Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2020

Manger cru pour un regain de vitalité...

Dans la revue Plantes et Santé, un article de Mme Laure Martinat nous apprend que, sans être forcément crudivore, il est souhaitable d'adapter ses menus pour qu'ils soient plus riches en vitamines, nutriments et enzymes. En effet, "manger cru comporte de nombreux avantages en terme de santé préventive". Ce mode d'alimentation permet en premier lieu de faire la part belle aux aliments non transformés, d'origine biologique et sans additifs chimiques. A partir de 60° la vitamine C est détruite par la cuisson des fruits et légumes, alors que la plupart des vitamines B et E disparaissent à partir de 90° et que la vitamine A, les minéraux et les oligo-éléments sont éliminés vers 100°. Toutefois, il faut habituer son organisme à passer du cuit au cru, car les fibres alimentaires peuvent irriter l'intestin. Des cures crudivores aux changements de saison sont à recommander, lorsqu'on souhaite faire des paliers pour retrouver une bonne santé.ées

Ensuite, manger cru nous évite des modes de cuisson qui favorisent la formation de composés toxiques appelés produits de glycation avancée ou de la réaction de Maillard (barbecues...). Enfin, pour varier les plaisirs, il est possible de se servir de la lactofermentation qui améliore le réensemencement de la flore intestinale. On peut, par exemple, associer à ses menus du miso, du tamari, de la choucroute et boire des jus de légumes lacto-fermentés ou du kéfir. Les graines germées et autres pousses permettent "d'augmenter le taux de vitamines et de minéraux des nutriments ingérés". Mme Irène Grosjean, naturopathe, prône l'alimentation vivante, qui fait la part belle aux jus et aux smoothies. Elle y ajoute des laits végétaux pour les apports en calcium, des graines germées, des tisanes non sucrées et des soupes de légumes mixés. Un extracteur de jus à froid permet même de faire parfois des jus d'herbes et de graines germées.

Pour aller plus loin avec ce sujet, consulter sur Internet par exemple le site: www.santenaturopathie.com ou la classification des aliments selon leur vitalité de Mr Edmond Bordeaux Szekely, philosophe et humaniste.

Lyliane

Écrire un commentaire