Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2019

Attention aux poisons dans les vêtements ou les chaussures!

L'ONG Greenpeace a identifié onze groupes de substances particulièrement nocives, dont deux servent à teindre les habits, écrit Mme Adeline Gadenne dans la Revue Plantes et Santé de février 2019. Selon un rapport publié en juillet 2018 par Greenpeace, 29 grandes marques de l'industrie textile, comme H et M, Benetton, Esprit, se sont engagées à éliminer ces onze groupes de produits chimiques à l'horizon 2020. Par précaution, car beaucoup sont toxiques, voire cancérigènes, lavez les vêtements neufs avant de les porter et privilégiez les fibres naturelles.

La couleur noire par exemple peut être constituée de 140 molécules de synthèse, dont le chrome et le plomb. Au contact de la peau et de sa chaleur, certaines substances peuvent migrer dans le corps via la circulation sanguine. La fabrication des jeans en particulier est une énorme source de pollution des rivières et de problèmes sanitaires en Asie. Des chaussures même, contenant du dimethylfumarate, un produit anti-humidité et fixateur de couleur, peuvent intoxiquer et provoquer brûlures et démangeaisons sur tout le corps.

A l'inverse, les teintures végétales sont sans danger. Certaines comme l'indirubine auraient même des propriétés thérapeutiques. Les effluents des indigoteries sont généralement épurés. L'indigo est la base d'une centaine de couleurs en teinture végétale, du vert au violet en passant par le mauve, le pourpre et le noir. Mr David Santandreu, depuis 2001, s'est orienté vers les cultures tinctoriales en France. Depuis 2010, il gère "La main des sables" (import/export d'artisanat d'art, expertise et formation sur la teinture végétale grand teint).

Le marché de la teinture végétale se développe surtout dans le textile haut de gamme. On importe d'Iran ou de Turquie la garance et le Maroc fournit les grenades, dont l'écorce est tinctoriale. Ce marché tente de plus en plus d'artisans et d'agriculteurs. A Cahors existe déjà la Sica Mohair qui produit de la laine. Le chanvre bio et teint naturellement est une bonne alternative. Les consommateurs que nous sommes devront peu à peu imaginer une autre manière de s'habiller, plus durable.

Pour se renseigner sur les teintures végétales ou les formations sur l'emploi des plantes tinctoriales, joindre le site: www.lamaindessables.blogspot.com. ou www.vieilles-racines-et-jeunes-pousses.fr.

Lyliane

Écrire un commentaire