Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2019

Y a-t-il des danses qui soignent?

Au-delà du bien-être et du plaisir partagé, la danse constitue "une aide précieuse dans la prise en charge des maladies de notre civilisation", écrivent Mmes Lise Bouilly et Myriam Loriol dans le journal Version Fémina. Le tango, par exemple, cette danse d'origine argentine fluide et sensuelle, est susceptible d'aider les personnes âgées souffrant de la maladie d'Alzheimer. Dans certaines EHPAD en effet des ateliers de tango sont organisés pour les malades. Cette danse sort les personnes de leur apathie et leur fait travailler la mémorisation des pas. Il s'agit d'accorder ses mouvements sur la musique et de danser en carré. Le personnel soignant note généralement une meilleure coordination et des capacités d'anticipation chez les danseuses et danseurs.

Pour lutter contre la maladie de Parkinson, on propose souvent la capoeira, qui fait tourner en rond à plusieurs, collaborer et travailler l'équilibre. Cette danse guerrière issue du Brésil apprend aux malades à chuter et à se relever, à combattre sans violence. La salsa ou le cha-cha seraient plutôt sélectionnés pour les malades atteints du cancer. Le personnel  par exemple peut faire appel à l'association "Elles dansent", crée par une chorégraphe, afin que les patients se réapproprient leur corps maltraité par les traitements. Alors, on peut vraiment parler "de danse-thérapie"! Contre la déprime, des danses rythmées avec tambour, chant et petite chorégraphie peuvent mettre en situation de "combattre ses démons intérieurs".

 Pour en savoir davantage, lire l'ouvrage de Mme Lucy Vincent" Faites danser votre cerveau", paru aux éditions O. Jacob, ou consulter des sites comme par exemple: www.ellesdansent.org ou www.drist.org.

Lyliane

Écrire un commentaire