Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2019

Que faire pour doper sa future retraite?

Dans Version Fémina, Mme Laurence Ollivier a interviewé Mme Valérie Batigne, Présidente de Sapiendo Retraite, pour glaner des conseils utiles et préparer la retraite.

1) Fuyez les jobs non déclarés. En effet, les petits boulots et les activités d'appoint payées de la main à la main n'apportent aucune cotisation retraite. Par contre, en 2018, il suffit de percevoir 1482 euros sur l'année pour valider un trimestre de retraite, ce que permet un job d'été par exemple.

2) Cotisez plein pot, même à mi-temps: Votre retraite de base étant calculée sur la moyenne de vos 25 meilleures années de salaire, dans le régime général, si vous réduisez votre temps de travail et votre rémunération de 20%, cela se répercutera sur votre future pension.La solution serait de cotiser pour un équivalent temps plein, mais l'employeur est libre de le refuser...

3) Engrangez quatre trimestres par an, même si vous levez le pied. Vous pouvez en 2018 même en cas de réduction d'activité valider des revenus de l'ordre de 6000 euros bruts. Vérifiez éventuellement auprès de la CAF si vous relevez de l'assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF)

4) Si vous devez suivre votre conjoint à l'étranger ou quitter votre emploi pour vous expatrier, inscrivez-vous à titre volontaire à la CFE. voir infos sur www.cfe.fr.

5) Exigez le statut de conjoint collaborateur, si vous vivez avec un indépendant ou travaillez en couple sans être déclaré. Toutefois, l'idéal serait d'être rémunéré à hauteur du travail effectué.

6) Mariez-vous selon les circonstances. La pension de reversion, en effet, n'est versée  qu'au conjoint, jamais au concubin ou au partenaire pacsé.  En cas de veuvage, un remariage peut toutefois vous priver de la réversion de votre précédent mari.

7) Gardez vos trimestres enfant: Depuis 2010, quatre trimestres sur les 8 attribués  pour un enfant peuvent être répartis entre les parents.  Les mères ne sont pas spécialement avantagées au partage.

8) Traquez les erreurs: A la lecture de votre relevé de carrière, redoublez de vigilancee. Des oublis interviennent souvent : stages, jobs d'été, trimestres pour enfants, emploi à l'étranger...

9) Pensez à l'épargne retraite, sur le PEE (plan d'épargne entreprise) ou le PERCO (plan d'épargne pour la retraite collectif) surtout si votre entreprise vous accorde un bonus pour chacun de vos versements ou bien économisez chaque mois en vue de votre future retraite.

Pour toute information complémentaire, allez consulter par exemple:www.sapiendo-retraite.fr.

Lyliane

Écrire un commentaire