Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2019

Tester une entreprise à but d'emploi...

Le Journal Télérama sous la plume de Mr Etienne Labrunie signale à tous l'émission Zone Interdite  programmée à 21H le dimanche 17 / 3 sur M6 au cours de laquelle un documentaire "Objectif zéro chômeur" filmé par Mme Marie-Monique Robin sera diffusé. Ce film propose de mettre en lumière une expérience sociale et sociétale de grande ampleur, les Territoires zéro chômeur de longue durée ou TZCLD.

Lancée avec le soutien d'ATD Quart Monde, notamment grâce à Mr Patrick Valentin, initiateur du projet, cette expérimentation s'étend sur dix territoires pilotes. L'idée est de "créer des entreprises  à but d'emploi" chargées d'embaucher en CDI et au Smic tous les chômeurs de longue durée volontaires et présents sur place depuis plus de 6 mois. Les structures, financées en grande partie par l'argent que coûte chaque chômeur en prestations sociales, se chargent ensuite de déterminer comment le nouveau salarié peut être utile à la collectivité.

La première expérience a débuté à Mauléon (Deux-Sèvres) en janvier 2017, là où Mme Robin a pu filmer comment 70 personnes travaillent dans 10 secteurs d'activité. Là, en effet, toutes les personnes qui se sont présentées ont été recrutées, créant des emplois qui participent activement à la transition écologique. Ce film est destiné à permettre une prise de conscience et à accélérer le temps administratif. 130 députés soutiennent, en effet, actuellement un projet de loi qui permettrait la généralisation des TZCLD. Ils poussent l'initiative portée par Mr Laurent Grandguillaume qui voudrait voir voté cette loi avant la fin de l'année 2019.

La plupart de ces expérimentations ont lieu dans des territoires ruraux, mais d'autres expériences sont en cours à Paris (13ème arrondissement) et à Villeurbanne.  Il faut savoir que depuis 40 ans, le chômage longue durée n'a cessé de progresser, passant de 15% à 45% des demandeurs d'emploi. Au lieu de percevoir des allocations de survie, les chômeurs veulent avant tout un emploi et devenir autonomes. C'est pourquoi, la proposition de réaffecter les budgets publics (Assedic,RSA, CMU...) pour financer des entreprises à but d'emploi mettrait fin à l'assistanat...

Il est donc recommandé de voir ce documentaire militant et humaniste, riche d'enseignements. Soutenons le projet d'élargir l'expérimentation à au moins 50 territoires et celui de faire voter une loi permettant la généralisation de ces TZCLD!

Lyliane

Écrire un commentaire