lire la lettre de pétition

 

Écrire un commentaire