Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2021

Pas d'impasse sur le psoas, appelé aussi muscle de l'âme!

Mme Fabienne Colin dans Version Fémina attire notre attention sur ce muscle méconnu qu'est le psoas. Pourtant, ajoute-t-elle," il est sollicité sans arrêt, notamment quand on marche". Le terme psoas désigne un groupe musculaire essentiel de la région pelvienne. En fait, nous aurions deux psoas, un de chaque côté de la colonne vertébrale. Et chacun serait constitué de 3 muscles: le petit psoas, le grand psoas et l'iliaque, qui sont rattachés aux vertèbres du bas du dos. Il est également connecté au diaphragme au niveau des lombaires. Aussi, toute émotion forte est censée avoir des répercussions sur le psoas.

Ces muscles ont une forme fuselée et ils traversent le bassin en descendant vers le fémur, à l'avant de l'articulation de la hanche. Le psoas est le seul muscle qui rattache nos jambes à notre dos. C'est en partie grâce à lui que nous nous maintenons droit. Il permet aussi une mobilité articulaire de la hanche et donne la flexion de la cuisse sur le bassin pour marcher. C'est pourquoi la sédentarité et l'âge peuvent le rendre raide ou douloureux car il est innervé par le nerf crural. Toutefois, trop le solliciter le raidit, si l'on fait de longues randonnées, du jogging ou du football.

Selon le masseur-kinésithérapeute et ostéopathe Mr Alexandre Auffret, les assouplissements debout ou sur le dos et certaines postures de yoga (ouverture des hanches) devraient nous motiver, surtout si en plus nous vivons des stress ou des oppressions. Des douleurs abdominales en cas de troubles digestifs peuvent même être liées à son raidissement. Pour en savoir davantage sur le sujet, consultez de site de Mr Auffret: toutpourmasante.fr.

Lyliane

 

 

Écrire un commentaire