Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2020

Un bon bain de sons pour se détendre ou pour se soigner...

Dans Version Fémina, deux journalistes, Mmes Jessica Agache-Gorse et Myriam Leblanc sont allées interroger des praticiens de la "sonothérapie" ou "sound bath", un phénomène venu des Etats-Unis, qui prend aujourd'hui de l'ampleur en Europe. Il s'agit en fait de booster notre bien-être grâce aux vibrations. Les principaux instruments utilisés sont le gong et le bol de cristal, qui émettent une vaste gamme de vibrations. Les gongs peuvent être symphoniques, plats ou planétaires, c'est à dire en lien avec des planètes. Frappés par une mailloche, chaque gong produit une note à visée thérapeutique. Quant aux bols de cristal, il est recommandé de se laisser bercer par des sons émanant de de ces objets caressés par un bâton. Chaque note serait rattachée à un chakra dans le corps, selon la tradition indienne. Certains bols sont fabriqués en "pierres guérisseuses", sur le principe de la lithothérapie.

Les bains sonores ne sont pas vraiment codifiés dans notre pays et chaque praticien élabore sa session musicale et relaxante selon sa personnalité et sa formation. Le premier centre dédié aux bains de sons est dirigé par Mr Stéphane Espaignet. Il se nomme: Zen and Sounds. Le praticien peut utiliser jusqu'à quinze gongs et des bols tibétains fabriqués en divers métaux. Les séances peuvent durer entre 30 minutes et 2 heures. Le patient est allongé, couvert et il se laisse porter par les sons. Mme Clothilde Chaumet, professeure de yoga, a fondé "Tilhy", un centre au sein duquel elle travaille avec quatre bols de cristal qu'elle fait vibrer selon les chakras qu'elle souhaite solliciter. Par exemple, pour le chakra racine, elle cherche à faire retrouver l'équilibre, alors que le chakra du coeur s'attache à stimuler l'évolution spirituelle.

Pour en savoir davantage, joindre les sites: www.zen-and-sounds.com et www.tilhy.com.

Lyliane

 

Écrire un commentaire